Twitter Facebook Youtube
Jean-Claude Kassi Brou et Gbehzohngar Findley signent l’accord de siège de la radio de la CEDEAO à Monrovia
Echange de documents entre Jean-Claude Kassi Brou (à g.) et Gbehzohngar Findley

Monrovia, le 2 mai 2018. Le président de la Commission la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Jean-Claude Kassi Brou, et le ministre libérien des Affaires étrangères, Gbehzohngar Milton Findley, ont signé l’accord de siège de la radio de l’organisation régionale ouest-africaine basée à Monrovia.

La cérémonie de signature s’est déroulée, le mardi 1er mai 2018, dans la capitale libérienne.

Les documents de l’accord de siège ont officiellement été paraphés par Jean-Claude Kassi Brou, pour la Commission de la Cedeao, et par Gbehzohngar Milton Findley, pour le gouvernement libérien.

Lors de la conférence de presse qui a suivi la cérémonie de signature de l’accord, M. Brou, répondant aux questions des journalistes, a dit que la radio de la Cedeao devra contribuer à l’intégration régionale et au développement économique de l’espace communautaire.

« Nous devrons faire de la radio de la Cedeao un puissant instrument de transmission de messages aux citoyens ouest-africains pour la promotion de l’intégration régionale ; de la paix ; de la libre circulation des personnes, des biens et des services ; du genre ; ainsi que pour la consolidation de la démocratie et de la bonne gouvernance », a-t-il déclaré.

Gbehzohngar Findley et Jean-Claude Kassi Brou répondant aux questions des journalistes

Il a annoncé la tenue prochaine d’une réunion des ministres de l’Information de la Cedeao, au cours de laquelle il sera sollicité le soutien de chaque Etat membre pour la pérennisation de la radio communautaire.

Pour sa part, le ministre libérien des Affaires étrangères, Gbehzohngar Milton Findley, s’est réjoui du transfert à la Cedeao de la radio de la Mission des Nations unies au Liberia (MINUL) qui s’est retirée définitivement de ce pays en mars 2018.

 « Cette radio doit contribuer à l’éducation des citoyens ouest-africains, permettre aux Etats membres d’échanger des informations entre eux à travers les trois langues officielles de la Cedeao que sont l’anglais, le français et le portugais, promouvoir l’identité culturelle et le développement de l’Afrique de l’Ouest », a affirmé M. Findley.

Juste avant la signature de l’accord de siège, le chef de l’Etat libérien, George Manneh Weah, en recevant le président de la Commission de la Cedeao, a invité l’organisation régionale à faire de cette radio un moyen d’information, d’éducation et de sensibilisation des populations ouest-africaines sur les sujets relatifs à l’intégration, à la paix, à la sécurité et à la stabilité régionales, ainsi qu’au développement de l’espace communautaire.

« Je suis persuadé que ce puissant instrument d’information permettra à la Cedeao de mieux toucher ses populations, notamment à la base », a souligné le président libérien.

Pour rappel, c’est le 23 mars 2018, à Monrovia, que la MINUL a transféré sa radio à la Cedeao, au cours d’une cérémonie présidée par George Manneh Weah.

Gbehzohngar Findley et Jean-Claude Kassi Brou répondant aux questions des journalistes

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram