Twitter Facebook Youtube
La révision du budget 2018 de la commission de la CEDEAO dominera les travaux de la 23eme réunion ordinaire du CAF
Mme Finda Koroma et Kadangha Bariki Limbiyè

Lomé, le 1er juin 2018. Le président du Comité de l’administration et des finances (CAF) de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), l’ambassadeur Kadangha Bariki Limbiyè, du Togo, dont le pays assure actuellement la présidence en exercice de la Cedeao, a exhorté les délégués des Etats membres à réaménager le budget 2018 de la Commission afin de lui permettre de réaliser ses objectifs.

S’exprimant, ce vendredi 1er juin 2018, à Lomé, au Togo, à l’ouverture de la 23ème réunion ordinaire du CAF, M. Limbiyè s’est appesanti sur l’objectif principal de la rencontre qui est de procéder à l’examen à mi-parcours du budget 2018 adopté, et d’y faire un réajustement technique en vue de l’adapter aux changements intervenus au niveau de l’organisation régionale.

Ces changements, a-t-il laissé entendre, concernent notamment la décision prise par les c

Une vue globale de l’assistance

hefs et de gouvernement de la Cedeao, le 27 janvier 2018, à Addis-Abeba, en Ethiopie, en marge du Sommet de l’Union africaine, de maintenir à 15 le nombre des fonctionnaires statutaires de la Commission, au lieu de 9 comme prévu dans le budget adopté.

« Il est évident que ce budget ne pourra pas permettre à notre communauté de mettre en œuvre les programmes communautaires. Il s’avère donc indispensable de réaménager le budget de l’année 2018, en procédant, là où il est nécessaire, à des coupes budgétaires pour permettre à la Commission de s’acquitter de son mandat » a-t-il souligné.

Il a, à cet égard, appelé la Commission de la Cedeao à réduire les coûts ou les charges intitules, et convié les fonctionnaires statutaires ainsi que le personnel des institutions de la Cedeao à plus de sacrifices pour permettre à l’organisation de maitriser ses dépenses.

Pour lui, la rationalisation des dépenses devra portée sur la réduction de la taille des délégations et du nombre de jours des réunions ou de missions, la réduction des frais logistiques, le regroupement de certaines activités, de même que le transfert de certaines réunions au siège de la Commission, à Abuja, au Nigeria.

Kadangha Bariki Limbiyè a émis le souhait qu’à l’issue de la présente rencontre, un projet révisé du budget 2018 de la Commission sera approuvé en réaffectant les économies réalisées vers d’autres lignes budgétaires nécessitant un financement additionnel.

Tel est également le souhait de la Vice-présidente de la Commission de la Cedeao, Mme Finda Koroma, qui estime, elle aussi, que la révision du budget 2018 de ladite Commission s’avère nécessaire en raison du fait que celui initialement destiné à la prise en compte de 9 Commissaires doit maintenant être alloué à 15.

Outre la révision dudit budget, elle a rappelé aux délégués les autres dossiers qu’ils auront à examiner dont, entre autres, l’état d’avancement des tâches assignées aux institutions de la Communauté, le rapport intérimaire sur la situation financière de la Cedeao, et celui relatif au suivi-évaluation sur la mise en œuvre des programmes des institutions de la Communauté pour le 1er trimestre 2018.

Les autres points inscrits à l’ordre du jour de la rencontre portent sur la présentation du rapport final 2017 de l’Auditeur général des institutions de la Cedeao, d’un mémorandum sur l’évaluation des sept (7) piliers de l’Union européenne, sans oublier le rapport de suivi-évaluation sur la mise en œuvre des programmes des institutions de la Communauté pour la période allant de janvier à décembre 2017.

Vafolay Mbandoe Tulay et la Commissaire aux Finances, Mme Halima Ahmed

Mme Finda Koroma a sollicité le soutien des membres du CAF pour l’examen minutieux de ces divers dossiers, et a rassuré les Etats membres de la volonté de la nouvelle équipe dirigeante de la Commission de la Cedeao à réaliser la mission qui lui est assignée.

Pour sa part, le Commissaire chargé de l’Administration générale et des Conférences de cette Commission, Vafolay Mbandoe Tulay, a salué le rôle important que joue le CAF dans le fonctionnement de l’organisation régionale.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram
Upcoming events No Events