Twitter Facebook Youtube
L’Autorité régionale de la concurrence de la CEDEAO (ERCA) organise une réunion virtuelle pour les commissions nationales de la concurrence (CCN) de la région

L’Autorité régionale de la concurrence de la CEDEAO (ARCC) organise le lundi 24 août 2020, une réunion virtuelle d’une journée pour les commissions nationales de la concurrence (CNC) et les départements de la CEDEAO. Cette réunion a pour objectif de mettre en place une plateforme d’échange d’expériences entre les commissions nationales de la concurrence et les départements chargés de la concurrence dans les États membres sur l’impact de la pandémie de Covid-19 sur leurs activités, de même que les opportunités et facilités engendrées par cette situation de crise dans la gestion des règlementations et accès aux marchés. Au cours de cette réunion, les représentants des États membres auront également à réfléchir sur l’application du droit de la concurrence dans la sous-région.

L’ARCC est le régulateur de la concurrence régionale avec pour mandat de promouvoir la concurrence en Afrique de l’Ouest en réglementant les pratiques commerciales restrictives, les cartels, les aides d’État, les fusions et acquisitions qui vont à l’encontre du bien-être des consommateurs, de l’efficacité du marché et de la croissance économique en Afrique de l’Ouest.

La réunion de ce lundi 24 Août sera officiellement lancée par le Président de la Commission de la CEDEAO, Son Excellence Monsieur Jean Claude Kassi-Brou. Cette réunion connaîtra la participation d’autres commissions régionales de la concurrence et d’experts tels que M. Hardin Ratshisusu, Commissaire adjoint à la Commission sud-africaine de la concurrence; M. Udai S. Mehta, Directeur exécutif adjoint du Centre international de la concurrence, de l’investissement et de la régulation économique du CUTS; et M. Philip Kessler de la Direction générale de la concurrence de la Commission européenne.
Cette réunion aura également à examiner toutes les lacunes perçues dans les cadres législatifs existants en matière de concurrence et de protection des consommateurs qui pourraient avoir entravé l’application efficace du droit et de la politique de la concurrence dans les situations de crise. Elle examinera également les effets de la pandémie de la Covid-19 sur les économies des États membres et sur le commerce régional en Afrique de l’Ouest qui, à son tour, peut affecter le fonctionnement des agences de la concurrence.

A la fin de cette réunion, des recommandations seront formulées pour améliorer les législations régionales et nationales existantes en matière de concurrence avec des dispositions qui répondent aux priorités du marché suscitées par la pandémie en cours et identifier les domaines de coopération entre les commissions nationales de la concurrence dans ce contexte. Les recommandations porteront également sur les domaines de coopération possibles avec les parties prenantes de la région, d’autres organismes de réglementation nationaux, ainsi qu’avec les commissions de la concurrence en dehors de la région ouest africaine. Il est prévu que les résultats de la réunion faciliteront la mise en place d’un cadre plus pragmatique et efficace pour l’application du droit de la concurrence en Afrique de l’Ouest.

 

 

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram