Chargé(e) de Programme, Gestion des Élections

INTITULÉ DU POSTE CHARGE(E) DE PROGRAMME, GESTION DES ÉLECTIONS

Ref. : ECW/HR/25031918

 

INSTITUTION COMMISSION DE LA CEDEAO
GRADE P3/ P4
SALAIRE ANNUEL (UC 49,106.81 USD 77,480.72) / (UC 56,591.37   USD 89,289.87)
AGENCE  
STATUT PERMANENT
LIEU DE SERVICE ABUJA / NIGERIA
DÉPARTEMENT AFFAIRES POLITIQUES, PAIX ET SÉCURITÉ
DIRECTION AFFAIRES POLITIQUES
DIVISION ASSISTANCE ÉLECTORALE
SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE CHEF DE DIVISION, ASSISTANCE ÉLECTORALE

DIRECTEUR DES AFFAIRES POLITIQUES

SUBORDONNÉS  
JD_Fr_ PO, Election Manangement

Email de reception des candidatures: b1ElectionMgtP@ecowas.int


APERÇU DES TÂCHES

Sous la supervision directe du chef de la Division de l’assistance électorale, le Chargé de la gestion des élections aura pour tâches essentielles d’appuyer le Chef de Division dans la mise en œuvre de la vision dévolue par la CEDEAO à cette division, ainsi que la coordination des activités de la Division de l’Assistance électorale, conformément aux dispositions des protocoles et décisions en vigueur au sein de la CEDEAO, notamment le Mécanisme de Prévention, de Gestion, de Règlement des Conflits, de Maintien de la Paix et de la Sécurité de 1999, le Protocole additionnel sur la Démocratie et la bonne Gouvernance et le Cadre de Prévention des Conflits de la CEDEAO de 2008.

 

RÔLE ET RESPONSABILITÉS

  • Participer à la discussion et à la formulation de stratégies politiques et techniques dans les domaines liés aux élections;
  • Coordonner les programmes d’assistance électorale de la CEDEAO et soutenir les États membres organisant des élections;
  • Préparer les échanges pré et post-électoraux entre la CEDEAO et les États membres;
  • Assurer des contacts réguliers avec les commissions électorales nationales par le biais du réseau des commissions électorales de la CEDEAO;
  • Élaborer le budget des missions sur la base de différents scénarios;
  • Planifier, de concert avec le Chef de Division, la logistique de toutes les missions sur le terrain;
  • Superviser et veiller à l’actualisation périodique de la base de données des observateurs de la CEDEAO.
  • Mettre au point une approche globale prenant en compte différents critères de sélection des observateurs et experts de la CEDEAO à déployer sur le terrain;
  • Veiller à ce que la dimension genre soit prise en compte dans la sélection des chefs de mission, notamment lors des missions d’enquêtes préélectorales et du déploiement des observateurs à court et long termes.
  • Conseiller le Chef de Division dans la recherche d’un appui financier pour les activités électorales de la CEDEAO;
  • Organiser des réunions régulières des commissions électorales de la région pour discuter des questions relatives aux élections, au partage des expériences et des enseignements tirés;
  • Lancer et suivre les activités et les programmes avec les organisations de la société civile;
  • Rassembler et analyser des informations et des données sur les rapports de suivi des élections de la CEDEAO;
  • Préparer des documents de politique et des points de discussion pour les hauts fonctionnaires de la CEDEAO, chaque fois que de besoin;
  • Rencontrer régulièrement ses homologues du Département des Affaires politiques pour planifier les projets électoraux et examiner les activités;
  • Apporter une contribution importante à la formulation du plan opérationnel de présence électorale sur le terrain;
  • Gérer ou superviser les projets électoraux mis en œuvre dans les États membres;
  • S’acquitter, avec le chef d’unité, des fonctions administratives liées aux effectifs, à la planification et au budget des opérations électorales, y compris le choix du personnel affecté aux missions électorales;
  • Effectuer toute autre tâche qui pourrait lui être assignée.

 

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCE

§  Être titulaire d’une Licence en sciences politiques, en relations internationales, en sciences sociales, en économie, en droit, en administration publique ou dans tout autre domaine connexe, délivrée par une université reconnue.

§  Justifier de cinq (5) années d’expérience avec prise de responsabilité progressive dans les domaines des affaires politiques, de la gouvernance, de la diplomatie, de la résolution des conflits, de la sécurité ou dans tout autre domaine connexe;

§  Avoir une bonne compréhension des dynamiques politiques, de gouvernance et de sécurité, de la gestion et de la résolution des conflits;

§  Faire preuve de compétence technique pour effectuer la collecte, la recherche et l’analyse d’informations, au moyen de la technologie moderne.

 

PRINCIPALES COMPÉTENCES CONCERNANT LA CEDEAO

§  Être apte à diriger une équipe de stagiaires/collaborateurs débutants et à instaurer un esprit d’équipe pour engager les employés et réaliser un ensemble d’activités bien définies;

§  Être en mesure de résoudre les problèmes qui se présentent, avec un minimum de directives et/ou à recommander et expliquer des solutions ou des alternatives en vue de leur approbation.

§  Être apte à interagir de manière proactive avec les clients et à établir de solides relations de confiance fondées sur le respect mutuel et des échanges réguliers;

§  Être apte à établir et à maintenir une crédibilité professionnelle auprès des clients/acteurs, de sorte à anticiper leurs besoins, atténuer les problèmes et trouver le bon équilibre entre les obligations professionnelles et le besoin d’être sensible et réceptif à leurs besoins.

§  Faire preuve de respect et d’équité vis-à-vis des différences culturelles, savoir bien communiquer avec des personnes d’origines diverses, de nationalités et de sexes différents, d’appartenance ethnique, de races et de religions diverses;

§  Avoir une bonne compréhension de la diversité des points de vue culturels, notamment en Afrique de l’Ouest, savoir tenir compte des différences entre les groupes, être apte à défier les préjugés et faire preuve de tolérance et d’empathie.

§  Avoir une connaissance avérée des institutions de la CEDEAO, ainsi que des secteurs, programmes et politiques connexes.

§  Être apte à étudier les données et informations de diverses sources, présenter les résultats et formuler des recommandations ;

§  Savoir utiliser les données probantes et la recherche pour éclairer les politiques et programmes et identifier les sources d’information pertinentes et appropriées, y compris les intervenants, les institutions régionales et/ou les comités internes.

§  Veiller au respect scrupuleux de la hiérarchie.

§  Avoir une bonne maîtrise des technologies de l’information et de la communication (TIC) ;

§  Savoir écrire et parler couramment l’une des trois langues officielles de la CEDEAO (anglais, français et portugais). La connaissance d’une autre des deux autres langues constituerait un atout supplémentaire.

§  Être apte à organiser le travail, à établir des priorités et à respecter les délais, en prêtant attention aux détails, aux parties prenantes, aux indicateurs et aux risques.

 

 

 

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram