Twitter Facebook Youtube
Réunion des Ministres des Infrastructures/transports routiers/travaux publics et de la justice sur le projet d’autoroute – corridor Dakar Abidjan Banjul, 14 avril 2016

EDited Ministers meeting 1 Edited Group

Réunion des Ministres des Infrastructures/transports routiers/travaux publics et de la justice sur le projet d’autoroute – corridor Dakar Abidjan Banjul, 14 avril 2016

Banjul, 14 avril 2016

____________

COMMUNIQUE

  1. La première réunion des Ministres des Infrastructures/Transports routiers/travaux publics et de la Justice sur le Corridor Dakar-Abidjan s’est tenue le 14 avril 2016 au Kairaba Beach Hotel à Banjul, Gambie.

  1. La réunion a été organisée par la Commission de la CEDEAO pour présenter le Projet du Corridor Routier Dakar-Abidjan et convenir avec les Etats membres des modalités de sa mise en œuvre.

  1. La réunion était conforme au souhait des Présidents et Chefs d’Etat et de Gouvernement des Etats membres impliqués dans le Projet (Sénégal, Gambie, Guinée-Bissau, Guinée, Sierra Leone, Liberia et Côte d’Ivoire), d’étendre le projet de développement de corridor prévu sur le tronçon Abidjan-Lagos, pour couvrir la totalité du Corridor Dakar-Lagos qui est l’Autoroute transafricaine numéro 7.

  1. Etaient présents à la Réunion les Ministres des Infrastructures, des Travaux publics et de la Justice suivants ou leurs Représentants dument mandatés:

  • République de Côte d’Ivoire
  • République de la Gambie
  • République de Guinée
  • République de Guinée Bissau
  • République du Liberia
  • République du Sénégal,
  • République de Sierra Leone

  1. Etaient également présents les représentants de la Banque Africaine de Développement (BAD), de Africa Finance Corporation (AFC), de Osprey Investments Group, de Roughton International, de l’organisation du Corridor Abidjan-Lagos Corridor Organization (OCAL), de l’Unité de préparation et de développement des projets (PPDU) de la CEDEAO.

  1. Les travaux de la réunion ministérielle ont porté sur les points suivants :

  1. Contexte, leçons et composantes du programme ;
  2. Rapport de la réunion des experts techniques ;
  3. Projet de plan de travail de mise en œuvre ;

  1. Concernant la présentation du projet par la Commission de la CEDEAO, résumant le contexte et les composantes du projet, les Ministres ont apprécié les impacts potentiels du projet et examiné les points suivants du projet :

  1. Le projet a le potentiel d’améliorer les secteurs socioéconomiques ayant un impact direct sur la vie des populations ;
  2. L’intégration des composantes santé et environnement au projet ;
  3. Le Traité relatif au Corridor Abidjan-Lagos constitue une référence pour l’élaboration du cadre juridique pour le Corridor Dakar-Abidjan. Il devrait prévoir des dispositions portant sur les principales implications juridiques du projet, telles que l’expropriation foncière, l’indemnisation et la réinstallation des personnes affectées par le projet ;
  4. Les besoins et les spécificités de chaque Etat membre devront être pris en compte par le projet ;
  5. Le cadre juridique du projet devra veiller à l’harmonisation des normes de conception et de construction des routes le long du corridor.

  1. Concernant le Rapport de la réunion des Experts techniques, les Ministres ont adopté les recommandations et pris note de ce qui suit :

  1. Donner des informations sur les modalités de financement du projet et les dates limites réalistes sur les activités couvertes par le Plan de travail du projet ;
  2. Prévoir spécifiquement dans le projet de prendre en compte le contrôle de la charge à l’essieu, la responsabilité, l’impact environnemental et social sur le corridor ;
  3. Veiller à ce que tous les documents du projet et les délibérations des réunions soient préparés dans les trois (3) langues officielles de la CEDEAO que sont le portugais, le français et l’anglais ;
  4. Les études préparatoires sur la faisabilité et la conception détaillée du projet devraient couvrir le Corridor dans son intégralité pour garantir une viabilité uniforme sur tous ses tronçons.

  1. Les Ministres ont adopté le rapport de la réunion des Experts et proposé un plan de travail du projet devant servir de feuille de route pour son exécution.

  1. Ayant examiné les documents présentés par la Commission de la CEDEAO et le Président de la Réunion d’Experts, les Ministres formulent les recommandations suivantes :

  1. la Commission de la CEDEAO veille à ce que toutes les questions soulevées lors de la réunion soient prises en considération dans la préparation d’un Traité et des Termes de référence des études des différentes composantes du projet ;
  2. la mise en place d’un Comité de Pilotage composé de Ministres des Travaux publics/infrastructures assurant la responsabilité de supervision et dirigeant la mise en œuvre du projet pour les Chefs d’Etat et de Gouvernement des sept (7) Etats membres concernés ;
  3. le Comité de Pilotage invite les Ministres de la Justice à participer chaque fois que de besoin pour veiller à ce que toutes les questions juridiques et institutionnelles relatives au projet soient bien prises en considération ;
  4. les Chefs d’Etat et de Gouvernement des sept (7) Etats membres concernés désignent un Président « champion » chargé de promouvoir le projet auprès des partenaires techniques et financiers ;
  5. pour démontrer le soutien et l’engagement politiques des Etats membres, les Ministres recommandent aux Chefs d’Etat et de Gouvernement d’envisager d’engager des fonds dans la préparation du projet.

  1. Les recommandations de la réunion des Ministres seront présentées aux Chefs d’Etat et de Gouvernement en marge du prochain Sommet de la CEDEAO. Sur la base du Plan de travail, la prochaine réunion des Ministres se tiendra en août 2016, après la session d’information présidentielle.

  1. Enfin, la réunion des Ministres exprime sa profonde gratitude à Son Excellence Sheikh Professor Dr. Alhaji Yahya A. J. J. Jammeh, Babili Mansa, Président de la République islamique de Gambie, au gouvernement et au Peuple de Gambie pour la chaleur de leur accueil et l’authenticité de leur hospitalité africaine à son égard pendant son séjour en Gambie.

Fait à Banjul, le 14 avril 2016

 

 

 

 

 

MR LANCINA COULIBALY BE Conseiller Technique en charge des Routes et des Ouvrages d’Art représentant Monsieur le Ministre des Infrastructures Economiques

Cote d’Ivoire

 

 

 

HON. LANGLEY CLAUDE

Deputy Minister of Public Works

Liberia

 

 

 

 

 

MME CAMARA OUMOU

Ministre des Travaux Publics Republique de Guinée

 

 

 

 

 

HON. (MRS) SEISAY KADIJA O

Deputy Minister of Works &

Infrastructure

Sierra Leone

 

 

 

 

Mr. JOSE ANTONIO DA CRUZ ALMEIDA Ministre des Travaux Publics, Construction et Urbanisme

Guiné Bissau

 

 

 

 

MR. SAGNA JULES AUBIN

Secrétaire General du Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavements

Senegal

 

 

 

 

HON. BALLA GARBA JAHUMPA

Minister of Transport, Works,

Infrastructure

and National Assembly Matters

(Chairman)

 

 

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram