Twitter Facebook Youtube
Chargé de Programme, chargé des questions juridiques et de politique dans le secteur maritime
Intitulé du poste: Chargé de Programme, chargé des questions juridiques et de politique dans le secteur maritime

 

  • Département: Affaires politiques, Paix et Sécurité (PAPS)
  • Direction: Maintien de la paix et Sécurité régionale
  • Grade: P4/1
  • Salaire annuel : 44 328 USD – 51 637 USD
  • Superviseur : Chef de Division, Sécurité régionale
  • Référence: ECW-COMM/PAPS-P /005
  • Durée : Contrat de deux (2) ans
  • Lieu d’affectation : Abuja, Nigeria

 

INFORMATIONS DE BASE

La Stratégie maritime intégrée (SMI) de la CEDEAO a été adoptée en mars 2014, par les chefs d’Etat et de Gouvernement de l’organisation. Cette stratégie, qui prévoit l’opérationnalisation des Zones maritimes E, F et G, est assortie d’un solide plan de mise en œuvre, axé sur la lutte contre la piraterie et d’autres formes de crimes maritimes transnationaux dans le Golfe de Guinée.  L’architecture de sécurité maritime de la CEDEAO vise à faire face aux menaces et aux défis maritimes communs, à travers une bonne coordination avec les Etats membres et les autres parties prenantes. En outre, la coordination avec les autres communautés économiques régionales (CER)/Mécanismes régionaux (MR), ainsi qu’avec l’Union africaine, les Nations unies et la communauté internationale dans son ensemble, est essentielle pour la mise en œuvre et la poursuite dans le temps des initiatives en matière de sécurité et de sûreté maritimes.  Cette action comprend l’élaboration de cadres opérationnels appropriés à différents niveaux pour atteindre le résultat final souhaité concernant l’optimisation des opportunités économiques. Par conséquent, l’opérationnalisation de l’architecture maritime dans la région, notamment dans les Etats membres, vise la mise en place de stratégies de sécurité maritime et d’un plan d’action global visant à compléter la stratégie de la CEDEAO, laquelle définit des mesures concrètes et des objectifs propres à améliorer la coordination aux niveaux national, sous régional, continental et international.

 

Le 10ème Fonds européen de développement apporte un appui financier afin de permettre le recrutement d’un Chargé de questions juridiques et de politique dans le secteur maritime pour un contrat de deux (2) ans.

 

En poste au sein de la division de la Sécurité régionale du département des Affaires politiques, Paix et Sécurité, le/la  Chargé(e) des questions juridiques et de politique dans le secteur maritime est placé directement sous l’autorité du Chef de Division, Sécurité régionale.

 

L’agent apporte un appui technique à la CEDEAO dans l’interprétation de la politique maritime et des cadres juridiques aux niveaux régional, continental et international concernant la mise en œuvre de la Stratégie maritime intégrée (SMI) de la CEDEAO.

 

FONCTIONS ET RESPONSABILITES

Placé(e) sous l’autorité du Chef de Division, Sécurité régionale, le/la candidat(e) sera chargé(e) spécifiquement des tâches suivantes :

 

  • apporter un appui technique/jouer un rôle de liaison dans le cadre de la mise en œuvre de l’architecture de sécurité maritime de la CEDEAO ;
  • contribuer à l’examen et à l’analyse des problématiques et des tendances liées à la sécurité maritime dans la région ;
  • fournir des conseils en matière de planification, de mise en œuvre, de coordination, de suivi-évaluation des cadres juridiques dans le secteur maritime se rapportant à la CEDEAO ;
  • donner des avis sur les questions d’ordre juridique et de contentieux dans le secteur maritime aux niveaux national, régional et international ;
  • soutenir et contribuer à l’élaboration et à la production de la documentation sur la sécurité maritime ;
  • procéder à des analyses, réaliser des études, entreprendre des investigations sur des questions et ressources liées au droit maritime ;
  • contribuer à la diffusion de l’information et à la mise en œuvre d’une stratégie de communication ;
  • entretenir régulièrement des synergies et favoriser la collaboration avec l’Afrique centrale, l’Union africaine, les Nations unies et toutes autres organisations internationales en matière de bonnes pratiques internationales dans le secteur de la sécurité et de la sûreté maritimes; aptitude avérée à planifier, organiser et passer en revue les concepts de politique maritime ;
  • rédiger des rapports et documents sur des questions d’ordre juridique relatives au secteur maritime ;
  • exécuter toute autre tâche pouvant lui être confiée par le chef de la division de la sécurité régionale.

 

QUALIFICATIONS

  • Etre titulaire d’au moins une Licence ou équivalent en Droit maritime.
  • La possession d’un diplôme de niveau supérieur à celui requis, pourrait réduire à deux (2) le nombre années d’expérience professionnelle exigée.

 

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

  • Justifier d’au moins sept (7) années d’expérience professionnelle dans un domaine pertinent.
  • Une expérience préalable ou des réalisations comparables dans le domaine du Droit maritime aux niveaux national et international.
  • Bonne connaissance et expérience juridique, notamment en matière de Droit maritime/Droit de la mer.
  • La possession parles candidats d’ une certaine expérience, ainsi qu’une très bonne connaissance de la CEDEAO et de son mandat sera un atout.
  • Aptitude avérée à planifier, organiser et passer en revue les concepts de politique maritime.
  • Expérience préalable dans le domaine de la recherche, capacités d’analyse et aptitudes réelles en matière de résolution de problèmes ;
  • Bonne connaissance des instruments, des normes et bonnes pratiques en vigueur au plan international, en matière de sécurité maritime ;
  • Connaissance des protocoles et instruments de la CEDEAO relatifs à la paix et à la sécurité ;
  • Les candidat(e)s doivent parler couramment l’une des langues officielles de la Communauté, à savoir : l’anglais, le français ou le portugais. Une connaissance pratique de l’une des deux autres langues constituerait un atout.
  • du recrutement et être des citoyens d’un des pays membres de la CEDEAO.
  • Le candidat pourrait être un civil ou un militaire à la retraite .

 

COMPETENCES (CAPACITES ET APTITUDES)

  • Communication: Excellentes aptitudes en matière de communication (écrite et orale), notamment pour la rédaction/révision de rapports variés en anglais (le français étant souhaitable), y compris des résumés et notes d’information.
  • Esprit d’équipe: Etre disposé à collaborer avec les autres membres du personnel de la CEDEAO et avec les partenaires extérieurs, en vue de favoriser la réalisation des objectifs de l’organisation ; faire preuve de dynamisme pour l’établissement de partenariats avec d’autres institutions, publiques et privées ; créer autour de soi un climat favorable à une coopération efficace, être ouvert aux contributions des collègues et apte à apprécier à leur juste valeur leurs idées et leur expertise, être disposé à apprendre des autres et capable de travailler dans un environnement multiculturel ; accomplir son devoir dans le respect de la transparence et entretenir avec les collègues et l’ensemble des membres du personnel des relations fondées sur la confiance.
  • Planification et organisation: Planification et organisation : Excellentes compétences organisationnelles et capacité à planifier de façon indépendante les activités officielles. Bonne connaissance des instruments, des normes et bonnes pratiques en vigueur au plan international, en matière de sécurité maritime ;
  • Maîtrise de l’outil informatique : Ce poste nécessite la maîtrise de l’outil informatique, notamment les recherches sur Internet, la communication par courriel. La connaissance de MS Office (Word, Excel, PowerPoint, etc.) est nécessaire, tandis que la possibilité d’utiliser d’autres logiciels d’usage courant dans le domaine fonctionnel constituerait un atout.

 

CONNAISSANCES LINGUISTIQUES

 

Les candidat(e)s doivent parler couramment l’une des langues officielles de la Communauté: à savoir : l’anglais, le français ou le portugais. Une connaissance pratique de l’une des deux autres langues constituerait un atout.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram
Evénements à venir

AMI ETUDE SUR LES COUVERTURES ET LES EFFETS ET IMPACTS
31 Oct 2020 - 05 Nov 2020 [OOAS]

2020 Procurement Plan
14 Juil 2020 - 31 Juil 2021 [ECOWAS Commission]

2019 Procurement Plan
14 Juil 2020 - 31 Juil 2021 [ECOWAS Commission]