Twitter Facebook Youtube

Recrutement d’un Spécialiste Senior en Sauvegardes Sociales


Date : 09 Juil 2020 - 22 Juil 2020
Lieu : ECOWAS Commission,
Ville : ABUJA
Pays : Nigeria

PROJET REGIONAL D’ACCES A L’ELECTRICITE DE LA CEDEAO (ECOWAS-REAP) (Phase 1) – P164044

AVIS A MANIFESTATION D’ INTERET
(SERVICES DE CONSULTANTS – SELECTION DE CONSULTANT INDIVIDUEL)

Recrutement d’un Spécialiste Senior en Sauvegardes Sociales

NG-ECOWAS-DEM-178455-CS-INDV

Pour un Contrat au Temps Passés

 

Date : 08 – 22 Juillet 2020
Localisation : Commission de la CEDEAO, Direction Energie & Mines
Ville : ABUJA
Pays : Nigeria

Référence du Projet No.: P164044

 

  1. La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a reçu une subvention de la Banque mondiale pour le Projet Régional d’Accès à l’Electricité de la CEDEAO (ECOWAS – REAP) et a l’intention d’utiliser une partie des fonds pour le recrutement d’un Spécialiste Senior en Sauvegardes Sociales au sein de l’Unité Régionale de Coordination (URC).
  2. L’objectif de développement du projet est d’augmenter l’accès au réseau électrique dans la région de la CEDEAO. Dans sa phase 1, le projet financera le renforcement et l’extension du réseau de distribution (MT et BT) dans trois pays d’Afrique de l’Ouest, à savoir la Gambie, la Guinée Bissau et le Mali et permettra l’électrification transfrontalière dans ces pays.
  3. Les services du consultant (« les services ») comprennent les éléments suivants, comme indiqué ci-dessous et la durée du contrat sera d’un (1) an renouvelable sous réserves de performances satisfaisantes avec une durée prévisionnelle de 3 ans. Pendant les services, le consultant devrait être disponible pour travailler à temps partiel.
  4. La responsabilité globale du Spécialiste Sénior des sauvegardes sociales sera de mener à bien toutes les activités sociales du projet, y compris le suivi de la mise en œuvre du PAR, de préparer des rapports sur toutes les activités sociales, de fournir également des conseils stratégiques et de suivre les étapes clés de toutes les questions sociales soulevées tout au long de la mise en œuvre du projet. Le consultant entreprendra des activités qui comprennent, mais sans s’y limiter, ce qui suit :
    1. Superviser l’ensemble des sauvegardes sociales dans la préparation et la mise en œuvre du projet sous la conduite générale du Coordonnateur de l’URC ;
    2. Assurer la coordination nécessaire et les contributions pertinentes dans la préparation des études environnementales et sociales pendant la préparation puis la réalisation du projet ;
    3. Aider dans le recrutement de consultants environnementaux et sociaux, y compris rédiger des TdR, faire une estimation du budget, évaluer les consultants, négocier et préparer les contrats ;
    4. Veiller à ce que les dossiers d’appel d’offres et les contrats contiennent les dispositions environnementales nécessaires ;
    5. Examiner les rapports d’évaluation environnementale et expliquer les enjeux environnementaux et sociaux spécifiques du projet aux institutions de financement ;
    6. Préparer les grandes lignes des problèmes ou risques environnementaux à traiter dans les contrats ou les documents de financement, le cas échéant ;
    7. Superviser la performance des entrepreneurs dans le traitement des problèmes sociaux spécifiques et donner toutes instructions correctives nécessaires ;
    8. Préparer les parties pertinentes des rapports de surveillance environnementale requis, y compris les rapports sur l’état de mise en œuvre du PAR ;
    9. Analyser les rapports de mise en œuvre du projet pour s’assurer que tous les travaux sont achevés en pleine conformité avec les politiques environnementales ;
    10. Aider à préparer et à mettre en œuvre les mesures d’appui aux PAR ;
    11. Suivre le processus de gestion des plaintes et évaluer les commentaires et les plaintes des PAP sur les questions d’indemnisation et d’autres questions environnementales pertinentes, et recommander les actions pour résoudre les problèmes identifiés ;
    12. Examiner les listes de cultures et de biens et des zones publiques affectées par le projet et aider à obtenir un paiement rapide des compensations correspondantes ;
    13. iv) Préparer les rapports sur la mise en œuvre du Plan de gestion environnementale et sociale et du Plan d’action de réinstallation, mettant en évidence les mesures de soutien en faveur des femmes et des personnes vulnérables ;
      1. Contribuer à assurer la résolution des conflits par la médiation ;
    14. Analyser les recommandations des bureaux de contrôle ou d’autres prestataires ;
    15. Assurer une bonne collaboration avec les agences gouvernementales, les institutions décentralisées et la société civile locale ;
    16. Appui technique aux UMOP nationales et à l’URC pour le renforcement des capacités en matière de protection de l’environnement
    17. Autres activités, selon les instructions du coordonnateur de l’URC ;
    18. Visites de sites et rapport au coordonnateur de l’URC pour fournir les contributions au Spécialiste Junior en Sauvegardes Environnementales et Sociales.
  5. La Commission de la CEDEAO invite les consultants éligibles à manifester leur intérêt à fournir les services. Les consultants intéressés doivent fournir des informations démontrant qu’ils ont les qualifications requises et l’expérience pertinente pour exécuter les services concernant les critères suivants (§6).
  6. Le consultant devra prouver une expérience professionnelle, incluant mais sans s’y limiter, les exigences de qualification suivantes :
  7. Qualifications et compétences
  1. Doit avoir au minimum un diplôme Master ou équivalent en Science Sociale ou an Anthropologie :
  2. Bonne aptitude aux outils de la technologie de l’information et de la communication ;
  • Capacité à travailler en équipe multidisciplinaire ;
  1. Utilisateur avéré d’ordinateur, avec un bonne connaissance du paquet MS-Office;
  2. Excellentes capacité de rapportage et de présentation.
  • Expérience professionnelle générale
  • Au moins 20 ans d’expérience professionnelle dans les activités de plan d’action de réinstallation des projets d’infrastructures.

Expérience professionnelle particulière

            1. Avoir participé à au moins cinq (5) études d’évaluation d’impact environnemental sur un projet d’énergie particulièrement dans des projets d’extension ou de renforcement de réseaux ou de projets d’électrification HT / BT ou production d’électricité, au cours des dix (10) dernières années ;
            2. Expérience et compréhension de la méthodologie des règles et réglementations environnementales et sociales de la Banque mondiale ;
            3. Expérience et bonne compréhension de la méthodologie et des règles et réglementations de la Banque Mondiale ;
            4. Une expérience et une bonne compréhension de la méthodologie et des règles et réglementations des projets à financements multilatéraux (BAD, USAID, BID, etc.) seront un avantage ;
            5. Connaître les enjeux et problèmes du secteur de l’énergie dans la région de la CEDEAO.
            6. Une expérience dans les études d’évaluation d’impact sociaux sur les projets énergétiques de la région de la CEDEAO sera un avantage ;

Exigence en langue

  • Les candidats doivent parler couramment le français et l’anglais ; et avoir d’excellentes compétences en rédaction, en présentation et en rapports; la connaissance du portugais serait un plus.
  1. Un candidat sera sélectionné conformément à la sélection de consultants individuels énoncée dans le Règlement sur les marchés publics de la Banque mondiale pour les emprunteurs FPI (juillet 2016, révisé en novembre 2017 et août 2018).
  2. De plus amples informations peuvent être obtenues à l’adresse ci-dessous pendant les heures de bureau du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00 (GMT + 1), heure locale,
  3. Commission de la CEDEAO, direction de l’administration générale, chef des achats,
    Procurement Division, Plot 101, Yakubu Gowon Crescent, Asokoro District, Abuja, NIGERIA.
  4. Email: kouassi_lambert@yahoo.fr ;

Avec copie à : sbangoura@ecowas.int; bdabire@ecowas.int; degnymarcel@yahoo.fr ; et akoumoin@ecowas.int

Les manifestations d’intérêt doivent être soumis au plus tard le 22 juillet 2020 à 17h00, Heures d’Abuja (GMT + 1) aux contacts électroniques ci-dessus.

.

Chargement de la carte…

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram