Twitter Facebook Youtube
La Commission de la CEDEAO et la CEA organisent l’examen technique du projet de Stratégie Régionale de Mise en œuvre de la ZLECAf
La Commission de la CEDEAO, en collaboration avec la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), a organisé une réunion du 23 au 25 Novembre 2021 à Abidjan – Côte d’Ivoire, pour examiner le projet de Stratégie Régionale de mise en œuvre de la ZLECAf, comptant pour les préparatifs d’un atelier de validation par les États Membres de la CEDEAO.

L’Accord sur la Zone de libre-échange Continentale Africaine, entré en vigueur en Mai 2019, créera la plus grande zone de libre-échange au monde. Selon les estimations, la ZLECAf réunira 1,3 milliard de personnes venant de 55 pays avec un produit intérieur brut (PIB) combiné et évalué à 3 400 milliards de dollars.

Dans son allocution d’ouverture, le représentant de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), M. Amadou DIOUF a souligné les initiatives entreprises par la CEA pour la mise en œuvre de la ZLECAf, notamment le soutien à l’élaboration de stratégies nationales de mise en œuvre de la ZLECAf. Il a souligné le rôle des Communautés Economiques Régionales en tant que piliers de l’intégration économique africaine et a félicité la Commission de la CEDEAO d’avoir initié l’élaboration de la stratégie de mise en œuvre régionale qui vient en complément des efforts déployés au niveau national.

S’exprimant au nom de M. Tei KONZI, Commissaire en charge du Commerce, des Douanes et la Libre Circulation à la Commission de la CEDEAO, M. Kolawole SOFOLA, Directeur du Commerce par intérim, a rappelé le rôle de coordination que joue la Commission de la CEDEAO dans la négociation et la mise en œuvre de l’Accord de la ZLECAf. Tout en soulignant l’importance d’élaborer des stratégies de mise en œuvre, il a souligné la nécessité de renforcer les chaînes de valeur régionales et continentales. Il a ajouté que l’élaboration d’une stratégie régionale de mise en œuvre de la CEDEAO assurera une mise en œuvre coordonnée, intégrée et cohérente de la ZLECAf.

Le Pr Loesse Jacques ESSO, Directeur de Cabinet, représentant M. DIARRASSOUBA, Ministre du Commerce et de l’Industrie de Côte d’Ivoire, a souligné le faible niveau du commerce intra-africain qui compte pour 16% en 2021 selon la Banque mondiale. Il a ajouté que le lancement de la ZLECAf démontre l’engagement politique des Chefs d’État Africains à utiliser le commerce intra-africain pour relever les défis de la transformation structurelle des économies, créer des opportunités pour l’emploi des jeunes et la création de richesse, ainsi que la réduction de la pauvreté. En outre, il a souligné les efforts entrepris par les autorités ivoiriennes pour jeter les bases de la mise en œuvre de la ZLECAf, notamment par la création du Comité de la ZLECAf et l’élaboration d’une stratégie nationale de mise en œuvre.

La réunion a réuni des Experts venant des États Membres de la CEDEAO, ainsi que les fonctionnaires des Commissions de la CEDEAO et de l’UEMOA. Les partenaires ayant pris part sont la CEA, le PNUD et la GIZ.

Partager sur:

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram