Twitter Facebook Youtube
Régulation des marchés en Afrique de l’Ouest : vers un partenariat entre le Département en charge du Commerce, l’Autorité Régionale de la Concurrence de la CEDEAO (ARCC) et la Banque Africaine de Développement (BAD).

Banjul, La Gambie, le 03 juin 2021. Sous la coordination du Département de Commerce, des Douanes et de la Libre Circulation des Personnes de la Commission de la CEDEAO, l’Autorité Régionale de la Concurrence de la CEDEAO (ARCC/ERCA) a initié une réunion d’échanges par visioconférence avec la Banque Africaine de Développement (BAD). Cette réunion virtuelle avec la Banque Africaine de Développement, la première du genre depuis la mise en place de l’ARCC, aura lieu le vendredi 4 Juin 2021.

Programmée pour se tenir en présentiel, cette réunion aura finalement lieu par visioconférence en raison de la situation sanitaire liée à la pandémie de la Covid 19.

La réunion du 04 juin 2021 découle de la nécessité pour l’ARCC de mobiliser des ressources au-près des partenaires techniques et financiers internationaux et de promouvoir la collabora-tion/coopération entre elle et ses partenaires. Elle a pour objectif d’informer la BAD du démar-rage effectif des activités de l’ARCC et d’identifier ensemble les domaines de collaboration, ainsi que les pistes d’appuis techniques et financiers possibles à explorer.

Cette concertation sera marquée par une cérémonie d’ouverture animée par le Directeur Exécutif p.i. de l’ARCC, la Coordinatrice de l’Intégration Régionale de la BAD, puis le Commissaire en charge du Commerce, des Douanes et de la Libre Circulation des Personnes de la Commis-sion de la CEDEAO.

Les discussions seront par la suite axées sur les modalités de collaboration entre le Département de Commerce, des Douanes et de la Libre Circulation des Personnes, l’ARCC et la BAD, auxquelles prendront aussi part les experts respectifs des 3 entités.

A l’issue des échanges, il est attendu que la BAD prenne mieux connaissance de l’ARCC et de ses activités, que les espaces et domaines de collaboration puissent être identifiés et que les pro-chaines étapes en vue de cette collaboration puissent être ébauchées.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram