Twitter Facebook Youtube

Sélection d’un cabinet spécialisé pour la réalisation d’un audit des compétences des employés des institutions et Agences spécialisées de la CEDEAO


Date : 03 Mai 2019 - 03 Juin 2019
Institution : Commission de la CEDEAO
Contact :

PERIODE DE PUBLICATION:                               03 Mai 201903 Juin 2019

CLIENT:                                                                     COMMISSION de la CEDEAO

SOURCE DE FINANCEMENT :                            Budget CEDEAO

TYPE:                                                                        Manifestations d’intérêt


FR FINAL-SMI-Staff Audit Skills-Avril 2019 version SITE WEB D ELA CEDEAO


Sélection d’un cabinet spécialisé pour la réalisation d’un audit des compétences des employés des institutions et Agences spécialisées de la CEDEAO

1. La Commission de la CEDEAO envisage d’utiliser une partie de ses fonds pour le financement d’un contrat de services à conclure avec un cabinet de conseils (il pourrait s’agir d’une entreprise unique, d’un consortium ou du partenaire d’un consortium) qui sera chargé de conduire l’audit des Compétences des Employés des Institutions et Agences Spécialisées de la CEDEAO.
2. La mission principale du consultant consistera essentiellement à servir de guide pour déterminer les combinaisons de compétences ainsi que les connaissances et aptitudes requises pour la réalisation de travail/tâche en se conformant aux normes généralement acceptables, afin de permettre aux institutions et agences de la Communauté de fonctionner de manière optimale. Ce travail servira de base à la prise de décisions dans un certain nombre de domaines, notamment les suivants : (a). la justification des connaissances professionnelles et des aptitudes techniques des employés, en même temps que la vérification du degré d’adéquation par rapport aux postes actuels ; (b). le choix délibéré de la mise à niveau des connaissances professionnelles et des aptitudes techniques des employés, par rapport aux différentes étapes de leur carrière ; (c). L’identification d’écarts entre les combinaisons de compétences actuelles et celles qui seront requises à l’avenir ; (d). la détermination de l’adéquation poste-profil des agents par rapport aux postes figurant sur l’organigramme, ainsi que les niveaux appropriés des emplois.
3. La durée totale de la mission est estimée à quatre (4) mois. Cette durée peut être rallongée si nécessaire, en fonction des besoins de la Commission de la CEDEAO et de la bonne performance du cabinet retenu.
4. La Commission de la CEDEAO invite les cabinets de consultants spécialisés en Audit des Compétences des Employés à soumettre leurs candidatures pour les services décrits ci-dessus. Les cabinets intéressés, éligibles et qualifiés doivent fournir des informations complètes sur leurs qualifications et expérience, et démontrer qu’ils remplissent les conditions requises pour fournir ces services. Les critères fixés pour la présélection sont les suivants :
a) Expérience générale du cabinet (En Audit et Ressources Humaines) ;
b) Expérience spécifique et positive dans la conduite de l’évaluation de besoins en renforcement de capacités débouchant sur des solutions réalisables ; de l’audit des compétences au sein d’organisations régionales ou internationales au cours des cinq (5) à dix (10) dernières années ;
c) Disponibilité du personnel nécessaire à l’exécution du projet de la CEDEAO, avec la production d’une liste complète des agents, accompagnée de leurs CV respectifs donnant des indications détaillées sur leurs compétences (tous les éléments requis sur leurs connaissances en Gestion des Ressources Humaines, aptitudes et comportement), ainsi que leur expérience pertinente en matière de conduite des audits de compétences, d’évaluation de besoins en renforcement de capacités débouchant sur des solutions réalisables ; de l’audit des compétences ; et
d) Capacités avérées en matière de communication, d’analyse ; d’évaluation et d’élaboration de rapports dans les trois (3) langues officielles de la CEDEAO (Français en Anglais, et Portugais).
NB: Pour ce qui concerne les critères susmentionnés, les cabinets concernés doivent fournir des éléments concrets et des références détaillées permettant d’étayer les affirmations concernant leur expérience, leurs capacités, les missions similaires exécutées, etc. Chacune des références fournies fera l’objet d’une mention sur une fiche de projet et ne sera examinée et acceptée que si le candidat y joint des documents d’appui comportant les informations de contact des entités adjudicatrices afin de faciliter la vérification, notamment d’extraits du contrat (page de couverture intérieure, page de signature et Termes de référence), ainsi que des attestations de bonne exécution de chacun des contrats présentés.
5. Les cabinets de consultants intéressés peuvent soumettre leur candidature dans le cadre d’un consortium ou d’un partenariat pour renforcer leurs capacités à exécuter la mission.
6. Les critères d’éligibilité, l’établissement de la liste restreinte, ainsi que la procédure de sélection, seront conformes aux Règles et Procédures de la CEDEAO en matière d’utilisation de Consultants” (Code des Marchés de la CEDEAO), disponibles sur son site web : http://www.ecowas.int La procédure à suivre sera celle basée sur les Qualifications du consultant (Cabinet) et le cabinet classé premier (ayant présenté le meilleur profil et ayant fourni toutes les pièces justificatives requises) sera appelé à soumettre une Proposition Technique et Financière. Par ailleurs, les cabinets faisant partie d’un réseau international doivent soumettre un seul dossier de manifestation d’intérêt au nom du réseau.
7. Les cabinets intéressés sont invités à prêter une attention particulière aux dispositions de l’article 118 du Code des marchés révisé de la CEDEAO (“Infractions commises par les Candidats, les Soumissionnaires et les Adjudicataires”), fournissant des informations sur les pratiques de corruption ou de fraude dans le cadre de la concurrence pour l’obtention ou l’exécution d’un marché. Ils sont également invités à se référer aux informations concernant spécifiquement les conflits d’intérêts liés à la présente mission, conformément aux dispositions de l’article 119 du Code des marchés révisés de la CEDEAO.
8. Les cabinets de consultants intéressés peuvent obtenir de plus amples informations en écrivant aux adresses électroniques indiquées ci-dessous, durant les jours et heures ouvrables à la Commission de la CEDEAO, de 9 heures à 15 heures (Heure locale – Nigeria): procurement@ecowas.int avec copie à sbangoura@ecowas.int; deklu@ecowas.int ; akone@ecowas.int.
9. Les manifestations d’intérêt devront être soumises dans des enveloppes scellées (un original signé et 3 Copies) en Anglais, Français ou Portugais et portant clairement la mention “ Sélection d’un Cabinet Spécialisé pour la Réalisation d’un Audit des Compétences des Employées des Institutions et Agences Spécialisées de la CEDEAO ”. A n’ouvrir qu’en présence du Comité de dépouillement”. Les manifestations d’intérêt doivent parvenir à l’adresse ci-dessous, au plus tard le 03 Juin 2019 à 11 heures (GMT+1), Heure du Nigeria :
Pour la remise en mains propres ou par courrier recommandé adressé à :
Direction de l’Administration Générale
Division des Passations de marchés
Premier (1er) étage du siège de la Commission de la CEDEAO,
N° 101, Yakubu Gowon Crescent,
Asokoro District, Abuja, NIGERIA.

Prière de noter qu’afin de garantir des règles du jeu équitables, les propositions soumises par voie électronique ne sont pas acceptées et ne seront donc pas examinées.
10. Les langues de travail sont l’Anglais, le Français et le Portugais.
11. Le présent appel à manifestation d’intérêt peut être consulté sur le site web suivant : http://www.ecowas.int/doing-business-in-ecowas/ecowas-procurement/

Le Commissaire, chargé de l’Administration générale et des Conférences

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram