Twitter Facebook Youtube

Services de conseil pour les études de conception technique détaillée du poste frontalier conjoint de Jendema-bo-Waterside (JBP) entre le Liberia et la Sierra Leone


Date : 22 Juin 2021 - 30 Août 2021
Lieu : Abuja, Nigeria,
Ville : Abuja
Pays : Nigeria

PROGRAMME RÉGIONAL DE LA CEDEAO POUR LE DÉVELOPPEMENT DE POSTES FRONTALIERS CONJOINTS (PFC) :
PROJET DE POSTE FRONTALIER COMMUN LIBERIA-SIERRA LEONE JENDEMA BOWATERSIDE

AVIS DE MANIFESTATIONS D’INTÉRÊT

Services de conseil pour les études de conception technique détaillée du poste frontalier conjoint de Jendema-bo-Waterside (JBP) entre le Liberia et la Sierra Leone

1. La Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), dans le cadre du programme régional de développement des postes frontaliers conjoints, a l’intention d’entreprendre des services de consultation pour la conception d’un poste frontalier conjoint à Jendema-bo-Waterside, une frontière entre la République du Liberia et la République de Sierra Leone. Le programme des Postes Frontières Conjoints (PBC) est une intervention communautaire visant à faciliter les formalités et les contrôles de passage des frontières afin de réduire le coût et le temps passé aux frontières terrestres entre les États membres en réunissant des fonctionnaires de pays voisins pour effectuer des
contrôles simultanés et conjoints afin d’accélérer les mouvements.

2. En 2008, la Commission et ses États membres ont entrepris une étude de fonctionnalité de plusieurs frontières terrestres clés, qui a examiné les processus, les procédures, la gestion et le flux d’informations, la circulation du trafic et des personnes dans les opérations actuelles (en identifiant les contraintes inévitables et évitables) et celles (procédures, processus et flux) qui sont prévues pour les postes frontières améliorés. L’étude de fonctionnalité a abouti à l’élaboration d’un cahier des charges architectural décrivant les options de conception à utiliser comme base pour la préparation de conceptions détaillées personnalisées pour
chaque poste frontalier.

3. Les bâtiments proposés/conçus (éléments structurels au-dessus du niveau du sol) tels qu’ils ont été étudiés et proposés dans les rapports d’étude de fonctionnalité doivent être remodelés en fonction des investigations sur les éléments de fondation, car les conditions varient d’un site à l’autre et même à l’intérieur d’un même site. Des études géotechniques devront donc être réalisées sur le site du projet (capacité portante, etc.) pour permettre une
conception adéquate des fondations respectives en fonction du site considéré. Pour les travaux de génie civil (tracé des routes, niveaux du sol, coupes transversales, drainage, égouts, aires de stationnement, etc.), il est nécessaire de réaliser des levés topographiques et d’autres levés techniques pour permettre la conception technique appropriée des éléments géométriques, des routes d’accès et internes, des aires de stationnement, du drainage, etc.

Une considération clé de ce projet sera également de fournir des activités/services sociaux et économiques aux citoyens des communautés frontalières ainsi qu’aux parties prenantes
dépendantes telles que les commerçants informels, les femmes commerçantes transfrontalières, les enfants, les agriculteurs, les pêcheurs, etc. Une attention particulière sera donc accordée à ces dispositions dans le cadre de la composante d’évaluation de 2
l’impact environnemental et social de l’étude. L’objectif principal des services dans le cadre de ce projet est la préparation des plans d’architecture et de génie civil, électrique et mécanique et des documents d’appel d’offres (y compris les dessins, les spécifications, les devis quantitatifs avec et sans prix) pour la construction d’un PJB. En outre, les services comprendront la préparation d’un plan d’ensemble (Master Plan), d’une conception et d’une
conception technique détaillée.

4. La durée du contrat sera de cinq (5) mois et couvrira l’étude, les ateliers d’examen et de validation par les parties prenantes ainsi que la soumission des conceptions finales avec les rapports correspondants.

5. La Commission de la CEDEAO, invite les Consultants éligibles (bureaux d’études spécialisés dans l’ingénierie des infrastructures de transport) à manifester leur intérêt en vue de fournir ces
services. Les consultants intéressés, éligibles, et qualifiés doivent fournir des informations portant sur leur capacités et leur expérience démontrant qu’ils sont qualifiés pour la fourniture
des services de nature similaire. Les critères pour l’établissement de la liste restreinte sont :
(a) Expérience générale dans le domaine des bâtiments/routes (études/supervision) au cours des 10 dernières années (2009 – 2019) ; (b) Expérience spécifique dans les études et la
conception de bâtiments (deux ou plus sur le même site) avec des routes et des installations interconnectées au cours des 10 dernières années (2009 – 2019) ; (c) Expérience similaire
dans les projets de bâtiments/routes en Afrique sub-saharienne au cours des 10 dernières années (2009 – 2019) ; (d) Disponibilité d’un personnel aux compétences appropriées dans les
domaines requis en a, b et c ci-dessus. (Liste, qualifications et expérience) ; (e) Ressources Informatiques (logiciels spécialisés) pour les études de conception, (f) la capacité à produire
des rapports et tous les autres documents pertinents en Français et en Anglais.

NB : Chaque référence (expérience) devra être résumée sur une fiche de projet avec toutes les pièces justificatives pertinentes indiquant les coordonnées des autorités contractantes ou du client afin de faciliter la vérification des informations fournies. Pour
chaque projet de référence, les consultants doivent soumettre des extraits de contrats (page de couverture avec le titre et page avec les signatures) OU une Attestation de Bonne Exécution OU un Certificat d’Achèvement.

6. Les consultants peuvent se constituer en groupement en vue d’augmenter leurs chances de qualification.

7. Les critères d’éligibilité, la préparation de la liste restreinte et la procédure de sélection seront conformes à ceux indiqués dans le Code des Marchés de la CEDEAO. Ce dernier est
disponible sur le site Internet de la Commission de la CEDEAO à l’adresse www.ecowas.int.

8. Les consultants intéressés peuvent obtenir de plus amples informations aux adresses électroniques mentionnées ci-dessous pendant les heures de travail : 9h00 – 16h00, heure du
Nigeria, (GMT + 1) du lundi au vendredi (sauf jours fériés) : sbangoura@ecowas.int avec copie à procurement@ecowas.int ; amaliki@ecowas.int ; cappiah@ecowas.int ; ikkamara@ecowas.int3

9. Les manifestations d’intérêts doivent être soumises en version papier dans des enveloppes (un (1) original signé et trois (3) copies) à l’adresse ci-dessous, au plus tard le 30 Août 2021, à 11h00 (GMT + 1), Heure du Nigeria, et doit porter clairement la mention : « Expression d’intérêt pour les services de consultants pour la conception d’un poste frontalier conjoint à Jendema-bo-Waterside ».
Pour livraison en personne ou par courrier recommandé à :
Division Passation des Marchés Direction de l’Administration Générale, 1er Etage du Siege de la Commission de la CEDEAO,
Plot 101, Yakubu Gowon Crescent, Asokoro District, Abuja, NIGERIA.

Les demandes d’informations complémentaires ou de clarification sont à envoyées par email:
A l’attention du Chef de la Division Passation des Marchés, Commission de la CEDEAO

Courriel : sbangoura@ecowas.int ;
Avec copies a:
– vtulay@ecowas.int
– pgueye@ecowas.int
– sbangoura@ecowas.int;
– amaliki@ecowas.int
– cappiah@ecowas.int;
– ikkamara@ecowas.int

10.Les langues de travail sont le Français et l’Anglais. La manifestation d’intérêt sera soumise
en langue Française ou Anglaise

Chargement de la carte…

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram