Twitter Facebook Youtube
Les membres du conseil statutaire du CNCMR de côte d’ivoire officiellement installés
Mme Finda Koroma, souriante, entourée des membres de la délegation de la commission de la Cedeao

Abidjan, le 3 mai 2019. Le ministre d’Etat ivoirien, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, a invité les membres du Conseil statutaire du centre national de coordination du mécanisme de réponse à l’alerte précoce (CNCMR) de Côte d’Ivoire à dynamiser cette structure afin de lui permettre de répondre aux orientations politiques et sécuritaires du président ivoirien, Alassane Ouattara, visant à faire de la Côte d’Ivoire un pays stable, paisible et prospère.

Il a lancé cet appel au nom du Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, le 29 avril 2019, dans la capitale administrative ivoirienne, lors de la cérémonie officielle d’installation des membres dudit Conseil. C’était en présence de plusieurs personnalités ivoiriennes, notamment le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, celui de la Justice et des Droits de l’Homme, et le ministre de l’Economie et des Finances.

Hamed Bakayoko a saisi l’occasion pour magnifier sa reconnaissance à la Cedeao et au gouvernement américain pour leur initiative qui devra contribuer, selon lui, au renforcement de la paix et de la sécurité sous-régionale dans un contexte caractérisé par une multiplicité de menaces, à travers l’opérationnalisation du CNCMR.

Il a rappelé que le CNCMR est un cadre de partage d’informations et de renseignements avec l’ensemble des structures nationales intervenant dans le domaine de la sécurité.

Il a exhorté d’une part le personnel du CNCMR de Côte d’Ivoire à détecter tous les germes de menaces et de violences afin de prévenir les crises en se basant sur des outils d’analyse fiables, et d’autre part les membres du Conseil statutaire à veiller au bon fonctionnement du Centre conformément à leur mandat.

Le ministre Bakayoko a également réaffirmé l’engagement du gouvernement ivoirien à œuvrer, avec l’appui de partenaires, à assurer un fonctionnement optimal du CNCMR.

Intervenant à son tour, la Vice-présidente de la Commission de la Cedeao, Mme Finda Koroma, a exprimé la gratitude de l’organisation régionale au président Ouattara pour son engagement au service de l’intégration des peuples, et loué les efforts du Premier ministre ivoirien pour l’opérationnalisation effective du CNCMR.

La représentante du président de la commission de la Cedeao, Jean-Claude Kassi Brou, a affirmé que la création des CNCMR est considérée comme un instrument de la solidarité régionale pour faire face aux crises émergentes, et rappelé que ces Centres couvrent plusieurs thématiques liées à la sécurité humaine telles que la sécurité, la gouvernance, la criminalité, la santé et l’environnement.

La photo de groupe à l’issue de la cérémonie

Mme Finda Koroma a annoncé la mise à disposition, sur décision du président de la commission de la Cedeao, des fonds nécessaires au paiement des arriérés de salaires du personnel et au règlement des frais de fonctionnement du CNCMR de Côte d’Ivoire.

Pour cette cérémonie, elle était accompagnée du commissaire chargé des Affaires Politiques, de la Paix et de la Sécurité de ladite commission, le général Francis Awagbè Béhanzin, du Représentant résident de la cedeao en Côte d’Ivoire, l’ambassadeur Babacar Carlos Mbaye, de même que du directeur de l’Alerte précoce de la commission, Dr Abdou Lat Gueye.

Pour rappel, la Côte d’Ivoire fait partie des cinq (05) pays pilotes du programme de mise en place de CNCMR dans l’espace Cedeao, à l’instar du Burkina Faso, de la Guinée Bissau, du Liberia et du Mali.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram