Twitter Facebook Youtube
AMOS SAWYER APPRECIE Amos Sawyer apprécie la bonne tenue des élections présidentielle et législatives 2016 au Ghana
de-g-a-dr-amos-sayer-edward-singhatey-et-mme-halima-ahmed

Accra, le 07 décembre 2016.

Le chef de la mission d’observation électorale de la Cedeao pour les élections générales au Ghana, l’ancien président du gouvernement intérimaire d’unité nationale du Liberia, Amos Sawyer, s’est félicité du déroulement du scrutin dès l’ouverture des bureaux de vote ce mercredi 7 décembre 2016.

Il a exprimé ce sentiment à l’issue de la visite qu’il a effectuée ce matin dans plusieurs bureaux de vote situés dans la capitale ghanéenne.

Accompagné du vice-président ainsi que de la commissaire chargée des Affaires politiques de la Commission de la Cedeao, respectivement Edward Singhatey et Mme Halima Ahmed, du directeur des Affaires politiques, Dr Remi Ajibewa, et du chef de la division Information par intérim, Liberor Doscof Aho, Amos Sawyer est allé constater de visu les opérations du déroulement du double scrutin présidentiel et législatif.des-electeurs-attendant-daccomplir-leur-devoir-civique les-officiels-de-la-mission-de-la-cedeao-attentifs-au-vote-dun-electeur

Le  chef de la mission d’observation électorale de la Cedeao et la délégation qui l’accompagnait ont assisté au démarrage des opérations de vote au poste 4 des bureaux de vote Ademey 1, 2 et 3 installés dans l’enceinte d’une église, à Accra.

Partout où ils étaient passés, Amos Sawyer et sa suite ont salué le déroulement des opérations électorales dans le calme et le déplacement massif tôt le matin des électeurs, désireux d’accomplir leur devoir civique.

Ils ont toutefois déploré le léger retard constaté lors du démarrage des opérations électorales, en raison des difficultés liées à l’acheminement du matériel électoral dans de nombreux bureaux de vote.la-longue-file-des-electeurs-ghaneens

« Tout se déroule normalement sur le terrain pour l’instant, en dépit du léger retard constaté ce matin dans certains bureaux de vote sillonnés. J’ai la ferme conviction que la situation va s’améliorer progressivement dans la journée, et les dysfonctionnements constatés au début des opérations électorales seront corrigés avant la fermeture des bureaux de vote», a déclaré Amos Sawyer.

Au terme de leur périple dans les bureaux de vote, Amos Sawyer et sa suite s’étaient rendus dans la «salle de situation» de l’Association des femmes de la société civile ghanéenne, et de celle de la Cedeao, installées dans deux hôtels distincts d’Accra dans le cadre de ces élections.

les-officiels-de-la-mission-dobservation-electorale-de-la-cedeao-au-ghana

Pour ce qui est de la «salle de situation» de l’organisation régionale (ECOWAS situation room), dirigée par le chef de la division Assistance électorale de la Commission de la Cedeao, Francis Oké, une équipe en relation permanente avec les observateurs déployés dans les dix (10) régions du Ghana, a principalement pour mission de suivre dans les moindres détails le déroulement des opérations de vote sur le terrain.

La Cedeao, faut-il le rappeler, a déployé une mission d’observation électorale composée de 94 observateurs, dont 80 à court terme et 14 à long terme pour observer les présentes élections et suivre toutes les opérations préélectorales, électorales et postélectorales du scrutin, et de se prononcer sur son déroulement. Cette observation portera notamment sur la régularité, la transparence, l’équité et le bon déroulement desdites élections.le-vote-dune-electrice

15.712.499 électeurs, répartis dans 28.992 bureaux de vote, se sont rendus aux urnes ce mercredi 7 décembre 2016 pour élire 275 députés et leur président pour les quatre prochaines années.

Sept (07) candidats sont en lice pour l’élection présidentielle. C’est le cas du président sortant, John Dramani Mahama, du Congrès démocratique national (NDC), du leader de l’opposition, Nana Addo Dankwa Akuffo-Addo, du Nouveau parti patriotique (NPP), et de Nana Konadu Agyemang Rawlings, du Parti national démocratique (NPD).

Ivor Kobina Greenstreet, du Congrès des peuples (CPP), Paa Kwesi Nduom, du Parti populaire progressiste (PPP), Edward Mahama, du Congrès national du peuple (PNC), et le candidat indépendant, Jacob Osei Yeboah, caressent également le rêve d’accéder à la magistrature suprême de leur pays.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram