Twitter Facebook Youtube
Des officiers de l’Ecole Supérieure Internationale de Guerre de Yaoundé visitent la commission de la CEDEAO
Photo de famille

Abuja, le 12 avril 2019. Une délégation d’officiers stagiaires africains et étrangers de l’Ecole supérieure internationale de guerre de Yaoundé, au Cameroun, était le jeudi 11 avril 2019, à la commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), à Abuja, au Nigeria.

Son chef, le général de Division, Isaïe Ngambou, s’est réjoui de cette visite qui fait suite à celle effectuée au siège de l’Union africaine (UA), à Addis-Abeba, en Ethiopie.

« Notre objectif était de commencer par le haut et permettre à nos stagiaires de recueillir des informations sur le processus décisionnel de l’UA sur la Force africaine en attente, et également des informations sur les conflits que l’UA pilote actuellement. Sachant que nous devons passer par Abuja, siège de la Cedeao, nous avons jugé opportun de prolonger cette visite entamée à Addis-Abeba », a-t-il déclaré.

Pour le chef de la Division de la Sécurité régionale de la commission de la Cedeao, le Colonel Abdourahmane Dieng, cette visite constitue sans nul doute un événement important et un cadre d’échange entre stagiaires et professionnels de l’Ecole supérieure internationale de guerre de Yaoundé et de la Cedeao.

Le Général de Division NGAMBOU Isaïe recevant le cadeau de la CEDAO des mains du Colonel DIENG Abdourahamane

Au nom du commissaire chargé des Affaires politiques, de la Paix et de la Sécurité de la commission de la Cedeao, le Général Francis Awagbè Béhanzin, il a exprimé sa gratitude aux responsables de cette Ecole pour leur visite à la commission de la Cedeao, qu’il considère comme une étape importante pour parachever la formation de leurs officiers.

Occasion pour lui de rappeler à ses hôtes le rôle que joue l’institution régionale dans la promotion de la paix dans l’espace communautaire.

 « S’il est vrai qu’en 1975 la Cedeao a été créée pour promouvoir la coopération et l’intégration dans la perspective d’une Union économique de l’Afrique de l’Ouest, force est de constater qu’elle a vite fait de réorienter sa stratégie vers une approche triptyque : paix, stabilité et développement économique », a expliqué le Colonel Abdourahmane Dieng.

Outre les discours d’usage, l’assistance a suivi trois présentations portant respectivement sur le département des Affaires politiques, de la Paix et de la Sécurité ainsi que la Force en attente de la Cedeao (FAC), et la situation sécuritaire en Afrique de l’Ouest.

 

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram
Upcoming events

Informations et clarifications sur le dossier d’appel d’offres
10 Avr 2019 - 31 Mai 2019 [Commission de la CEDEAO]