Twitter Facebook Youtube
Suivi de la transition au Mali : le médiateur de la CEDEAO, Son Excellence Goodluck E. JONATHAN, ancien Président du Nigéria en visite de routine à Bamako.
Son Excellence Goodluck E. JONATHAN, Ancien Président du Nigéria et Médiateur de la CEDEAO dans la crise malienne, est arrivé le dimanche 09 mai 2021 à Bamako au Mali. Il est accompagné du Général Françis BEHANZIN, le Commissaire Paix, Affaires Politiques et Sécurité de la CEDEAO et d’une importante délégation.

 

Dès sa descente de l’avion où il a été accueilli par le Ministre Al Hamdou AG ILENE des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine, le Médiateur de la CEDEAO a démarré les consultations avec les parties prenantes de la transition au Mali. Dans une interview accordée à la presse à son arrivée, l’ex Président JONATHAN a précisé que l’objectif de cette mission de routine est d’évaluer les pro-grès réalisés et d’apporter le soutien de la CEDEAO à la réussite de la transition au Mali.

Le Médiateur s’est ensuite entretenu avec les membres du Comité local de suivi de la mise en œuvre des recommandations des Chefs d’Etat et Gouvernement de la CEDEAO sur la situation au Mali. Ce comité local de suivi est composé des représentants de plusieurs institutions et organisations no-tamment les Nations Unies, l’Union africaine, la Représentation de la CEDEAO au Mali, les Ambas-sades du Nigéria et du Ghana. L’ex Président a, par la suite, échangé avec les Ambassadeurs des Etats membres de la CEDEAO accrédités au Mali.

La journée du lundi 10 Mai s’annonce très chargée pour le Médiateur de la CEDEAO qui aura une séance de travail avec le Premier ministre, le Ministre de l’Administration territoriale et le Délégué général aux élections. Des visites de courtoisie seront également rendues au Président du Conseil National de Transition ainsi qu’aux membres de la Cour Constitutionnelle malienne.


Dans la journée du mardi 11 mai, S.E Goodluck E. JONATHAN a prévu de rencontrer l’ensemble des forces vives de la nation, notamment les acteurs politiques, la société civile, les ordres profession-nels, les syndicats, la presse et les mouvements signataires de l’Accord pour la paix et la réconcilia-tion issu du processus d’Alger. Le Médiateur a également à son programme, des rencontres avec certains leadeurs religieux et légitimités traditionnelles parmi lesquels le Cherif Ousmane Madani HAIDARA, le Président du Haut Conseil islamique, le Cardinal Jean ZERBO, le Cherif de Nioro, l’Imam Mahmoud DICKO, le Président de l’AGEMPEM, pour ne citer que ceux-ci.

A la fin de son séjour, le Médiateur de la CEDEAO et sa délégation seront reçus en audience par S.E. Bah NDAW, Président de la transition et Chef de l’Etat du Mali.

Il est important de préciser que cette mission a lieu en collaboration avec l’Union Africaine, à tra-vers la MISAHEL, et les Nations Unies, à travers la MINUSMA, membres du mécanisme de suivi de la transition instituée par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram