Twitter Facebook Youtube
Un nouveau plan directeur de la CEDEAO pour la production et le transport d’énergie électrique 2019-2033
De g. à dr, Thierry Tanoh, Bachir Ismaël Ouédraogo et Sédiko Douka

Abidjan, le 5 décembre 2018. Les ministres de l’Energie de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) réunis le mardi 4 décembre 2018, à Abidjan, en Côte d’Ivoire, à l’occasion de leur 13ème réunion, ont approuvé deux documents essentiels et recommandé leur examen et adoption par la prochaine rencontre du Conseil des ministres de l’organisation régionale.

Il s’git du Plan directeur de la Cedeao pour le développement des moyens régionaux de production et de transport d’énergie électrique 2019-2033, et de la Directive pour la sécurisation des échanges transfrontaliers d’énergie électrique du marché régional de l’électricité.

Les ministres ont également donné leur accord pour une rencontre régionale avec Casa Africa en vue de renforcer la collaboration entre l’Espagne et la Cedeao dans le secteur de l’énergie.

Ils ont, par ailleurs, exhorté le Cabo Verde et le Secrétariat général du Système d’échanges d’énergie électrique ouest-africain (EEEOA), plus connu sous le sigle anglais WAPP, à renforcer leur coopération pour l’adhésion de la société d’électricité de ce pays à ce Système.

Des participants à la rencontre
Des représentants des Etats membres
Siengui Ki, le secrétaire général du WAPP et Bayaornibè Dabiré, le directeur de l’Energie de la Commission de la Cedeao

Les participants à la rencontre d’Abidjan ont invité la Commission de la Cedeao à poursuivre ses échanges avec le Secrétariat de la Charte internationale de l’Energie pour la finalisation du partenariat avec ses Etats membres.

Pour ce faire, ils ont recommandé que ces Etats analysent la possibilité de leur adhésion comme membre de la Charte, et demandé à la Commission de la Cedeao d’explorer les opportunités possibles avec l’Alliance solaire internationale qui pourraient aboutir à la structuration de programmes régionaux d’énergie.

Concernant le Fonds pour le développement et le financement des secteurs des transports et de l’énergie de la Cedeao (FODETE), il a été demandé à la Commission de la Cedeao de prendre les dispositions idoines pour accélérer sa mise en place. Dans le cas contraire, elle devra soumettre à l’approbation des ministres des mécanismes alternatifs de financement des études des projets régionaux.

En outre, les ministres ont exhorté la Commission de la Cedeao à travailler en étroite collaboration avec le WAPP et la Banque mondiale pour finaliser le Livre blanc de la Cedeao sur la sécurisation des transactions transfrontalières d’électricité en vue de son examen à leur prochaine reunion.

Les ministres ont exprimé leur gratitude aux partenaires techniques et financiers qui concourent par leurs engagements au développement du secteur de l’énergie dans l’espace Cedeao.

Ils les ont exhortés à accompagner la mise en œuvre du nouveau Plan directeur de la Cedeao par l’accroissement de leurs engagements financiers en vue de la mise en œuvre rapide des projets identifiés.

Dans leurs interventions respectives à l’issue des travaux, le ministre burkinabè de l’Energie et président de séance, Bachir Ismaël Ouédraogo, son homologue ivoirien, Thierry Tanoh, et le commissaire de l’Energie et des Mines de la Commission de la Cedeao, Sédiko Douka, se sont félicités des conclusions et recommandations de la rencontre.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram
Upcoming events No Events