Twitter Facebook Youtube

Recrutement d'un expert en transport aérien (consultant)


Date : 26 Fév 2019 - 25 Mar 2019
Institution : Commission de la CEDEAO
Contact :

AMI SOUTIENT INFRAS TRANSPORT AERIEN


COMMUNAUTE ECONOMIQUE DES ETATS DE L’AFRIQUE DE L’OUEST (CEDEAO)

SOUTENIR LE DÉPARTEMENT DE L’INFRASTRUCTURE DE LA COMMISSION DE LA CEDEAO AVEC UN PROGRAMME RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT ET D’AMÉLIORATION DU TRANSPORT AÉRIEN, LA SUPERVISION DE LA DIVISION DU TRANSPORT AÉRIEN ET LA MISE EN ŒUVRE DES PROGRAMMES, PROJETS ET POLITIQUES EN MATIÈRE D’AVIATION

AVIS DE MANIFESTATION D’INTÉRÊT

DEPARTEMENT INFRASTRUCTURE : recrutement d’un expert en transport aérien (consultant)

Secteur : Transports
Source de financement : Commission de la CEDEAO

1. Le Programme de transport aérien de la CEDEAO a pour objectif global de développer un système de transport aérien régional solide et intégré avec des services aériens sûrs, fiables, efficaces et abordables, bien connectés en Afrique de l’Ouest et intégrés avec le réseau de transport aérien mondial et africain. Le développement réussi du transport aérien en Afrique de l’Ouest permettra aux Etats membres de la CEDEAO d’accélérer leur développement socio-économique en facilitant l’accès aux principales capitales, marchés et ressources, de consolider leurs relations internationales et commerciales ainsi que de réduire les effets négatifs de la famine, de la guerre et des épidémies par le transport rapide des produits alimentaires et des médicaments. En effet, l’aviation devrait être un catalyseur du développement socio-économique et de l’intégration dans l’espace CEDEAO. En conséquence, les Etats membres de la CEDEAO ont donné mandat à la Commission de coordonner, harmoniser et mobiliser des fonds pour le développement durable du secteur du transport aérien de la Communauté.

2. Afin de combler le déficit, d’accélérer la mise en œuvre des projets et d’exécuter efficacement le mandat susmentionné, le Département des infrastructures, au sein de la Commission de la CEDEAO, a l’intention de renforcer les capacités du secteur du transport aérien en engageant un expert/consultant en transport aérien possédant les connaissances et l’expérience requises dans la planification, la préparation et l’exécution des projets régionaux ou multinationaux de transport aérien.

3. Les services prévus dans le cadre de ce contrat concernent principalement des activités de coordination, de préparation et de mise en œuvre de projets d’infrastructures de transport aérien. Les activités comprennent : (i) préparer les documents de projet, y compris les notes conceptuelles, les projets de termes de référence, les calendriers de mise en œuvre et d’approvisionnement et toute la correspondance connexe. Élaborer la planification des projets et appuyer la mise en œuvre effective de toutes les activités dans les délais prévus ; ii) coordonner la Division du transport aérien et la mise en œuvre des programmes, politiques, projets et plans d’action relatifs à l’aviation ; iii) établir les documents de projet, notamment les notes conceptuelles, les projets de termes de référence, les calendriers d’exécution et d’achat, et toute correspondance y relative avec les États Membres, les partenaires de développement et les parties prenantes, en liaison avec la Direction financière et le Groupe des achats).v) préparer les plans de travail et les budgets annuels sectoriels, ainsi que les mesures correspondantes de perfectionnement du personnel pour assurer la mise en œuvre et d’autres documents connexes pour les projets de transport aérien ; vi) préparer le rapport de la réunion d’experts, le projet de résolution devant être soumis pour examen et validation par les Ministres des Transports ; vii) Par le biais de réunions et de négociations, développer et maintenir de bonnes relations avec l’organisation, les commissions, les associations, les conférences de l’aviation civile internationale ainsi qu’avec d’autres communautés économiques régionales (CER) et organisations d’intégration telles que l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ; viii) préparer et négocier des MoU entre la CEDEAO et les parties prenantes pour harmoniser les systèmes de navigation aérienne ; ix) Organiser des réunions de coordination des réunions de la CEDEAO et des parties prenantes des prestataires de services de navigation aérienne, des régions d’information de vol et des réunions du Comité ministériel/directeur ; x) toute autre activité liée au projet qui pourrait être assignée par le Commissaire à l’infrastructure et la Commission de la CEDEAO.

4. La durée totale du contrat de consultant est estimée à douze (12) mois.

5. La Commission de la CEDEAO invite tous les Consultants individuels éligibles et qualifiés intéressés à soumettre leur candidature pour fournir les services décrits ci-dessus. Les consultants doivent produire une lettre de manifestation d’intérêt et leur curriculum vitae, fournissant des informations claires sur leur expérience et leurs qualifications par rapport à la mission (CV, références de services similaires démontrant qu’ils sont qualifiés, description de leurs expériences et tâches dans des missions similaires, etc.

6. Le Consultant sera un spécialiste de haut niveau des projets d’aviation civile/transport aérien avec une bonne connaissance des projets internationaux. En outre, il doit posséder des compétences en matière de passation de marchés conformes aux procédures des donateurs multilatéraux, en particulier de la BAD, et avoir le profil suivant :
a. Qualification : Détenir au moins une maîtrise en droit, en économie/science ou un certificat équivalent d’une université ou d’un établissement d’enseignement supérieur reconnu ou l’équivalent ; et détenir un diplôme spécialisé en transport aérien tel que génie civil, droit aérien, gestion du transport aérien et/ou économie ou une discipline connexe.
b. Minimum de quinze (15) ans d’expérience pertinente et de compétences en gestion, de préférence en Afrique, dans le domaine du transport aérien/de l’administration de l’aviation civile, des compagnies aériennes, des compagnies aéroportuaires, des services de navigation aérienne ou organisation similaire, ou dans une organisation régionale / internationale impliquée dans le développement des normes, services, programmes ou politiques du transport aérien ;
c. Avoir occupé un poste similaire (assistance technique), au moins 2 contrats de consultant dans la mise en œuvre d’un programme régional d’aviation dans deux (2) institutions régionales, continentales ou internationales ;
d. Bonne connaissance de la préparation des projets d’investissement, des études de faisabilité et des documents pour l’attribution des marchés ; Bonne connaissance des règles et procédures de la CEDEAO.
e. Capacité de travailler dans un environnement multiculturel.
f. Connaissance des normes et pratiques recommandées (SARP) de l’OACI, de la Convention de Chicago, des droits de trafic aérien, des aéronefs, des infrastructures, installations et équipements aéroportuaires, des services de navigation aérienne, des institutions aéronautiques en Afrique ;
g. Avoir une expérience avérée dans la mise en œuvre de projets aéronautiques financés par la Banque africaine de développement (BAD), la Banque mondiale ou l’Union européenne ;
h. L’expérience de la CEDEAO sera un avantage supplémentaire
i. Parler et écrire l’anglais ou le français très bien avec une connaissance pratique de l’autre.
7. Les consultants intéressés peuvent obtenir de plus amples renseignements et consulter les termes de référence (TDR) à l’adresse mentionnée ci-dessous pendant les heures de bureau : De 8h00 à 12h00 (GMT+1) les jours ouvrables. Les termes de référence peuvent être consultés sur le site web de la CEDEAO.
8. Les manifestations d’intérêt doivent être soumises ou envoyées à l’adresse physique ci-dessous au plus tard le lundi 25 Mars à 16h00 (GMT +1), et doivent être clairement indiquées : « Appui au Département de l’Infrastructure de la Commission de la CEDEAO – Recrutement d’un expert en transport aérien (Consultant) ».

9. Les langues de travail sont l’anglais et le français.

Pour livraison en personne ou par courrier recommandé à :

Division Passation des Marchés,
Direction de l’Administration Générale,
1er étage du siège de la Commission de la CEDEAO,
101, Yakubu Gowon Crescent,
District d’Asokoro, Abuja,
NIGERIA.

Les demandes d’informations complémentaires, d’éclaircissements ou de livraison de manifestations d’intérêt peuvent être envoyées par courrier électronique :
À l’attention du commissaire général Administration et conférence
Courriel : vtulay@ecowas.int

avec copie à : sbangoura@ecowas.int
procurement@ecowas.int
cappiah@ecowas.int
pgueye@ecowas.int

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram