Twitter Facebook Youtube
Les acteurs non-étatiques de l’espace CEDEAO vont réfléchir aux moyens d’endiguer le terrorisme dans la région

Abuja, le 24 août 2019. La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) réunira les acteurs non-étatiques de la région pour réfléchir aux moyens de mettre fin au terrorisme et aux affrontements intercommunautaires, afin de créer les conditions d’une paix durable.

La rencontre de deux jours, devant se tenir à Niamey, au Niger, les 26 et 27 août 2019, servira de plateforme aux acteurs non-étatiques, pour discuter de la problématique de la sécurité au niveau régional, notamment de la lutte contre le terrorisme, ainsi que de procéder à un partage d’expériences en matière de prévention des conflits, en vue dd formuler des recommandations.

Compte tenu de la menace grandissante que pose le terrorisme pour la région, les chefs d’Etat et de gouvernement ont appelé à la tenue d’un sommet extraordinaire sur la lutte anti-terroriste, qui se tiendra le 14 septembre 2019 à Ouagadougou, au Burkina Faso.

A la suite de la réunion des acteurs non-étatiques, se tiendra une réunion conjointe des chefs d’état-major des armées et des chefs des services de sécurité et de renseignements, sur le thème du terrorisme, les 28 et29 août 2019, à Niamey.

Ces deux réunions, qui se tiennent en prélude au sommet des chefs d’Etat, s’inscrivent dans le cadre d’un processus préparatoire à différents niveaux, auquel doivent être associés différents secteurs de la société, en raison du rôle crucial qu’ils doivent jouer dans la lutte contre le terrorisme et la recherche de solutions au problème des affrontements intercommunautaires.

A l’issue de ces réunions, un plan d’action prioritaire sur la lutte contre le terrorisme sera élaboré, en vue de sa soumission à la session extraordinaire du Conseil des ministres de la CEDEAO, le 12 septembre 2019, avant le sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram