Twitter Facebook Youtube
DECLARATION DU PRESIDENT EN EXERCICE DE LA CEDEAO A LA SUITE DE L’ATTAQUE TERRORISTE PERPETREE A OUAGADOUGOU LE 15 JANVIER 2016

C’est avec une profonde indignation que j’ai appris l’attaque terroriste qui a été perpétrée dans la soirée du 15 janvier 2016 à l’hôtel «Splendid» et au Café-restaurant «Cappuccino» de Ouagadougou (Burkina Faso) et qui a entrainé la mort de plusieurs personnes.

En condamnant, avec la plus grande fermeté, cet acte lâche et odieux, j’exprime au peuple et au Gouvernement burkinabè, au nom de tous les Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, notre sympathie la plus profonde et notre totale solidarité dans la douloureuse épreuve qu’ils sont en train de vivre. Les vives condoléances que nous leur adressons vont aussi aux familles des victimes.

Par ailleurs, je tiens à déclarer que nous considérons comme dirigée contre chacun de nos pays et contre l’ensemble de notre Communauté, l’attaque terroriste de Ouagadougou du 15 janvier 2016. Par conséquent, nous nous tenons aux côtés du Burkina Faso pour l’adoption et la mise en œuvre diligentes de toutes les mesures que requiert la situation.

C’est le lieu pour moi de réaffirmer que nous restons plus que jamais déterminés à éradiquer le terrorisme dans notre région pour y faire régner la paix, la sécurité et la stabilité, et que, à cette fin, nous entendons intensifier la lutte que nous menons contre ce fléau, en concertation avec le reste de la Communauté Internationale.

 

Abuja, le 16 janvier 2016.

 

S.E.M. Macky Sall

Président en Exercice de la Conférence des Chefs d’Etat

et de Gouvernement de la CEDEAO

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram