Twitter Facebook Youtube

Recrutement d'un Consultant individuel pour l’élaboration d’un Plan régional de lutte contre les maladies tropicales négligées de l’espace CEDEAO


Date : 01 Avr 2021 - 15 Avr 2021
Lieu : WAHO/OOAS,
Ville : Bobodioulasso
Pays : Burkina Faso

ORGANISATION OUEST-AFRICAINE DE LA SANTÉ (OOAS)

******

AVIS À MANIFESTATION D’INTÉRÊT

(Services de Consultation individuelle)

FM/TEND/AMI/2021/02/APM/SPM/bk

Recrutement d’un Consultant individuel pour l’élaboration d’un Plan régional de lutte contre les maladies tropicales négligées de l’espace CEDEAO

 

Introduction

Les maladies tropicales négligées (MTN) sont un ensemble de maladies chroniques transmissibles qui touchent de manière disproportionnée les populations indigènes vivant dans les climats tropicaux dans le monde.  Environ 1,7 milliard de personnes sont touchées par au moins une MTN dans 149 pays.  Les MTN sont des conditions appauvrissantes, défigurantes et invalidantes. Compte tenu du niveau d’impact des MTN dans le développement socio-économique, le sous-objectif 3.3 des objectifs de développement durable (SDG) les prend en compte en même temps que le SIDA, la tuberculose et le paludisme, parmi les épidémies qui doivent être éliminées d’ici 2030. Au-delà de l’ODD 3, les MTN et leurs interventions ont un impact comme elles sont impactées par  tous les autres objectifs de développement durable tels que la pauvreté (ODD 1), la faim (ODD 2), l’éducation (ODD 4), l’autonomisation des femmes (ODD 5), l’accès à l’eau et l’assainissement (ODD 6) et les résultats économiques (ODD 8).

 

Objectif de la mission

L’objectif global de la mission de consultation est d’élaborer un plan stratégique régional 2021 – 2025 de lutte contre les MTN  dans l’espace CEDEAO.

Description des principales tâches et responsabilités

 

Sous la supervision générale du Directeur du département Santé publique et  recherche (DSSR)  de l’OOAS, le Consultant travaillera en étroite collaboration avec le Professionnel chargé des maladies non épidémiques et des MTN (PO MNE & MTN).  De concert avec le PO MNE & MTN, le consultant s’appuiera sur d’autres programmes et projets clés tels que la santé oculaire, la santé de l’enfant, l’information sanitaire et la planification en santé, ainsi que sur le projet P-MTN mis en œuvre par l’OOAS sur financement de la Banque mondiale.

L’analyse de la situation comprend les éléments ainsi qu’il suit :

  • Épidémiologie
    • L’analyse de la situation actuelle, les formes, la répartition géographique des principaux types de MTN, en particulier celles qui sont répandues dans l’espace CEDEAO et qui ont été ciblées pour être éliminées ou éradiquées ;
  • Déterminants sociaux
    • les causes des MTN, notamment les inégalités par rapport aux déterminants sociaux et l’impact socio-économique des MTN, en particulier chez les populations indigentes ou vulnérables ;
    • les dimensions socioculturelles des MTN, y compris les comportements liés aux soins de santé, le potentiel de la médecine traditionnelle et les produits locaux de traitement;
  • Cadre de politique, gouvernance, coordination et partenariats
    • Le cadre juridique et de politique national, régional et international existant en matière de prévention, de contrôle et de gestion des MTN ;
    • Les stratégies pour la promotion des droits et  de l’égalité en matière de genres dans les programmes de lutte contre les MTN;
    • Le système de gouvernance des MTN dans les États membres de la CEDEAO, le niveau d’intégration par rapport à d’autres programmes tels que la lutte contre le paludisme, la santé de la mère et de l’enfant, la nutrition et la santé oculaire au sein du secteur de la santé ; et l’intégration intersectorielle avec d’autres secteurs tels que l’agriculture, l’eau, l’assainissement et l’hygiène (WASH) et la protection sociale.
    • Les partenariats existants et potentiels en matière de réponse régionale et nationale aux MTN ;
    • Les mécanismes nationaux de coordination en général au niveau central et au niveau des districts ;
    • Les Bonnes pratiques notamment celles impliquant le partenariat public-privé.
  • Plaidoyer et Financement
    • Les budgets nationaux et les dépenses en matière de lutte contre les MTN ainsi que les mécanismes de financement ;
    • Les programmes de sensibilisation, y compris l’implication  des autorités politiques, des Parlementaires, des autorités traditionnelles, et du secteur privé.
  • La délivrance des services et ses stratégies
    • Les stratégies mondiales et régionales existantes en matière de lutte contre les MTN ;
    • Les pratiques et opportunités existantes en matière de collaboration transfrontalière ;
    • les types, l’accessibilité, la couverture, la qualité et le coût des services liés à la lutte contre les MTN dans le cadre du continuum des soins de réadaptation, de prévention et de promotion de la santé ; la mobilisation communautaire et sociale ;
    • La disponibilité et l’utilisation des directives de prévention, l’administration massive de médicaments, la gestion des médicaments, la collaboration avec les distributeurs communautaires, le diagnostic et le traitement.
  • Suivi-Evaluation
    • Les systèmes de surveillance, y compris la surveillance entomologique ; la recherche, les systèmes de gestion des données des MTN ;
    • Les dispositions en matière de suivi et d’évaluation ; l’ajout des MTN au tableau de bord de l’Alliance des dirigeants africains contre le paludisme (ALMA) ;
    • la capacité globale de gestion des MTN ; l’analyse SWOT.

L’analyse de la situation doit identifier jusqu’à six axes stratégiques pour le plan stratégique et ceux-ci doivent s’aligner sur la feuille de route 2021 – 2030 de l’OMS pour la lutte contre les MTN.

Durée de la mission

Un consultant individuel sera recruté pour conduire la mission sur une période de trente (30) jours ouvrables répartis sur trois (3) mois. Les jours de voyage dans les pays ne sont pas inclus.

Qualifications, expériences et compétences requises

La mission sera effectuée par deux consultants individuels possédant les qualifications, expériences et compétences ci-après :

  • Être titulaire d’un diplôme de master en santé publique, épidémiologie, parasitologie, entomologie ou dans un domaine connexe, obtenu auprès d’une université reconnue ;
  • Justifier de cinq (5) années d’expérience minimum dans le domaine de la conception de documents stratégiques de lutte contre les MTN ;
  • avoir 3 ans d’expérience ou plus au niveau international serait un atout supplémentaire ;
  • Avoir une connaissance et une compréhension approfondies du contexte sociopolitique et économique actuel en ce qui concerne les MTN et d’autres problèmes de santé dans la région de l’Afrique de l’Ouest;
  • Avoir une expérience en matière de développement et de suivi-évaluation des politiques, plans stratégiques et programmes de lutte contre les MTN ;
  • Avoir une bonne compréhension de l’épidémiologie, de la prévention, de la gestion et de la lutte contre les MTN ;
  • Avoir des compétences avérées en matière de communication orale et écrite, y compris la capacité à examiner et à élaborer des directives politiques, des notes conceptuelles, des propositions de financement ou des rapports axés sur les MTN, et autres documents scientifiques pouvant être publiés ;
  • Avoir une bonne aptitude à travailler dans un environnement multinational et avec une diversité de partenaires aux niveaux national, régional et mondial ;
  • Avoir de bonnes compétences en matière de gestion du temps, notamment la capacité à respecter les délais et à gérer plusieurs tâches à la fois avec un degré élevé d’autonomie ;
  • Avoir une parfaite maîtrise de l’utilisation des technologies de l’information ;
  • Avoir une bonne maîtrise (orale et écrite) de l’Anglais. Une connaissance pratique d’une deuxième langue officielle de la CEDEAO, notamment le Français ou le Portugais, serait un atout supplémentaire.

Contenu de l’avis à manifestation d’intérêt

L’OOAS invite les consultants individuels éligibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus.

Le consultant doit fournir un dossier technique comprenant une lettre de motivation, un curriculum vitae actualisé mettant en évidence les qualifications (diplômes), les expériences acquises, les missions effectuées y compris les périodes ou dates précises des réalisations ou des fonctions occupées, les institutions ou personnes de référence (employeurs) pour d’éventuelles vérifications. En outre, le dossier de candidature doit comprendre les copies certifiées des attestations et des diplômes,  une proposition technique qui fournit des informations détaillées sur l’approche, la méthodologie et le plan de travail.

Procédures de sélection

Le Consultant requis sera sélectionné conformément aux procédures de sélection de consultants individuels telles que définies par le code de passation des marchés de la CEDEAO disponible à l’adresse https://www.ecowas.int

La sélection finale se fera après entretiens avec le comité de l’OOAS.

Critères d’évaluation des dossiers de candidature

 

 

  • Critères clés

 

  • Être titulaire d’un diplôme de master en santé publique, épidémiologie, parasitologie, entomologie ou dans un domaine connexe, obtenu auprès d’une université reconnue : 20 points;
  • justifier de cinq (5) années d’expérience en matière de conception ou d’élaboration de documents de politique des MTN ou de programmes connexes : 20 points;
  • Avoir une connaissance et une compréhension approfondies du contexte sociopolitique et économique actuel en ce qui concerne les MTN et d’autres problèmes de santé dans la région de l’Afrique de l’Ouest : 15 points ;
  • Avoir une expérience en matière de développement et de suivi-évaluation des politiques, plans stratégiques et programmes de lutte contre les MTN : 15 points ;
  • Avoir une bonne aptitude à travailler dans un environnement multinational et avec une diversité de partenaires aux niveaux national, régional et mondial : 10 points ;
  • Avoir une bonne maîtrise (orale et écrite) de l’Anglais : 5 points ;
  • avoir 3 ans d’expérience ou plus au niveau international serait un atout supplémentaire : 5 points ;
  • Critères souhaités (10 points)
  • Avoir de bonnes aptitudes de gestion du temps, notamment la capacité à respecter les délais et à gérer plusieurs tâches à la fois avec un degré élevé d’autonomie ; 5 points
  • Avoir une expérience professionnelle tant dans les pays anglophone, francophone ou Lusophone de l’Afrique de l’Ouest. 5 points 

Informations, délai et lieu de dépôt des dossiers de candidature

Ils/elles peuvent télécharger les termes de référence (TDR) accessibles sur le site Web de l’OOAS à l’adresse suivante : https://data.wahooas.org/tenders/tenders/list

Des informations détaillées relatives au présent avis à manifestation d’intérêt peuvent être obtenues  auprès de Madame Lalaissa AMOUKOU, à l’adresse électronique : lamoukou@wahooas.org

Les dossiers de candidature doivent être envoyés via la plateforme https://data.wahooas.org/tenders/tenders/list. La date limite de réception des dossiers de candidature est fixée au 15 avril 2021 à 12h00 GMT.

 

 

 

 

 

Prof Stanley OKOLO

Directeur Général

Chargement de la carte…

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram