Twitter Facebook Youtube
Chargé De Programme Principal – Analyse De La Concurrence Et De La Recherche Economique
INTITULÉ DU POSTE Chargé De Programme Principal – Analyse De La Concurrence Et De La Recherche Economique
INSTITUTION COMMISSION DE LA CEDEAO
GRADE P5
SALAIRE ANNUEL UC53,373.02,USD84,211.94
AGENCE AUTORITE REGIONALE DE LA CONCURRENCE DE LA CEDEAO (ARCC) – GAMBIE
DÉPARTEMENT
DIRECTION OPERATIONS
DIVISION ANALYSE DE LA CONCURRENCE ET DE LA RECHERCHE ECONOMIQUE
SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE DIRECTEUR DES OPERATIONS
SUBORDONNÉS RECHERCHE & MARCHES
LIEU DE TRAVAIL BANJUL,THE GAMBIA
Les candidatures doivent être adressées à: b6ceranrcagambia@ecowas.int
JD_Fr_Competition and Economic Research Analysis


APERÇU DES TÂCHES

Le/la titulaire du poste est chargé/e d’analyser et de diagnostiquer les contraintes de la concurrence sur le marché au niveau sectoriel ou industriel, au moyen d’outils d’évaluation rapide de la concurrence et d’indicateurs standard de concurrence, de recommander et de mettre en œuvre des décisions du management concernant l’analyse de la concurrence et de la recherche économique. Il/elle aura à diriger une équipe de recherche économique, d’analyse de cas et d’élaboration de politiques en matière de concurrence ; il/elle veillera à l’application de principes économiques sains dans tous les travaux réalisés.

 

RÔLE ET RESPONSABILITÉS

  • Conduire une analyse et un diagnostic des contraintes de la concurrence sur le marché au niveau sectoriel ou industriel, au moyen d’outils d’évaluation rapide de la concurrence et d’indicateurs standard de la concurrence et en appliquant des outils analytiques quantitatifs et qualitatifs pour évaluer les problèmes de concurrence dans la région ;
  • Identifier les défis auxquels est confrontée la concurrence dans les États membres de la CEDEAO et proposer des activités ou des initiatives pour y faire face ;
  • Concevoir des plans d’action/réforme et des programmes d’assistance technique sur la politique de concurrence, conduisant à une concurrence accrue sur la base d’une analyse de faisabilité (ordre de priorité et séquence) des réformes, telles que l’élimination/suppression : (i) des réglementations qui limitent le nombre d’entreprises ou interdisent l’investissement privé, (ii) du contrôle des prix et autres variables du marché, (iii) des règles discriminatoires à l’égard de certaines entreprises et qui faussent les conditions de concurrence ;
  • Mettre en œuvre des réglementations favorables à la concurrence et des programmes et initiatives pertinents, y compris une assistance technique en matière de politique de concurrence, par des conseils techniques, un dialogue politique et un soutien aux pays clients ;
  • Intégrer les principes de la politique de concurrence dans les programmes et les investissements du secteur privé de la CEDEAO afin de permettre une entrée efficace sur le marché et d’éviter des distorsions dans les règles du jeu ;
  • Faciliter l’élaboration d’indicateurs de suivi et évaluation pour les interventions en matière de concurrence et analyser l’impact des interventions en matière de politique de concurrence ;
  • Conseiller les collègues régionaux et sectoriels sur la dimension concurrentielle de leurs programmes de réforme et veiller à la prise en compte effective des questions de concurrence dans les systèmes de S&E spécifiques aux produits ;
  • Soutenir et gérer des projets comportant des composantes de politique de concurrence, en mettant l’accent sur l’élimination des obstacles au développement de la concurrence dans les secteurs concernés (par exemple l’agro-industrie, les infrastructures, les finances) ;
  • Entreprendre la production de connaissances et la diffusion des meilleures pratiques en matière de politiques de concurrence dans les pays et les régions, y compris des indicateurs et des statistiques sur l’état de la concurrence au niveau de l’économie et de l’industrie ;
  • Développer des partenariats de collaboration avec des partenaires extérieurs impliqués dans la promotion de la concurrence dans la région et contribuer à une stratégie cohérente entre les équipes pour le bénéfice de la région ;
  • Faciliter le dialogue politique entre les acteurs nationaux (privées et publiques) ainsi qu’avec les autorités (institution réglementaire) en vue de promouvoir une concurrence effective entre les opérateurs ;
  • Contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre de contrôles internes, de directives, de politiques et de procédures pour la recherche et veiller à leur conformité aux objectifs stratégiques, aux exigences réglementaires pertinentes et aux bonnes pratiques ;
  • Déterminer les activités et les priorités de recherche pertinentes à l’élaboration de politiques qui appuieront les objectifs de l’Administration et fourniront un leadership aux équipes de recherche, y compris des conseils sur la méthodologie, l’analyse des données et les échéanciers, conformément aux pratiques exemplaires ;
  • Contribuer à la gestion des projets de recherche externes, y compris l’élaboration des termes de référence, l’évaluation des rapports et la formulation de recommandations ;
  • Évaluer l’efficacité des plans d’enquête compilés pour les cas/projets axés sur l’analyse économique ; approuver la méthode et l’approche, le cas échéant ;
  • Guider le processus de recherche depuis la conceptualisation du cas ou du projet jusqu’à la collecte de l’information, son analyse et sa rédaction ;
  • Entreprendre des études au niveau sectoriel/industriel du comportement/de la structure du marché de l’entreprise, en procédant à une analyse efficace pour appuyer ou rejeter les plaintes reçues ;
  • Soutenir les experts externes dans les cas post-référence, en analysant l’intégrité des conclusions tirées d’un point de vue économique ;
  • Interpréter les statuts et les concepts économiques, guider l’équipe ;
  • Exécuter toute autre tâche pertinente assignée par le superviseur.

QUALIFICATIONS ACADÉMIQUE ET EXPÉRIENCE

·         Être titulaire d’une Maîtrise (ou de tous autre diplôme équivalent) en Économie, Sciences sociales, en Administration des affaires, en Administration, en Relations internationales, en Diplomatie internationale, en Administration publique, en Sociologie, en Histoire, en Droit ou en Sciences politiques d’une université reconnue.

·         Justifier de dix années d’expérience avec prise de responsabilité progressive dans le domaine de l’intégration régionale, du commerce, ainsi que de la gestion des infrastructures et des ressources naturelles, de l’élaboration et de la gestion de programmes, dont 5 années d’expérience à un poste de superviseur ;

·         Avoir une connaissance avérée des politiques et des programmes du commerce international, des techniques de promotion et de marketing, des enjeux et des questions liés au commerce extérieur, à la réglementation et aux techniques du commerce extérieur et des techniques modernes de promotion du commerce ;

·         Avoir une parfaite connaissance de l’analyse économique, du diagnostic des outils d’évaluation rapide de la concurrence sur le marché au niveau sectoriel ou industriel et des indicateurs de concurrence standard et l’application d’outils analytiques quantitatifs et qualitatifs.

 

LIMITE D’AGE

Etre âgé de moins de 50 ans. Cette disposition ne s’applique pas aux candidats internes

 

PRINCIPALES COMPÉTENCES CONCERNANT LA CEDEAO

·         Avoir la capacité de diriger des programmes et des projets assignés en fournissant l’expertise managériale et opérationnelle nécessaire à l’accomplissement du mandat de l’organisation (p. ex. établir des réseaux, des repères) ;

·         Avoir la capacité de diriger par l’exemple et organiser le travail d’équipe en vue d’encourager la coopération pour atteindre les résultats attendus, promouvoir le changement et susciter l’engagement des employés ; initier et mettre en œuvre du contrôle interne du programme pilote afin de gérer tous obstacles éventuels à sa mise en œuvre ;

·         Justifier d’excellentes compétences en matière d’autogestion, faire preuve d’éthique, d’intégrité et de respect dans le contrôle interne des règles, des délégations et de la transparence.

·         Avoir la capacité de réunir des compétences et des expertises complémentaires, d’évaluer les contributions individuelles, de reconnaître et de combler les lacunes de manière à assurer le succès continu de l’organisation ;

·         Posséder des connaissances en matière de gestion des programmes au niveau habituellement acquis dans le cadre d’une certification en gestion de programme (par exemple gestion de programmes réussis ou professionnel en gestion de programme).

·         Avoir la capacité de faire des recherches sur les repères et les tendances afin de formuler les meilleures recommandations pour l’élaboration et l’amélioration des programmes/projets qui serviront le mieux la communauté/l’organisation ;

·         Posséder des compétences bien développées en réseautage et en relations interpersonnelles pour obtenir un retour d’information et des données d’un réseau de professionnels de plusieurs pays/secteurs/organisations et pour identifier et prioriser les besoins les plus critiques de la communauté ;

·         Avoir la capacité de gérer et de coordonner les initiatives de gestion des clients (p. ex. boucles de retour d’information, sondages, études, évaluations des besoins) et de formuler des recommandations ;

·         Avoir la capacité d’élaborer et de mettre en œuvre des pratiques exemplaires en matière de services à la clientèle (p. ex. tableaux de bord, gestion incitative, mécanismes de retour d’information) ;

·         Être en mesure d’élaborer et de mettre en œuvre des plans directeurs, des programmes et des initiatives à l’intention des acteurs concernés afin d’obtenir leur adhésion aux nouvelles initiatives, de mieux comprendre les opinions dissidentes, d’obtenir des ressources et d’accroître les perceptions de réussite.

•     Faire preuve de diplomatie, de tact et veiller au respect de personnes d’origines diverses, comprendre divers points de vue culturels, notamment en Afrique de l’Ouest, et avoir la capacité de transformer la diversité en opportunités pour améliorer les programmes/résultats opérationnels;

·         Avoir la capacité de créer un environnement interactif diversifié et inclusif qui profite de dynamiques diverses et réunit des pratiques novatrices ;

·         Faire preuve d’objectivité dans les évaluations et la gestion des conflits, quelles que soient les différences culturelles, les positions, le genre ou les opinions, et encourager le personnel à surmonter les barrières culturelles et de genre et les différences d’antécédents ;

•         Avoir la capacité de servir les intérêts d’équipes, d’organisations, de communautés et de personnes handicapées de cultures diverses, sans préjudices et sans préjugés.

·         Avoir une bonne connaissance du mandat, du plan stratégique/priorités ainsi que de l’état/tendances économique, politiques et sociales des États membres, notamment en ce qui concerne la portée du travail assigné.

·         Avoir la capacité d’analyser une situation au moyen d’indicateurs (p. ex., rendement, technique) en vue d’évaluer les coûts, les avantages, les risques et les chances de réussite d’une décision ;

·         Être en mesure de rassembler des informations provenant de différentes sources pour identifier la source des problèmes, les conséquences d’autres plans d’action, les obstacles potentiels et les moyens d’éviter le problème à l’avenir ;

·         Avoir la capacité de décomposer des situations ou des informations très complexes en termes simples (à l’aide de tableaux, de diagrammes, d’exposés efficaces) pour expliquer des recommandations et des conclusions visant à résoudre des problèmes ou à améliorer des opérations/programmes/projets ;

·         Être en mesure d’acquérir de nouvelles connaissances sur les situations, d’appliquer des solutions novatrices aux problèmes et de concevoir de nouvelles méthodes pour régler les problèmes/déconnexions lorsque les méthodes et procédures établies ne s’appliquent pas, ne sont pas disponibles ou ne sont plus efficaces.

·         Avoir la capacité de communiquer et de faire de l’impact, de façon claire et concise, succincte et organisée, de façon à transmettre la crédibilité et la confiance lors de présentations, de définition des objectifs et de l’explication de questions complexes ;

·         Être en mesure d’écouter attentivement et d’interpréter fidèlement les messages des autres et de réagir de façon appropriée ;

·         Posséder des compétences techniques accomplies en rédaction (p. ex. propositions, mandat, évaluations de programmes, plans directeurs, processus opérationnels) avec une révision bien élaborée ;

·         Avoir la capacité de faire un retour honnête d’information, d’offrir de la reconnaissance, de combler les lacunes et de motiver les subordonnés directs à travailler et à produire un rendement optimal.

•     Attester de compétences organisationnelles et de gestion de projets/programmes avec une expérience significative en matière de fixation de délais, des objectifs, des coûts et des ressources nécessaires à la production des résultats opérationnels/des programmes/projets ;

•     Capacité de fixer des objectifs et des cibles efficaces pour soi-même, pour les autres et pour le service, ainsi que d’ajuster les priorités du travail ou du projet suivant l’évolution des circonstances ;

•     être en mesure de cerner les lacunes qui influent sur la réalisation des attentes des programmes/projets, de concevoir et de mettre en œuvre les plans d’intervention nécessaires au renforcement des capacités (p. ex. formation, réalignement structurel, partenariats, réaffectation des ressources) ;

•     capacité de mettre en œuvre des pratiques rigoureuses de suivi et évaluation et de mettre en place des calendriers de rapports réguliers pertinents aux principaux rendements (indicateurs de gestion, repères de projets, résultats des programmes, cibles de traitement) ;

•     Capacité de planifier, d’organiser, de contrôler les ressources et de veiller au respect des politiques, procédures et protocoles en vue d’atteindre des objectifs spécifiques.

 

 

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram