Twitter Facebook Youtube

Appel à candidatures : Programme d'incubation en entrepreneuriat des jeunes de la CEDEAO (EBIP) édition 2021


Date : 01 Sep 2021 - 10 Sep 2021
Lieu : Ouagadougou, Burkina Faso,
Ville : Ouagadougou
Pays : Burkina Faso

APPEL À CANDIDATURES

 Programme d’incubation en entrepreneuriat des jeunes de la CEDEAO (EBIP) édition 2021

Introduction

La CEDEAO est engagée dans l’autonomisation économique des jeunes, clé du développement et de l’intégration régionale. Pour y parvenir, des cadres stratégiques de politiques et de programmes pertinents sont élaborés et mis en œuvre. Les jeunes constituent un groupe important de la population, mais sont vulnérables aux défis économiques et sociaux auxquels la région est confrontée. Leur vulnérabilité, due aux circonstances socio-économiques existantes, entraîne des problèmes de chômage, de migration irrégulière, de traite d’êtres humains, de trafic de drogues illicites, etc. Consciente de ces défis au développement, la CEDEAO poursuit l’élaboration de mesures appropriées et le travail avec les partenaires au développement et autres parties prenantes essentielles afin d’y faire face.

Représentant plus de 70% de la population de la région, les jeunes sont fortement touchés par la pandémie du virus Corona et d’autres défis tels que : le terrorisme, les insurrections, la pauvreté, le chômage, la migration forcée, la traite des êtres humains, le trafic de drogue et de nombreux autres problèmes dus aux effets du changement climatique et à la dégradation de l’environnement en particulier dans l’axe sahélien de la région.

La CEDEAO déploie d’importants efforts pour soutenir les jeunes hommes et femmes victimes des effets de ces défis dans son processus d’intégration régionale. Les programmes et interventions mis en œuvre sont inclusifs pour garantir que personne ne soit laissé pour compte conformément à la recommandation des Nations Unies en matière d’inclusion sociale. Il est donc devenu impératif d’agrandir la liste des interventions et des projets afin d’inclure des initiatives d’autonomisation des jeunes qui contribueront potentiellement grandement à atténuer les effets de la COVID-19 et d’autres défis socio-économiques de la région. Le Programme d’incubation en entrepreneuriat des jeunes de la CEDEAO est un programme d’autonomisation adopté en tant que projet pratique contribuant à combler le vide créé, afin d’assurer une inclusion et une participation adéquates des jeunes de la région.

Incubateur d’entreprises

Pour les organisations de jeunes de la CEDEAO, l’incubateur d’entreprises est une initiative d’autonomisation visant à renforcer les capacités techniques, économiques et organisationnelles des jeunes venant des différents États membres de la CEDEAO et à leur fournir des compétences utiles sur le marché de l’emploi afin de leur permettre de mettre en place leurs entreprises et être des travailleurs indépendants. Le programme devrait également renforcer les compétences des jeunes via l’échange d’informations et l’entraînement, en mettant l’accent sur les expériences, les méthodologies et les meilleures pratiques. Cela contribuera en outre à les aider à accéder à un soutien financier et technique pour bâtir leurs entreprises et sociétés.

Au cours des cinq prochaines années, le projet débutera avec trois pays de la région du Sahel et ciblera 3000 jeunes, soit 1000 jeunes de chaque État membre. Il est prévu qu’au cours de la phase pilote le processus permette l’incubation de 40 projets innovants, ayant le potentiel de création d’emplois durables. Les projets identifiés seront soutenus et transformés en entreprises durables. Trois États membres (le Niger, le Burkina Faso, le Mali) de la région sahélienne de la CEDEAO seront ciblés dans la première phase du programme. Lorsqu’il sera mis en œuvre avec succès, le programme facilitera le retrait des jeunes de la rue dans ces pays et offrira aux jeunes hommes et femmes des opportunités de travailler à leur compte

Objectifs généraux

Les objectifs généraux du projet BIP de la CEDEAO sont de fournir un environnement propice et le soutien nécessaire aux organisations de jeunes pour la création de leurs entités commerciales, créant ainsi des emplois dans leurs pays.

Objectifs spécifiques

Plus précisément, le programme d’incubation d’entreprises vise à :

  • Fournir un renforcement des capacités, une assistance technique et un soutien financier aux jeunes entrepreneurs émergents hommes et femmes pour créer et pérenniser leurs entreprises.
  • Renforcer la capacité et responsabiliser les jeunes hommes et femmes en leur donnant les moyens d’être autonomes
  • Offrir des services de soutien aux entreprises aux jeunes entreprenants de la région.
  • Augmenter le nombre de PME de jeunes dans les États membres
  • Fournir des compétences en gestion d’entreprises ; un accès aux services financiers et de renforcement des capacités
  • Partager des connaissances et transmettre les meilleures pratiques sur les entreprises durables
  • Créer des emplois grâce au développement et aux partenariats entre petites entreprises
  • Guider de jeunes hommes et femmes dans le développement d’entreprises

Activités

  • Ateliers de formation et de renforcement des capacités (formation sur les modules d’incubation, élaboration et mise en œuvre de plans d’affaires, gestion d’entreprise, gestion et services financiers, partage de connaissances et de bonnes pratiques)
  • Services de soutien aux entreprises (mentorat, accès au crédit et soutien financier)
  • Évaluer les besoins et élaborer le document opérationnel
  • Suivre et évaluer ; la mise en œuvre opérationnelle de l’incubateur

Résultats attendus

 

  1. Réduction du taux de pauvreté chez les jeunes de la région
  2. Réduction du taux de chômage chez les jeunes
  3. Cultiver de jeunes entrepreneurs hommes et femmes dans la région.

 

Méthodologie

Le programme d’incubation consiste en une formation de 2 semaines pour les jeunes sélectionnés en capacité d’incubation. La sélection pour l’exercice sera basée sur un processus concurrentiel au cours duquel les éventuels participants seront invités par le biais d’un appel à candidatures à soumettre des notes conceptuelles et des propositions commerciales portant sur l’un des trois domaines de l’atelier d’incubation. Les trois domaines proposés pour l’atelier sont :

  • Entreprise de produits pharmaceutiques (COVID)
  • Entreprise commerciale TIC
  • Entreprise commerciale de technologie en énergie solaire

Pour la phase pilote du programme, 13 candidats seront sélectionnés pour chacun des trois pays du Sahel que sont le Burkina Faso, le Mali et le Niger

La formation comprendra :

  • Ateliers de formation et de renforcement des capacités (les modules d’incubation, l’élaboration et mise en œuvre de plans d’affaires, la gestion d’entreprise, la gestion de services financiers, le partage de connaissances et de bonnes pratiques)
  • Services de soutien aux entreprises (mentorat, accès au crédit et soutien financier)
  • Évaluation des besoins et élaboration de documents opérationnels (plans d’affaires)
  • Suivi et évaluation de la mise en œuvre opérationnelle de l’incubateur

À la fin de l’exercice de la formation d’incubation, chaque participant doit développer et soumettre un plan d’affaires pour se qualifier afin de recevoir le soutien au démarrage de son activité qui sera fourni après obtention du diplôme.

La formation en incubation sera en pension complète et se déroulera dans un centre de formation renommé doté de toutes les installations nécessaires à la formation. Le Président de la Commission de la CEDEAO décernera aux diplômés des incubateurs des certificats ainsi qu’un soutien au démarrage de leurs activités.

 

Participants

 

Les participants à cette édition pilote de l’atelier de renforcement des capacités des incubateurs seront de trois États membres de la zone sahélienne de la CEDEAO. Les pays sont : le Burkina Faso, le Mali et le Niger. 13 candidats seront sélectionnés dans chacun des pays. Seuls les candidats de ces trois pays peuvent participer au programme.

Critère d’admissibilité

Pour être éligibles au Programme d’Incubateurs d’Entreprises de la CEDEAO, les candidats doivent :

  • Être citoyen/ressortissant du Burkina Faso, du Mali ou du Niger ;
  • Être un jeune âgé de 18 à 35 ans d’ici décembre 2021 ;
  • Soumettre une note conceptuelle et une proposition commerciale dans l’un des trois domaines d’intérêt :
  • Entreprise de produits pharmaceutiques (Covid)
  • Entreprise commerciale TIC
  • Entreprise commerciale de technologie en énergie solaire
  • La proposition d’affaires soumise doit apporter des solutions innovantes au défi des jeunes de la région
  • Les candidats doivent être diplômés d’au moins un établissement d’enseignement supérieur avec une connaissance de base du domaine de compétence (focus)

Date et lieu

 

La formation aura lieu au Centre de Formation de Zinaire, près de Ouagadougou, Burkina Faso en septembre/octobre,

Soumission des candidatures/propositions commerciales

Les candidatures complètes et les propositions commerciales doivent être transmises à l’adresse e-mail suivante cdjs@ecowas.int

Date de clôture

Les éventuels candidats doivent soumettre leurs candidatures et leurs plans d’affaires avant, ou au plus tard le 10 septembre 2021 à 17 heures

 

Modèle de proposition commerciale

 

Tous les candidats doivent utiliser le modèle fourni ci-dessous pour soumettre leurs propositions commerciales

MODÈLE DE PLAN D’AFFAIRES

I. Identification
1.1.󠄀 Nom :
1.2. Titre du projet
1.3.󠄀Pays/Organisation
1.4.󠄀Type de plan d’affaires :
1.5.󠄀Axe stratégique du plan d’affaires :
1.6.󠄀Emplacement de l’entreprise :
1.7. Âge
󠄀 2. Description du projet
2.1.󠄀Contexte et raison d’être de l’entreprise :
2.2.󠄀Objectif de l’entreprise :
2.3.󠄀Objectifs commerciaux
2.4.󠄀Composante(s) commerciale(s) et coût
3. Phases et calendrier de mise en œuvre
3.1.󠄀Calendrier du plan d’affaires
3.2. Étapes de la mise en œuvre de l’entreprise (Veuillez utiliser le tableau ci-dessous)
4. Budget
4.1.󠄀Financement disponible et sources (Un financement peut être fourni comme stipulé dans les lignes directrices)
4.2.󠄀Écart de financement (Indiquez tout financement qui peut être fourni/mobilisé au profit de l’entreprise)
4.4. Expérience en gestion financière  
5. Mise en œuvre commerciale
5.1. Personnel et partenaires techniques associés à l’entreprise/au programme (Veuillez fournir des informations sur le nombre et l’expérience du personnel impliqué dans les activités commerciales)

 

5.2. Activités à mettre en œuvre (Veuillez décrire les activités commerciales)
6. Livrables
6.1.󠄀Bénéficiaires :
6.2.󠄀Livrables :
6.3.󠄀Impact attendu
7. Indicateurs de rendement

 

 

(Veuillez indiquer un ou plusieurs indicateurs par activité qui seront utilisés pour évaluer les progrès et les performances de l’entreprise, ainsi que l’atteinte des résultats attendus.)
8. Dispositions en matière de suivi Veuillez expliquer comment seront suivies la mise en œuvre et les performances de l’entreprise.)
9. Viabilité (Veuillez décrire les perspectives de viabilité et les bénéfices pour l’entreprise une fois la subvention dépensée. Quelles sont les mesures mises en place pour assurer la viabilité ?)

 

Chargement de la carte…

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram