Twitter Facebook Youtube
Plaidoyer conjoint de l’Autorité Régionale de la Concurrence de la CEDEAO et de la Gambian Compétition and Consumer Protection Commission sur le cadre de la concurrence de la CEDEAO.

Banjul, La Gambie, le 10 Juillet 2021. Sous le parrainage du Ministère du Commerce, de l’Industrie, de l’intégration Régionale et de l’Emploi de la République de la Gambie, l’Autorité Régionale de la Concurrence de la CEDEAO (ARCC/ERCA) organise, conjointement avec la Gambian Competition and Consumer Protection Commission (GCCPC), un atelier de plaidoyer et de sensibilisation sur le cadre de la concurrence de la CEDEAO, l’existence de l’ARCC, son mandat, ses missions, ses pouvoirs, ses rela-tions avec la GCCPC.

Les implications de l’entrée en vigueur de la Zone de Libre Echange Continentale de l’Afrique (ZLECAf) sur le commerce et la concurrence seront également abordées au cours de cet atelier verra la participation d’une cinquantaine de personnes dont des représentants des ministères de la République de la Gambie, des représentants de la Chambre de Commerce, des associations des consommateurs, de la société civile, des avocats et magistrats, ainsi que des acteurs du secteur privé.

Cet atelier de la Gambie vise à sensibiliser les participants sur les activités de l’ARCC et constitue la première étape d’une série d’ateliers inscrits dans le programme global de plaidoyer et de sensibilisation de l’ARCC prévu pour être déployé dans tous les Etats membres de la CEDEAO.

Cette réunion sera marquée par une cérémonie d’ouverture qui verra l’intervention du Ministre du Commerce, de l’Industrie, de l’Intégration régionale et de l’Emploi de la République de La Gambie, de la Représentante Résidente de la CEDEAO auprès de la République de la Gambie, du Président de la Chambre de Commerce de la Gambie, du Secrétaire Exécutif de la GCCPC et du Directeur Exécutif par intérim de l’ARCC.

Suivront ensuite des présentations et des discussions sur le cadre de la concurrence de la CE-DEAO, sur l’ARCC, son mandat, ses missions et pouvoirs, sur la politique de la concurrence en lien avec la ZLECAF, sur la protection des consommateurs, ainsi que sur les échanges commerciaux transfrontaliers. A l’issue des échanges, il est attendu une meilleure connaissance de l’ARCC et de ses activités par l’ensemble des participants, ainsi qu’une meilleure visibilité de l’ARCC en Gambie.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram