Twitter Facebook Youtube
L’OOAS apporte son appui financier et matériel aux États-membres de la CEDEAO dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19.

 

1er avril 2020 – La pandémie du Covid-19 évolue rapidement dans l’espace de la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) depuis que le premier cas a été signalé à Lagos, au Nigéria, le 27 février 2020. À la date d’hier, 31 mars 2020, un total de 1 077 nouveaux cas confirmés et 31 décès ont été signalés dans les 15 États-membres. La Sierra Leone est le dernier pays de la région à être touché avec un cas confirmé de Covid-19 notifié le 31 mars 2020.

 

L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), a distribué plus de 30.000 kits de tests de diagnostic aux 15 Etats-membres de la CEDEAO et ce ne sont là que les premiers kits de tests reçus par la plupart de nos pays. En effet, l’OOAS est aussi en train de procéder actuellement, à la distribution de 50.000 kits de transport d’échantillons, de 10.000 équipements de protection individuelle (EPI) ainsi que des médicaments aux Etats membres. De nombreux États-membres ont déjà reçu leur part de kits de diagnostic, et toutes les autres formes d’appui doivent être livrées aux pays par DHL entre le 30 mars et le 7 avril.

Par ailleurs, l’OOAS a passé des commandes pour d’autres kits de tests de diagnostic et des EPI qui doivent arriver dans les deux prochaines semaines. En outre, l’OOAS est en train de se procurer pour distribution aux Etats-membres, des ventilateurs qui sont des équipements d’assistance respiratoire pour les patients gravement malades dans les hôpitaux. Toutes ces interventions viennent en supplément aux efforts que fournit chacun des pays de façon individuelle.

L’OOAS, en tant qu’institution désignée par les plus hautes autorités de la CEDEAO pour assurer le leadership en matière de coordination, de collaboration et de communication dans la région en ce qui concerne la lutte contre la pandémie du Covid-19, n’a ménagé aucun effort pour réunir les États-membres afin qu’ils adoptent une approche régionale par rapport à la pandémie et pour les appuyer, au besoin.

A cet effet, l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) a organisé le 14 février 2020, soit quelques jours après la déclaration par l’OMS du Covid-19 comme étant une urgence de santé publique de portée internationale, une réunion d’urgence des ministres de la santé de la CEDEAO aux fins d’élaborer un plan de préparation et de réponse face à la pandémie du Covid-19. Notre région est la toute première en Afrique à avoir eu cette initiative. Les participants à la réunion ont convenu d’une approche régionale unifiée par rapport au Covid-19, et l’OOAS a tenu des points de presse à ce sujet respectivement à Bamako, au Mali, le 14 février 2020, et à Abuja, au Nigéria, le 17 février 2020.

L’OOAS a immédiatement renforcé les capacités des 15 États-membres en matière de dépistage du Covid19 à travers une formation régionale en laboratoire et a procédé à la distribution du premier lot de kits de diagnostic à tous les États membres. <L’OOAS a par ailleurs organisé plusieurs autres formations régionales sur la communication des risques, les opérations d’urgence y compris un exercice de simulation à l’intention

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram