Directeur des Transports

INTITULÉ DU POSTE Directeur des Transports
INSTITUTION Commission de la CEDEAO
GRADE D1
SALAIRE ANNUEL UC 81,435.54 USD128,488.99
STATUS Permanent
AGENCE
DÉPARTEMENT Infrastructures
DIRECTION Transports
DIVISION
SUPÉRIEUR HIÉRARCHIQUE Commissaire aux Infrastructures
SUBORDONNÉS ·        Chargé de Programme principal (CPP), Routes et Chemins de Fer

·        Chargé de Programme principal (CPP), Corridors maritimes et facilitation du Transport

·        Chargé de Programme principal (CPP), Transport aérien

LIEU DE TRAVAIL ABUJA, NIGERIA
 Les candidatures devront être envoyées à l’adresse : b19directortrans@ecowas.int

 

APERÇU DES TÂCHES

Placé(e) sous l’autorité du Commissaire aux infrastructures, le/la titulaire du poste aura à sa charge trois (3) divisions techniques à savoir (i) la division des routes et des chemins de fer; (ii) la division des corridors maritimes et de la facilitation des transports; et (iii) la division du transport aérien.

Il/Elle assurera le leadership et la gestion du portefeuille des transports, conformément à l’article 32 du Traité de la CEDEAO qui vise à aider les États membres à faire évoluer les politiques, lois et réglementations communes des transports, à développer un vaste réseau de chemins de fer et d’autoroutes praticables en toutes saisons au sein de la Communauté en donnant la priorité aux autoroutes interétatiques, améliorer le transport maritime et la logistique, assurer un transport aérien dynamique, abordable et bien connecté pour soutenir la libre circulation des biens, des personnes et des services.

 

 

RÔLE ET RESPONSABILITÉS

•     Fournir des conseils sur la préparation et la mise en œuvre de politiques, lois et règlementations communes dans le domaine du transport pour la communauté ouest-africaine;

•     Mettre en œuvre des interventions visant à soutenir le développement d’un vaste réseau ferroviaire et la transformation du réseau d’autoroutes communautaires en corridors de développement de classe mondiale pour stimuler la croissance économique dans leur zone d’influence;

•     Élaborer des programmes et de plans à court, moyen et long termes pour la planification, construction, la réhabilitation et/ou l’entretien des infrastructures routières et ferroviaires dans l’espace CEDEAO;

•     Formuler des programmes et des projets destinés à améliorer le transport maritime, y compris les services de navigation côtière et les voies navigables interétatiques;

•     Promouvoir le développement de services de transport aérien régional abordables, fiables, bien connectés et efficaces en l’Afrique de l’Ouest et au-delà;

•     Développer des politiques, des programmes et des stratégies visant à assurer la standardisation des services et des systèmes du transport routier (véhicules, limites de chargement, signalisation, normes de conception, équipement, entretien et réparations, etc.), du transport aérien (aéronefs, aéroports, sûreté et sécurité, tarification, etc.), du transport par voie ferroviaire (gabarits, matériel roulant, signalisation, services et fonctionnement, gestion, etc.) et du transport maritime (capacité et sécurité des infrastructures portuaires, respect des normes ISPS, efficacité portuaire, etc.) ainsi que des autres modes de transport jugés nécessaires conformément aux meilleures pratiques modernes;

•     Assumer des fonctions managériales eu égard à la planification et au financement des équipes de projet, à la préparation des budgets sectoriels et la prise des mesures de développement du personnel correspondant en vue d’assurer la mise en œuvre;

•     Assurer des fonctions d’appui aux entreprises, y compris concernant  la gestion financière des projets, l’assistance à la préparation des offres pour soumission, ainsi que le développement et l’accompagnement des autres employés;

•     S’acquitter de toute autre tâche pouvant lui être assignée par le supérieur hiérarchique.

 

 

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCE

•     Être titulaire d’un Master (ou équivalent) en transport, génie civil, économie des transports, politique/ planification des transports ou dans tout autre domaine similaire obtenue d’une université reconnue.

•     Justifier d’une expérience d’au moins douze (12) années avec une prise de responsabilité progressive en gestion de compétences dans le domaine des infrastructures, de l’ingénierie et de la politique des transports (routier, maritime, ferroviaire ou aérien) auprès d’une structure nationale ou internationale;

•     Avoir une expérience dans l’analyse des infrastructures dans le contexte des pays en développement, y compris cinq (5) ans de travail international pertinent et cinq (5) ans à un niveau de supervision avec une capacité avérée à superviser et à diriger les processus et programmes d’élaboration de politiques;

•     Posséder une vaste expérience dans les projets d’infrastructure;

•     Avoir géré au moins trois (3) projets liés au transport aux niveaux régional, multinational ou continental dans au moins deux (2) principaux modes de transport (maritime, ferroviaire, aérien et routier);

•     Posséder une expérience dans le transport multimodal intégrant tous les modes de transport, y compris par la voie aérienne, le chemin de fer, l’aménagement routier, les opérations portuaires et frontalières, les systèmes de transit, les dépôts intérieurs de conteneurs, l’entreposage et les groupements logistiques;

•     Réunir les compétences et la capacité nécessaires pour mobiliser les États membres dans la mise en œuvre et l’application des politiques du marché commun des transports; être apte à soutenir la création et l’opérationnalisation de compagnies aériennes régionales plus viables, compétitives et rentables pour soutenir le programme d’intégration régionale; savoir coordonner le bon fonctionnement des principales organisations aéronautiques pertinentes pour la région de l’Afrique de l’Ouest;

•     Avoir une expertise avérée de la gestion, de la mise en œuvre et du suivi des projets et programmes régionaux avec les agences intergouvernementales, les acteurs privés et les groupes de soutien internationaux dans le cadre de la stratégie de promotion des infrastructures de la CEDEAO;

•     Avoir une connaissance appliquée du développement des infrastructures pour soutenir les priorités économiques (macro), les options de fourniture de services d’infrastructure en faveur des pauvres, le financement des infrastructures, la budgétisation et la recherche de fonds;

•     Posséder de bonnes connaissances des infrastructures publiques en Afrique de l’Ouest, être averti des opportunités et des défis;

•     Être apte à travailler avec des partenaires au développement, des organismes sous-régionaux, l’Union africaine et d’autres communautés économiques régionales en vue de développer et mettre en œuvre des initiatives de corridors de développement, des infrastructures portuaires et des programmes et solutions de transport maritime et de logistique pour le développement économique et social de l’Afrique de l’Ouest;

•     Avoir une expérience de la mise en œuvre d’au moins trois (3) projets à l’aide des procédures de passation des marchés et de décaissement des partenaires au développement tels que l’Union européenne, la Banque mondiale, le DFID, la BAD, la JICA, entre autres.

 

LIMITE D’AGE

Etre âgé de moins de 50 ans. Cette disposition ne s’applique pas aux candidats internes.

 

 

PRINCIPALES COMPÉTENCES CONCERNANT LA CEDEAO

•     Justifier d’une expérience de haut niveau dans l’établissement de partenariats stratégiques, la collaboration et l’harmonisation de points de vues avec de multiples intervenants internes et/ou externes sur des questions complexes dans une organisation internationale ou non gouverne-mentale multidisciplinaire ;

•     Avoir une bonne connaissance du mandat de la CEDEAO, de ses plans et priorités stratégiques, de la situation économique, politique et sociale des Etats membres, ainsi que de leur relation aux activités du poste;

•     Faire preuve de cohérence dans les actions et le respect des valeurs, des méthodes, de la confidentialité, de l’éthique, des mesures, des principes, des attentes et des résultats, ce qui passe par un profond engagement à faire ce qu’il faut pour la bonne cause, quelles que soient les circonstances;

•     Être apte à établir et à entretenir des relations de travail efficaces avec les Chefs d’institutions, les représentants élus et les fonctionnaires statutaires afin de faciliter le respect des normes, renforcer l’engagement des acteurs, résoudre les conflits et obtenir le soutien des collaborateurs pour réaliser le changement;

•     Veiller au respect scrupuleux de la hiérarchie;

•     Être en mesure de promouvoir une culture dans laquelle les acteurs se tiennent personnellement responsables des résultats;

•     Être habile en matière de leadership, de gestion et de supervision technique de l’ensemble des activités du projet et des produits livrables du programme, conformément aux pratiques et normes juridiques et administratives de la CEDEAO;

•     Être apte à effectuer des évaluations périodiques des performances du personnel, conformément au système de gestion des performances de la CEDEAO et à encadrer les membres de son équipe afin de garantir des niveaux élevés de motivation, d’engagement, de capacités et de travail au sein de l’équipe;

•     Être apte à superviser la gestion des projets, les contrôles internes et la gestion des ressources financières, savoir résoudre les problèmes avec confiance et clairvoyance tout en prenant des décisions objectives.

•     Faire preuve d’un esprit d’initiative et d’ingéniosité suffisant pour répondre simultanément à divers besoins des parties prenantes, savoir mener à bien de multiples tâches et atteindre des résultats positifs;

•     Avoir la capacité de créer des synergies avec les groupes de clients et d’autres acteurs pour atteindre les objectifs en matière d’établissement et de suivi des normes et les indicateurs de service ;

•     Avoir la capacité de motiver et d’engager les autres collaborateurs dans la promotion ou l’adoption de bonnes pratiques de services à la clientèle ;

•     Avoir la capacité d’identifier et d’améliorer les services et les interactions avec la clientèle par le biais de réseaux appropriés et de créer des moyens novateurs de les couvrir de manière responsable et transparente.

•     Avoir une connaissance du Cadre réglementaire des droits de l’homme et de la lutte contre la discrimination et être apte à élaborer des stratégies visant à promouvoir un environnement de travail inclusif et une organisation saine, respectueuse de la diversité culturelle et de l’égalité des sexes, exempte de harcèlement et de discrimination;

•     Avoir une compréhension des divers points de vue culturels, en particulier de l’Afrique de l’Ouest, savoir surtout prendre en compte les différentes sensibilités de groupes, les questions de genre et être apte à contribuer, défendre et/ou élaborer des politiques tenant compte du genre et de la diversité culturelle;

•     Être en mesure de créer les conditions nécessaires à un environnement interactif divers et inclusif, pouvoir favoriser un brassage efficace d’un large éventail d’idées et d’expériences pour résoudre des problèmes, élaborer des projets/programmes et améliorer les résultats;

•     Avoir la capacité et assumer la responsabilité d’intégrer une perspective sensible au genre et assurer une participation égale des femmes et des hommes dans tous les aspects du travail;

•     Être capable de rester objectif dans la gestion des conflits, indépendamment des différences de culture, de position, de genre, et encourager les autres membres du personnel à surmonter les préjugés liés à la culture et au genre.

•     Avoir une bonne compréhension de la structure organisationnelle, de la culture et de la dynamique du cadre de travail de la CEDEAO;

•     Faire preuve d’aptitude à appliquer les connaissances du cadre juridique, des priorités stratégiques et des normes opérationnelles de la CEDEAO pour élaborer/moderniser les politiques et les programmes et/ou les mettre en œuvre de manière durable et efficace ;

•     Avoir une expérience avérée dans les domaines des affaires et aux plans social et politique, en démontrant un engagement fort envers la vision et le mandat de la CEDEAO, ainsi qu’une connaissance approfondie de la situation et des tendances économiques, politiques et sociales dans les États membres ;

•     Faire preuve de tact et de compétence décisionnelle sur les questions relatives à l’élaboration de politiques et de stratégies importantes pour la réalisation du mandat de la CEDEAO et l’amélioration des résultats des États membres.

·      Être apte à analyser les rapports ainsi que les dynamiques socioéconomiques et institutionnelles pour y déceler les zones d’obstacles ou celles présentant des défis potentiels et trouver des solutions innovantes ou des alternatives pour les surmonter en vue d’atteindre les priorités stratégiques et opérationnelles ;

·      Être capable d’anticiper et d’interpréter les effets des changements dans l’environnement de travail (sur le plan social, économique et politique), ainsi que leurs conséquences et de formuler des recommandations ;

·      Se montrer apte à identifier et à gérer les forces et les faiblesses, à stimuler la créativité, à réduire la résistance au changement et à améliorer la réalisation des objectifs stratégiques ;

·      Avoir la capacité de prendre des décisions prudentes en matière de gestion des ressources humaines, financières et matérielles.

•     Avoir la capacité d’écouter attentivement, d’interpréter correctement les points de vue des autres pour éclairer les assertions, les décisions ou les recommandations;

•     Pouvoir établir plusieurs relations de collaboration externes pour soutenir la réalisation des objectifs stratégiques et opérationnels; savoir identifier les problèmes clés et susciter l’adhésion des principaux acteurs à l’aide de plans bien conçus en matière de communication et de gestion des parties prenantes ;

•     Être en mesure de communiquer avec clarté et conviction, de faire des présentations convaincantes qui valorisent de nouvelles idées, de nouvelles contributions et perspectives et favorisent une meilleure compréhension des problèmes et des défis de l’organisation ;

•     Faire preuve d’écoute active pour encourager une collaboration plus étroite entre les membres de l’équipe, faire preuve d’attention, leur faire sentir qu’ils sont valorisés et susciter leur engagement dans toutes les institutions et agences;

•     Disposer d’excellentes compétences en matière de négociation et de gestion des conflits, particulièrement en ce qui concerne l’établissement et le développement de relations de collaboration exemplaires;

•     Avoir une bonne maîtrise des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC);

·        Savoir écrire et parler couramment l’une des trois langues officielles de la CEDEAO (anglais, français et portugais). La connaissance pratique d’une des deux autres langues constituerait un atout.

•     Pouvoir élaborer des plans, fixer des objectifs clairs de manière cohérente et assurer un contrôle efficace des pratiques de gestion des performances afin de s’assurer que les objectifs soient atteints et les normes respectés;

•     Avoir la capacité de fixer des objectifs et des résultats clairs et de gérer le changement, de sorte à faire preuve de résilience, de sang-froid et de perspectives positives dans un environnement incertain et ambigu;

•     Savoir promouvoir le développement de talents organisationnels et individuels tout au long de la mise en œuvre de plans stratégiques, opérationnels, de programmes, de projets et individuels ;

•     Pouvoir mettre en œuvre des plans, mobiliser les acteurs, identifier les principaux facteurs de succès, atténuer les risques, suivre les indicateurs et rendre compte, prendre des mesures correctives et renforcer les capacités en matière de viabilité;

•     Être capable d’instituer des pratiques rigoureuses de suivi et d’évaluation et de tirer des leçons des échecs et des erreurs pour assurer une amélioration continue.

 

 

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram