Twitter Facebook Youtube
La Commission de la CEDEAO condamne le double attentat terroriste perpétré à Kidal et Tombouctou
La Commission de la CEDEAO condamne de toutes ses forces le double attentat terroriste perpétré aujourd’hui contre le camp de la MINUSMA à Kidal et les forces armées maliennes dans la région de Tombouctou et qui a occasionné la mort et les blessures de plusieurs soldats de la force des Nations Unies de maintien de la paix, ainsi que des soldats de l’Armée malienne.La Commission condamne fermement ces actes barbares et inhumains, et saisit cette occasion pour exprimer, au nom de tous les citoyens de l’Afrique de l’Ouest, ses sincères condoléances au Secrétaire général de l’ONU, les gouvernements de la République du Mali et de la République de Guinée, le vaillant peuple martyr du Mali, ainsi que les familles endeuillées. Nous prions également pour le prompt rétablissement de toutes les personnes blessées dans les attaques.

La Commission saisit également cette occasion pour lancer un appel à toutes les parties signataires de l’Accord national de paix et de réconciliation de renouveler leur engagement et de ne pas se laisser divertir par ces actes odieux, et de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la mise en œuvre rapide et inclusive de cet Accord acquis de haute lutte.

Cette situation vient renforcer l’appel lancé par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, lors de leur dernier sommet tenu à Abuja du 16 au 17 décembre 2015, portant sur la nécessité d’approuver la création d’une force régionale d’intervention visant à répondre aux défis du terrorisme dans la région Sahelo-Saharienne.

Abuja, le 15 février 2016.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram