Twitter Facebook Youtube

Recrutement d'un expert technique (ingénieur civil)


Date : 26 Fév 2019 - 25 Mar 2019
Institution : Commission de la CEDEAO
Contact :

AMI SUPPORT INFRAST INGENIEUR CIVIL


COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L’AFRIQUE DE L’OUEST (CEDEAO)

APPUI AU DÉPARTEMENT DE L’INFRASTRUCTURE DE LA COMMISSION DE LA CEDEAO POUR LA PRÉPARATION DES PROJETS, LA GESTION DES CONTRATS ET LA COORDINATION DES PARTENAIRES AU DÉVELOPPEMENT

AVIS DE MANIFESTATION D’INTÉRÊT

DEPARTEMENT DES INFRASTRUCTURES: Recrutement d’un expert technique (ingénieur civil)

Secteur : Transports
Source de financement : Commission de la CEDEAO

1. La Commission de la CEDEAO, par l’intermédiaire de son Département des Infrastructures, coordonne la mise en œuvre des grands projets régionaux d’infrastructures de transport, notamment le projet de développement du corridor routier Abidjan-Lagos à 6 voies et le corridor multimodal Praia-Dakar-Abidjan avec des composantes couvrant le transport routier, ferroviaire et maritime, dans le but global de réduire le coût du transport pour améliorer le commerce intra-communautaire et la libre circulation. La Commission de la CEDEAO collabore également avec les États membres respectifs pour mettre en œuvre certains projets multinationaux financés par les partenaires au développement, notamment le projet de facilitation des routes et des transports multinationaux de l’Union du fleuve Mano et le projet de facilitation des routes et des transports Nigeria-Cameroun pour le corridor Enugu-Bamenda, qui comprend la construction du poste frontalier commun Mfum (JBP) et du pont sur la rivière transversale entre la République fédérale du Nigeria et le Cameroun. Ces grands projets exigent une capacité soutenue de la part du personnel afin d’en assurer la mise en œuvre en temps opportun. La Commission collabore également avec les États membres concernés pour rendre opérationnels les postes frontières communs de Seme/Krake et d’Akanu/Noepe entre le Nigéria et le Bénin et entre le Togo et le Ghana.

2. Afin d’accélérer les activités d’acquisition, de préparation et de gestion des projets et d’accélérer la mise en œuvre de ces projets, le département Infrastructure a l’intention d’utiliser une partie de la dotation budgétaire du département Infrastructure pour couvrir le coût du contrat de service d’un expert technique (ingénieur civil) possédant les connaissances et l’expérience requises en matière de transport régional pour apporter un soutien urgent à la Commission

3. Les services prévus dans le cadre de ce contrat concernent principalement les activités de préparation et de mise en œuvre des projets d’infrastructures de transport. Les activités comprennent : (i) préparer les documents de projet, y compris les notes conceptuelles, les projets de termes de référence, les calendriers de mise en œuvre et d’approvisionnement et toute la correspondance connexe. Élaborer la planification des projets et appuyer la mise en œuvre efficace de toutes les activités dans les délais prévus ; (ii) appuyer les activités d’approvisionnement couvrant la préparation des déclarations d’intérêt, des demandes de propositions (dossiers d’appel d’offres), la correspondance avec les consultants et les activités d’évaluation pour la sélection des consultants, fournisseurs ou entrepreneurs ; (iii) appuyer les activités de coordination du programme, comme organiser et gérer les réunions d’experts et les réunions de haut niveau, assurer le suivi des intervenants conformément à leur calendrier respectif de mise en œuvre. Il s’agit également de rédiger des correspondances, y compris des rapports de réunion et d’autres documents connexes pour le projet. Le consultant fournira également un appui pour assurer, avec d’autres partenaires et les structures établies, (iv) le suivi et l’évaluation des projets par rapport aux jalons prévus du projet ; et (v) toute autre activité liée au projet qui pourrait être assignée par le Commissaire à l’infrastructure ou les gestionnaires de projet respectifs.

4. La durée totale des services de conseil est estimée à douze (12) mois.

5. La Commission de la CEDEAO invite tous les Consultants individuels éligibles et qualifiés intéressés à soumettre leur candidature pour fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants doivent produire une lettre de manifestation d’intérêt et leur curriculum vitae, fournissant des informations claires sur leur expérience et leurs qualifications par rapport à la mission (CV, références de services similaires démontrant qu’ils sont qualifiés, description de leurs expériences et tâches dans des missions similaires, etc.

6. Le Consultant sera un spécialiste de haut niveau dans la mise en œuvre de projets d’ingénierie routière avec une bonne connaissance des projets internationaux. En outre, il doit posséder des compétences en matière de passation de marchés conformes aux procédures des donateurs multilatéraux, en particulier la BAD et la Banque mondiale, et avoir le profil suivant :

a. Qualification : Détenir une maîtrise en génie civil, en génie des transports ou tout autre diplôme lié au génie civil ;
b. Avoir un minimum de quinze (15) ans d’expérience en génie civil, de préférence en Afrique de l’Ouest, dans le secteur des infrastructures de transport ;
c. Avoir été impliqué dans une position similaire (assistance technique), dans la mise en œuvre de deux (2) projets d’infrastructures routières transfrontalières/multinationales couvrant la faisabilité, la conception détaillée, la supervision ou les travaux de construction ;
d. Capacité avérée d’entreprendre des activités de gestion de projet, y compris la préparation du cadre de référence, les processus d’approvisionnement, la passation de marchés et la gestion des marchés ;
e. Doit avoir occupé un poste d’assistance technique pour appuyer une institution du secteur public dans la mise en œuvre d’un projet d’étude routière similaire ;
f. Doit avoir travaillé ou consulté pour une organisation internationale dans le domaine de l’assistance technique ou avoir été un expert clé dans le domaine des transports.
g. Doit avoir une expérience avérée de la passation de marchés dans le cadre d’un projet d’infrastructure de transport financé par des partenaires de développement tels que la Banque africaine de développement, la Banque mondiale et l’Union européenne ;
h. Parler et écrire l’anglais ou le français très bien avec une connaissance pratique de l’autre.

7. Les critères d’éligibilité, la préparation de la liste restreinte et la procédure de sélection seront conformes aux « Règles et procédures de sélection de la Commission de la CEDEAO, disponibles sur le site Internet de la CEDEAO : http://www.ecowas.int.

8. Les consultants intéressés peuvent obtenir de plus amples renseignements et consulter les termes de référence (TDR) à l’adresse mentionnée ci-dessous pendant les heures de bureau : De 8h00 à 12h00 (GMT+1) les jours ouvrables. Les termes de référence peuvent être consultés sur le site web de la CEDEAO.

9. Les manifestations d’intérêt doivent être soumises ou envoyées à l’adresse physique ci-dessous au plus tard le 25 Mars 2019 à 16h00 (GMT +1), et doivent être clairement indiquées : « Appui au Département de l’Infrastructure de la Commission de la CEDEAO – Recrutement d’un Expert Technique (Ingénieur Civil) ».

10. Les langues de travail sont l’anglais et le français.

Pour livraison en personne ou par courrier recommandé à :

Division Passation des Marchés ,
Direction de l’Administration Générale ,
1er étage du siège de la Commission de la CEDEAO,
101, Yakubu Gowon Crescent,
District d’Asokoro, Abuja,
NIGERIA.

Les demandes d’informations complémentaires ou d’éclaircissements et de livraison de manifestations d’intérêt peuvent être envoyées par courrier électronique :

À l’attention du commissaire général Administration et conférence

Courriel : vtulay@ecowas.int

avec copie à : sbangoura@ecowas.int
procurement@ecowas.int
cappiah@ecowas.int
pgueye@ecowas.int

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram