Twitter Facebook Youtube
Un projet destine à réduire le chômage des jeunes de l’espace CEDEAO
Le présidium à l’ouverture des travaux

Abuja, le 7 avril 2017. Appuyer les États membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) par une démarche inclusive, et à disposer d’un plan d’action national pour l’emploi des jeunes.

C’est l’ambition du projet d’appui à l’élaboration des plans d’action nationaux pour l’emploi des jeunes dans l’espace communautaire.

L’installation du Comité d’exécution du Programme pour l’inclusion politique en Afrique, plus connu sous le signe espagnol, APIA, (Apoyo a las Politicas Publicas Inclusivas en Africa Subsahariana) a eu lieu cette semaine à la Commission de la Cedeao, à Abuja, au Nigéria.

Ce Programme est une initiative de l’Agence espagnole pour la coopération au développement international (AECID), en partenariat avec la Fondation internationale et euro-américaine pour l’administration et les politiques publiques (FIIAAPP).

Une vue de l’assistance

La rencontre qui a regroupé des personnalités et des représentants des États membres et de la Commission de la Cedeao, est destinée à présenter le comité dudit programme.

C’est aussi l’occasion de faire connaître la feuille de route qui sera mise en œuvre pour une coopération et une collaboration parfaites entre tous les acteurs concernés, en vue de la réussite du projet. Ce projet vient appuyer les efforts déjà fournis par la Commission de la Cedeao pour créer plus d’opportunités aux populations, et surtout à la jeunesse des États membres.

En ligne avec sa vision 2020, l’organisation régionale apportera un appui technique et financier par le biais du Programme APIA à cinq pays de la zone de concentration de l’Intervention espagnole en Afrique de l’Ouest. Il s’agit du Capo Verde, du Mali, du Niger, du Nigéria, et du Sénégal.

Pour le bon fonctionnement du programme, chaque pays bénéficiaire devra mettre en place un comité technique pour l’élaboration de son plan national d’action pour l’emploi des jeunes.

Aussi, à la Commission de Cedeao, un comité de pilotage sera-t-il mis en place et composé de l’AECID, de la FIIAAPP, de la Commission et d’un délégué de la représentation diplomatique de l’État bénéficiaire.
Le programme qui se déroulera sur une période de 12 mois, a pour objectif spécifique de mobiliser toutes parties prenantes, sans exclusion, à l’élaboration de ce plan d’action.

Le programme permettra également de mettre à contribution toute l’expertise des institutions étatiques concernées par la question de l’emploi des jeunes sous le leadership du ministère de tutelle, et d’élaborer une méthodologie facilitant la production d’un document de planification opérationnel.

Dans leurs discours respectifs, l’ambassadeur de l’Espagne près le Nigeria, Alfonso Barnevo, et le représentant de la Commissaire aux Affaires sociales et du Genre de la Commission de la Cedeao, ont tous deux rappelé l’importance d’un tel programme pour pallier le fléau que constitue le chômage chronique qui frappe surtout la jeunesse ouest-africaine.

Le projet représente également une approche de solution au problème de migration des jeunes de la région vers d’autres pays en quête d’opportunités d’emploi et de meilleures conditions de vie.

Une vue des participants

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram