Directeur de la Planification et de l’Information Sanitaire-D1

INTITULÉ DU POSTE DIRECTEUR DE LA PLANIFICATION ET DE L’INFORMATION SANITAIRE

Réf.: ECW/HR/25031913

INSTITUTION ORGANISATION OUEST AFRICAINE DE LA SANTE (OOAS)
GRADE D1
SALAIRE ANNUEL UC 64,032.75 USD 101,030.87
STATUT PERMANENT
AGENCE
LIEU DE TRAVAIL BOBO DIOULASSO / BURKINA FASO
DÉPARTEMENT
DIRECTION PLANIFICATION ET INFORMATION SANITAIRE
DIVISION
SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE DIRECTEUR GENERAL
SUBORDONNÉS – PROFESSIONNEL PRINCIPAL CHARGE DE L’INFORMATION            SANITAIRE

– PROFESSIONNEL PRINCIPAL CHARGE DE LA PLANIFICATION ET DE L’UTILISATION DES RESSOURCES

 

JD_FR_Directeur de la Planification et de l’ information Sanitaire final ok

Email de reception des candidatures: b1DirPlanHealtInfoD@ecowas.int


RESUME DU POSTE

Le titulaire du poste assure le leadership et la gestion des principaux secteurs d’activités techniques qui revêtent une importance capitale pour l’exécution du mandat de l’institution. Il ou elle est chargé d’interpréter les grandes visions et orientations émanant des instances dirigeantes, du Président de la Commission et de ses commissaires, ainsi que de l’élaboration et de la gestion des buts et objectifs permettant de remplir ce mandat.

 

ROLES ET RESPONSABILITES

§  Coordonner l’élaboration des plans stratégiques, des plans thématiques ainsi que des plans annuels de l’Organisation ;

§  Assurer la coordination de la mise en œuvre du Plan stratégique de l’Organisation ;

§  Communiquer au personnel de façon claire, la vision de l’institution;

§  Planifier les buts, les objectifs, les activités ainsi que les budgets annuels s’inscrivant dans le plan global de l’Institution; évaluer et faire le suivi de la réalisation des objectifs, négocier les ajustements appropriés en ce qui concerne les objectifs et les budgets;

§  Mettre en œuvre   au sein de la Direction, le concept de budgétisation axée sur la performance

§  Superviser le processus planification de la performance individuelle du personnel du département, sur la base des systèmes en place pour la planification et l’évaluation de la Performance ;

§  Coordonner l’élaboration et la mise en œuvre des stratégies de financement de la santé (les comptes nationaux de la santé, la couverture sanitaire universelle, etc.) ;

§  Appuyer les Etats-membres dans leurs exercices de planification et de réforme du secteur de la santé ;

§  Coordonner l’élaboration des projets et programmes de l’Organisation ;

§  Coordonner la préparation des rapports périodiques d’activité de l’Organisation ;

§  Coordonner la coopération sanitaire avec les Etats membres, les autres institutions communautaires, les partenaires et les organisations régionales et internationales.

§   Coordonner les activités de recherche en santé et d’information sanitaire de l’Organisation ;

§  Exécuter toutes autres tâches à lui confiées par son Supérieur hiérarchique.

 

FORMATION ET EXPERIENCE PROFESSIONNELLE REQUISES

§  Être titulaire d’un Master (ou d’un diplôme équivalent) en économie de la santé, en information sanitaire ou en statistique de la santé ou dans tout autre domaine connexe pertinent d’égale importance par rapport à l’aide au développement international, obtenu auprès d’une université reconnue;

§  Justifier de 12 années d’expérience professionnelle dans le domaine de la planification et de l’information sanitaire, dont au moins 6 ans d’expérience professionnelle à l’international et 5 ans à un poste de supervision ;

§  Être familiarisé avec les politiques et questions de santé de l’espace CEDEAO;

§  Avoir une connaissance avérée des approches et des outils d’information du public, y compris les réseaux sociaux et avoir des connaissances en informatique, et une expérience de travail avec des institutions partenaires

§  Avoir une excellente capacité de jugement en matière éditoriale, y compris sur des questions de santé politiquement sensibles, et être capable de prendre des décisions de façon spontanée du point de vue de  l’impact et des résultats des lignes éditoriales sur les parties prenantes.

 

AGE LIMITE

·         Etre âgé de moins de 50 ans. Cette disposition ne s’applique pas aux candidats internes.

 

COMPÉTENCES CLÉS RECHERCHEES PAR LA CEDEAO

§  Être capable d’assurer le leadership, la gestion et la supervision technique de toutes les activités des projets et des livrables des programmes conformément aux pratiques et normes juridiques et administratives de la CEDEAO ;

§  Être capable d’évaluer de façon périodique, la performance du personnel conformément au système de gestion de la performance de la CEDEAO et de l’encadrer de façon à assurer de sa part des niveaux élevés de motivation, d’engagement, de capacité et de travail en équipe;

§  Être capable d’assurer la supervision de la gestion de projets, le contrôle interne et la gestion des ressources financières et pouvoir résoudre les problèmes avec confiance et compétence tout en s’assurant de prendre les décisions de façon impartiale et non partisane.

§  Avoir une bonne connaissance du mandat, du Plan stratégique ou des priorités de la CEDEAO, ainsi que de l’état ou des tendances du point de vue économique, politique et social des Etats membres, en rapport avec son propre domaine d’activité;

§  Faire montre de cohérence en ce qui concerne les actions, les valeurs, les méthodes, la confidentialité, l’éthique, les mesures, les principes, les attentes et les résultats, ce qui suppose un engagement ferme à faire en toute circonstance, ce qui est juste pour la bonne cause;

§  Être capable d’établir et d’entretenir des rapports efficaces de collaboration avec les chefs d’institutions, les autorités élues ainsi que les fonctionnaires statutaires afin de susciter leur engagement et de mobiliser leur appui au profit du changement, de résoudre les conflits et de faciliter le respect des règles ;

§  Être capable d’observer le respect de la chaîne de commandement de manière appropriée ;

·         Être capable de faire preuve de l’initiative et de l’ingéniosité nécessaires pour répondre de façon simultanée à une variété de besoins des parties prenantes, et au même moment, accomplir une multiplicité de tâches et obtenir des résultats positifs.

·         Être capable de travailler en synergie avec les différentes parties prenantes en vue d’atteindre des objectifs en matière de mise en place et de suivi des normes et indicateurs de service.

·         Pouvoir motiver et encourager autrui à promouvoir ou à adopter les bonnes pratiques en matière de service-client ;

·         Pouvoir identifier et améliorer les services et le rapport-client grâce à des réseaux appropriés et trouver les voies et moyens novateurs d’aborder ces questions de manière responsable et transparente.

§  Avoir une bonne connaissance de l’environnement réglementaire antidiscriminatoire et des droits de la personne humaine et être capable de promouvoir des stratégies visant à favoriser un environnement de travail inclusif et une organisation saine, respectueuse de la diversité culturelle, de l’égalité des sexes et exempte de harcèlement et de discrimination;

•   Comprendre la diversité des opinions du point de vue culturel, en particulier en Afrique de l’Ouest, être sensible aux différences qui existent entre les groupes, aux questions du genre et être capable de contribuer à l’élaboration et au plaidoyer en faveur de politiques qui prennent en compte la question du genre et celle des différences culturelles.

•   Être capable de promouvoir un environnement de travail  interactif, diversifié et inclusif capable de mobiliser avec efficacité un large éventail d’idées et d’expériences en faveur de la résolution des problèmes, pouvoir élaborer des projets et programmes et améliorer les résultats;

§  Pouvoir et assumer la responsabilité de prendre en compte la question du genre et s’assurer d’une participation équitable aussi bien des hommes que des femmes à tous les domaines de la vie professionnelle.

§  Pouvoir faire preuve d’objectivité dans la gestion des conflits sans indépendamment des différences culturelles, des statuts ou des différences entre les sexes, et encourager les autres membres du personnel à transcender les préjugés et les différences qui existent entre les cultures et les sexes ;

·         Avoir une bonne compréhension de la structure organisationnelle de la CEDEAO, de la culture et de la dynamique de son environnement de travail.

·         Être capable de se servir de la connaissance du cadre juridique, des priorités stratégiques et des normes opérationnelles de la CEDEAO pour élaborer ou actualiser les politiques et programmes et/ou pour mettre en œuvre les politiques et programmes de manière durable et efficace ;

·         Avoir un sens aigu de la vie institutionnelle, sociale et politique, et faire montre d’un grand engagement vis-à-vis de la vision et du mandat de la CEDEAO, et avoir une connaissance approfondie de la situation et des tendances économiques, politiques et sociales qui existent dans les États membres ;

·         Avoir une très bonne capacité de jugement et de prise de décision sur les questions relatives à l’élaboration de politiques et stratégies qui sont importantes pour la réalisation du mandat de la CEDEAO et pour l’amélioration des résultats au niveau des États membres.

·         Être capable d’analyser les rapports ainsi que la dynamique socio-économique et institutionnelle et pouvoir identifier les obstacles ou les défis potentiels et mettre en place des solutions ou des mesures alternatives novatrices pour surmonter les obstacles et réaliser les priorités stratégiques et opérationnelles;

·         Être capable de prévoir et d’interpréter les effets des changements environnementaux (du point de vue social, économique et politique), de leurs impacts et de faire des recommandations ;

·         Être capable d’identifier les forces et les faiblesses, de stimuler la créativité, de réduire la résistance au changement et d’améliorer la réalisation d’objectifs stratégiques ;

·         Être en mesure de prendre des décisions prudentes en matière de gestion des ressources humaines, financières et matérielles.

 

·         Être capable d’avoir une écoute active et de comprendre les points de vue des autres afin de porter des jugements, prendre des décisions ou formuler des recommandations de façon éclairée ;

·         Être capable de communiquer avec clarté et conviction, de faire une présentation convaincante, capable de véhiculer de nouvelles connaissances, de nouvelles idées et perspectives et permettant une meilleure compréhension des enjeux et des défis.

·         Avoir d’excellentes aptitudes de négociation et de gestion des conflits, axées sur l’établissement et le maintien de relations efficaces de collaboration ;

·         Avoir des connaissances en informatique et des compétences en technologies de l’information et de la communication (TIC) ;

·         Avoir une maîtrise parfaite (orale et écrite) de l’une quelconque des langues officielles de la CEDEAO que sont l’anglais, le français et le portugais. La connaissance pratique de l’une quelconque des deux autres langues serait un avantage.

§  Être capable de planifier, de fixer des objectifs clairs et de façon constante et d’assurer une supervision effective sur les pratiques de gestion de la performance afin de s’assurer de l’atteinte des objectifs conformément aux normes établies;

•   Être capable de fixer des objectifs de façon efficace et de gérer le changement d’une manière qui démontre de la résilience, du sang-froid et une perspective positive dans un environnement d’incertitude et d’ambiguïté ;

•   Être en mesure de mettre en œuvre des plans, de mobiliser et d’engager les gens, d’identifier les facteurs essentiels de succès, d’atténuer les risques, de faire le suivi des indicateurs et de donner du feedback, d’initier des mesures correctives et de renforcer les capacités en vue de la durabilité ;

•   Être capable d’instaurer un mécanisme rigoureux de suivi et d’évaluation et de tirer leçon des échecs et des erreurs en vue d’une amélioration continue.

 

 

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram