Twitter Facebook Youtube
La CEDEAO va déployer des observateurs pour les élections générales du 7 décembre 2016 au Ghana
Pr-Amos-Sawyer-300x196
Amos Sawyer, chef de la mission d’observation de la Cedeao

Accra, le 3 décembre 2016

L’ancien président intérimaire du gouvernement d’unité nationale du Libéria, Amos Sawyer, conduira la mission d’observation électorale à court terme de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) pour les élections présidentielle et législatives du mercredi 7 décembre 2016 au Ghana.

La mission, déployée par l’organisation régionale en vertu de son Protocole additionnel sur la démocratie et la bonne gouvernance, devra s’assurer du bon déroulement du processus électoral en vue d’un scrutin libre, transparent et crédible.

Elle sera composée de 94 observateurs, dont 80 à court terme et 14 à long terme.

Les observateurs à court terme viendront des Etats membres de la Cedeao, à l’exception du Ghana, et du Parlement de la Communauté. La mission à court terme comprendra également des membres de la Société civile, des représentants des organes de gestion des élections en Afrique de l’Ouest, des ambassadeurs des Etats membres accrédités auprès de la Cedeao, ainsi que des observateurs formés au centre Koffi Annan pour la paix basé à Accra, au Ghana.

Quant aux 14 observateurs à long terme, déployés depuis le 27 novembre 2016, ce sont des spécialistes en sécurité, genre, opérations électorales, droit constitutionnel et affaires politiques.

Les missions à court et long termes seront appuyées sur le terrain par une équipe d’assistance technique de la Commission de la Cedeao. Celle-ci sera composée du vice-président ainsi que de la commissaire chargée des Affaires politiques, de la Paix et de la Sécurité de ladite Commission, respectivement Edward Singhatey et Mme Halima Ahmed. Le directeur des Affaires politiques, Dr Remi Ajibewa, le chef de la division Assistance électorale, Francis Oké, celui de la division Information par intérim, Liberor Doscof Aho, et d’autres cadres de l’institution feront également partie de cette équipe.

Les observateurs seront déployés dans les dix (10) régions du Ghana, à l’effet d’observer et de suivre toutes les opérations préélectorales, électorales et postélectorales du scrutin, et de se prononcer sur son déroulement. Cette observation portera sur la régularité, la transparence, l’équité et le bon déroulement des législatives et de la présidentielle.

Au terme du scrutin, la mission d’observation électorale de la Cedeao exprimera son opinion et formulera, en cas de besoin, des recommandations à l’endroit des différentes parties prenantes au processus électoral. Ce sera à la faveur d’une déclaration préliminaire du chef de la mission, Amos Sawyer, lors d’une conférence de presse qui aura lieu, le jeudi 8 décembre 2016, à Accra.

Sept (07) candidats sont en lice pour l’élection présidentielle. Il s’agit du président sortant, au pouvoir depuis 2012, John Dramani Mahama, du Congrès démocratique national (NDC), de Nana Addo Dankwa Akuffo-Addo, du Nouveau parti patriotique (NPP, principal parti d’opposition), et de Nana Konadu Agyemang Rawlings, du Parti national démocratique (NPD).

Ivor Kobina Greenstreet, du Congrès des peuples (CPP), Paa Kwesi Nduom, du Parti populaire progressiste (PPP), Edward Mahama, du Congrès national du peuple (PNC), et le candidat indépendant, Jacob Osei Yeboah, ambitionnent également de briguer la magistrature suprême de leur pays.

Outre l’élection de leur président pour les quatre prochaines années, les ghanéens se rendront aux urnes le mercredi 7 décembre 2016 pour élire également 275 députés. 1158 candidats se présentent aux élections législatives.

La Cedeao lance un appel aux candidats, aux leaders des partis politiques ainsi qu’à leurs militants et sympathisants afin que ce double scrutin se déroule dans la paix, la quiétude, la sérénité et la cohésion nationale.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram