Twitter Facebook Youtube
Plaidoyer de la CEDEAO pour le retour des biens culturels à leurs pays d’origine : le Commissaire Mamadou TRAORE reçu par les autorités du Libéria.
Du 6 au 7 mai 2021, une mission du département Education, Science et Culture de la CEDEAO con-duite par le Commissaire par intérim, Mamadou TRAORE, a séjourné à Monrovia et a été reçue en audience par les autorités libériennes dans le cadre d’une mission de plaidoyer pour le retour des biens culturels africains à leurs pays d’origine.La première audience fut celle accordée par M. Henri B. FAHNBULLEH, Secrétaire d’Etat aux affaires étrangères de la République du Libéria. Avec lui, il a été question du rôle du Ministère des affaires étrangères dans la ratification des textes internationaux du patrimoine culturel, notamment la Con-vention UNESCO de 1970 et la Convention UNIDROIT de 1995. Le Secrétaire d’Etat a assuré l’engagement de son pays pour parvenir au bout du processus de ratification de ces conventions.

Au cours de la deuxième audience avec le Ministre Ledgerhood J. RENNIE de l’Information, des af-faires culturelles et du Tourisme, assisté de M. Lance K. GBAGONYON, Secrétaire d’Etat chargé des affaires culturelles et du Tourisme, les échanges ont porté sur la situation du cadre juridique du patrimoine culturel et celle des démarches de ratification de la Convention UNESCO de 1970 et de la Convention UNDIROIT de 1995.

Le Ministre libérien de l’information et le Commissaire par intérim du département Education, Science et Culture de la CEDEAO ont convenu de l’organisation d’un atelier de sensibilisation et d’appropriation des parties prenantes sur lesdites conventions et le Plan d’action 2019-2023 de la CEDEAO sur le retour des biens culturels à leurs pays d’origine. Ils ont par ailleurs convenu de la nécessité de développer le tourisme interne, à travers la mise en place d’un circuit touristique transfrontalier entre le Libéria, la Sierra Leone et la Guinée.

La dernière audience du Commissaire Mamadou TRAORE fut celle accordée par M. Nyenati TUAN, Secrétaire d’Etat chargé de la codification au Ministère de le la Justice du Libéria. Avec ce dernier, il a été question de l’accompagnement de son département à la mise en œuvre du processus de resti-tution des biens culturels, relativement aux aspects juridiques. Il a été également question au cours de cette audience du rôle du Ministère de la Justice dans la ratification des conventions UNESCO de 1970 et de la Convention UNIDROIT de 1995, indispensables pour le processus de restitution des biens culturels.

Tout au long de ces différentes rencontres, le Commissaire Mamadou TRAORE était accompagné de M. Nathaniel B. WALKER, Responsable du Bureau du Représentant spécial du Président de la Com-mission de la CEDEAO au Libéria, de M. Benedict Roberts, Chef de la Cellule nationale CEDEAO du Libéria et de Dr. Raguidissida Emile ZIDA, Chef de Division Culture au Département Education, Science et Culture de la Commission de la CEDEAO.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram