Twitter Facebook Youtube
Directeur exécutif du centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique de la CEDEAO (CEREEC)
INTITULÉ DU POSTE : Directeur exécutif du centre pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique de la CEDEAO (CEREEC)
INSTITUTION COMMISSION DE LA CEDEAO
GRADE D2
SALAIRE ANNUEL UC65,580.15,USD103,472.36
STATUT PERMANENT
AGENCE CENTRE POUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES ET L’EFFICACITE ÉNERGETIQUE DE LA CEDEAO (CEREEC)
DÉPARTEMENT ÉNERGIE & MINES
DIRECTION CEREEC
DIVISION S/O
SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE COMMISSAIRE CHARGÉ DE L’ÉNERGIE ET DES MINES
SUBORDONNÉS
  • DIRECTEUR DE L’ADMINISTRATION, DES FINANCES ET DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) DU CENTRE
  • DIRECTEUR DES ÉNERGIES RENOUVELABLES (ER) ET DE L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE (EE), DU DEVELOPPEMENT DES PROJETS ET DE LA MOBILISATION DE FINANCEMENTS
  • AGENT DE SUIVI ET D’ÉVALUATION
  • ASSISTANT DE DIRECTION
  • AGENT DE BUREAU
LIEU DE TRAVAIL PRAIA, CAPE VERDE
Les candidatures doivent être transmises à l’adresse:  b11exedirecreee@ecowas.int

APERÇU DES TÂCHES

Placé(e) sous l’autorité du Commissaire à l’énergie et aux mines, le/la titulaire du poste supervisera l’ensemble des activités, des programmes, des projets, politiques et des directives liés au développement et à la promotion des énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique dans l’espace CEDEAO.

 

RÔLE ET RESPONSABILITÉS

  • Appuyer et diriger tous les projets et programmes portant sur les énergies renouvelables (ER), l’efficacité énergétique (EE), le développement et la mobilisation des ressources du CEREEC ; promouvoir les priorités et objectifs fixés par le Commissaire à l’énergie et aux mines;
  • Superviser les activités menées par le Centre, liées à l’administration, aux finances, à la comptabilité et aux ressources humaines menées;
  • Promouvoir le travail d’équipe et la collaboration au sein du personnel du CEREEC placé sous son autorité en donnant des orientation et conseils clairs, en fixant des objectifs réalisables et en favorisant un environnement qui leur permette d’exercer leurs fonctions de manière responsable, efficace et efficiente;
  • Favoriser un environnement de travail positif, respectueux des hommes et des femmes, et veiller au respect des normes de conduite les plus élevées au sein du Centre;
  • Identifier les opportunités et mettre en œuvre l’innovation et l’amélioration continue pour soutenir l’excellence organisationnelle et une performance de classe mondiale;
  • Tenir le Commissaire à l’énergie et aux mines de la CEDEAO constamment informé des progrès et des défis rencontrés dans la mise en œuvre des programmes et projets, ainsi que des questions techniques, politiques, stratégiques, administratives, financières et comptables et de la mobilisation des ressources;
  • Superviser et suivre toutes les activités du CEREEC de sorte à maximiser les opportunités de coordination des programmes de travail, en fournissant des orientations et des contributions techniques et politiques et en garantissant l’application des normes de qualité les plus élevées, dans le cadre de  l’évaluation des performances du CEREEC;
  • Programmes: Participer à la réflexion sectorielle initiée par les ministères techniques et les structures nationales ou intergouvernementales afin d’élaborer les documents de stratégie de la CEDEAO en matière d’énergies renouvelables et efficacité énergétique, et contribuer à sensibiliser les acteurs étatiques et non étatiques concernés sur le contenu du document de stratégie ;
  • Coordonner l’élaboration, l’identification et la préparation des programmes et des projets;
  • Mettre en œuvre des accords de financement et / ou d’assistance technique;
  • Élaborer le budget annuel du Centre et assurer le suivi de son exécution;
  • Évaluer les programmes et projets mis en œuvre par le Centre;
  • Produire des rapports et les soumettre aux organes statutaires du CEREEC;
  • Collaborer régulièrement avec les partenaires techniques et financiers ainsi que toutes les parties prenantes concernant le financement, la préparation et la mise en œuvre des projets;
  • Coordonner la préparation des contributions sur les plans technique, politique, le développement de projets et la mobilisation de fonds au profit des plans d’activités et de travail annuels du CEREEC ainsi qu’à ses rapports d’étape, en tenant particulièrement compte des orientations stratégiques pour le secteur de l’énergie non seulement en Afrique de l’Ouest mais aussi à l’international;
  • Coordonner, soutenir et suivre les activités d’identification et de mise en œuvre de tous les programmes et projets du CEREEC, harmoniser les interventions, distinguer et renforcer les synergies au sein du Centre;
  • Identifier des activités et des opportunités complémentaires pour éviter les chevauchements chaque fois que l’appui du CEREEC est nécessaire pour faciliter/ accélérer le développement des activités;
  • Superviser l’examen des projets et les recommander à la hiérarchie pour financement; faciliter la fourniture de contributions techniques, politiques et financières aux projets financés par le CEREEC tout au long du cycle d’approbation des projets;
  • Superviser le développement et le déploiement efficace des activités de plaidoyer, d’information et de communication de masse;
  • Établir et superviser des mécanismes de suivi et un cadre d’évaluation de la mise en œuvre des projets et programmes du Centre, afin d’en garantir la qualité et l’impact;
  • S’acquitter de toute autre tâche pouvant lui être confiée par les supérieurs hiérarchiques.

 

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCE

  • Être titulaire d’un Diplôme Master ou Ingénieur  en génie électrique / électromécanique ou en énergie, obtenue auprès d’une université reconnue, dans une discipline liée à la mission de l’institution et au poste.
  • Justifier de quinze (15) années d’expérience dans le domaine de l’énergie, gestion, finance, diplomatie avec une prise de responsabilité progressive dans l’élaboration de projets  d’énergie en tant que chef d’équipe, dont au moins sept (7) années  sur des questions liées aux domaines d’intervention de la CEDEAO ; attester d’une expérience de travail avec des États membres et des délégations dans le cadre d’organisations internationales, notamment en ce qui concerne la planification, le financement et la supervision de programmes et projets;

 

  • Avoir une bonne connaissance de l’élaboration de politiques et de stratégies, de la gestion du changement et de questions connexes, avec des résultats / impacts géographiques considérables;
  • Être apte à diriger l’élaboration, la gestion et l’examen de rapports et de documents portant sur des questions techniques et politiques;
  • Connaitre les politiques, la gestion, les systèmes et procédures de gestion administratives, budgétaires et des ressources humaines de la CEDEAO, ainsi que les réglementations en vigueur dans l’espace communautaire;
  • Avoir une expérience de haut niveau dans l’établissement de partenariats stratégiques, la collaboration et l’harmonisation de points de vue avec de multiples intervenants internes et externes sur des questions critiques/complexes.

LIMITE D’AGE

Etre âgé de moins de 50 ans. Cette disposition ne s’applique pas aux candidats internes

 

 

PRINCIPALES COMPÉTENCES CONCERNANT LA CEDEAO

 

·         Faire preuve de passion et d’engagement envers les principes, les valeurs et l’éthique de la fonction publique et la pratique de la responsabilisation dans la gestion du secteur public;

·         Être en mesure d’inspirer, de motiver et d’engager les autres collaborateurs pour résoudre des problèmes et résoudre des conflits, modifier le style du leadership, répondre aux exigences de la situation, et mener avec succès des missions dans des environnements incertains et instables; savoir entretenir une culture dans laquelle les intervenants se tiennent personnellement responsables des résultats;

·         Faire preuve de cohérence dans les actions et le respect des valeurs, des méthodes, de la confidentialité, de l’éthique, des mesures, des principes, des attentes et des résultats, ce qui passe par un profond engagement à faire ce qu’il faut pour la bonne cause, quelles que soient les circonstances;

·         Avoir une bonne connaissance du mandat /des priorités stratégiques de la CEDEAO ainsi que de la situation et des tendances économiques, politiques et sociales dans les États membres, telles qu’elles se rapportent au poste de travail.

·         Être en mesure de mener des négociations à enjeux élevés avec des clients de haut niveau, tout en tenant compte des différents agendas, des  normes culturelles et facteurs contextuels propres aux parties prenantes d’un côté, ainsi qu’aux intérêts de la CEDEAO, de l’autre. Faire montre d’une capacité à s’associer avec des clients internes et externes;

·         Être capable de s’engager personnellement à faire progresser les objectifs de la CEDEAO en vue d’améliorer les services à la clientèle et les relations avec les parties prenantes; s’assurer que des mesures appropriées soient établies pour assurer l’excellence du service à la clientèle;

·         Être bien instruit des exigences professionnelles futures des États membres et avoir une bonne compréhension de la capacité interne, de la culture et du climat de l’institution.

·         Comprendre les divers points de vue culturels, en particulier en Afrique de l’Ouest, et être sensible aux différences de groupes, considérer la diversité comme une chance, avoir une hauteur de vue par rapport aux préjugés et à l’intolérance;

·         Jouer  le premier rôle dans la définition de l’éthique, des valeurs et de la culture de l’organisation en les communiquant et en les illustrant de manière constante;

·         Avoir la capacité et assumer la responsabilité d’intégrer une perspective sensible au genre et assurer une participation égale des femmes et des hommes dans tous les aspects du travail ;

·         Pouvoir identifier les obstacles aux principes d’équité, de justice et de transparence, surveiller les indicateurs de diversité pour la planification et l’élaboration de programmes et promouvoir un cadre de travail exempt de discrimination et de harcèlement.

·         Avoir une bonne connaissance des institutions et agences spécialisées de la CEDEAO et de leurs relations, ainsi qu’une compréhension avancée des États membres, de leurs opportunités et de leurs défis sociaux, économiques et politiques, de leurs liens culturels et géopolitiques et de leurs intérêts communs/partagées;

·         Avoir une connaissance excellente du cadre juridique de la CEDEAO et de ses  approches en matière d’élaboration des politiques.

·         Faire preuve de créativité dans la réflexion et l’innovation en créant des alternatives, en envisageant de nouvelles possibilités, en remettant en cause les hypothèses et en restant ouvert à des informations supplémentaires;

·         Pouvoir analyser les rapports/relations de travail entre plusieurs agences et institutions des différents départements, savoir reconnaître les obstacles ou les défis potentiels et trouver des solutions ou des alternatives de réalisation des priorités stratégiques;

·         Savoir obtenir des informations, des avis et des recommandations auprès  de diverses sources afin d’éclairer la prise de décisions, d’obtenir des conclusions et de favoriser le changement.

·         Savoir communiquer de manière stratégique en tenant compte d’aspects tels que la synchronisation optimale des messages et la forme de communication, pouvoir traiter habilement des questions instantanées provenant des autres collaborateurs tels que les hauts cadres de la fonction publique, les groupes d’intérêts, les citoyens ou les organes de presse;

·         Avoir une bonne maîtrise des technologies de l’information et de la communication (TIC) ;

·         Savoir écrire et parler couramment l’une des trois langues officielles de la CEDEAO (anglais, français et portugais); La connaissance d’une des deux autres langues constituerait un atout supplémentaire.

·         Avoir des aptitudes pour définir des objectifs clairs, compatibles avec les stratégies convenues, identifier les activités et missions prioritaires, ajuster les priorités selon les besoins, allouer suffisamment de temps et de ressources à la réalisation des tâches;

·         Savoir prévoir les risques et anticiper les imprévus lors de la planification, suivre et ajuster les plans et les actions sur les besoins ; savoir faire un usage optimal de son temps;

  • Pouvoir traduire les orientations stratégiques, y compris la vision, la mission et les valeurs en stratégies efficaces; savoir développer, diriger et assurer une communication valable de la vision partagée, des valeurs, de la mission et de l’orientation stratégique pour inspirer et influencer les autres; permettre à l’organisation de faire face aux tendances, problèmes et opportunités émergents et à long terme

 

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram
Evénements passés

Recrutement d’un Spécialiste Junior en Environnement et Sauvegarde Sociale
22 Juil 2020 - 31 Juil 2020 [Commission de la CEDEAO]

Sélection d'un consultant individuel chargé d’apporter un appui à la supervision du Système SAP pour le
14 Juil 2020 - 04 Août 2020 [Commission de la CEDEAO]

Recrutement d’un Spécialiste Senior en Sauvegardes Sociales
09 Juil 2020 - 22 Juil 2020 [Commission de la CEDEAO]

Recrutement d’un Spécialiste Senior en Environnement
09 Juil 2020 - 22 Juil 2020 [Commission de la CEDEAO]