Twitter Facebook Youtube
Tenue de la 42ème réunion du Conseil de Médiation et de Sécurité de la CEDEAO
L-R Gen. Francis Behanzin, President Jean-Claude Kassi Brou, Mustapha Suleiman, Madam Finda Koroma, Vice-president ECOWAS Commission and Alfred Braimah

Abuja, le 24 juin 2019.  Le Conseil de Médiation et de Sécurité (CMS) de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), lors de sa 42ème session tenue le 24 juin 2019 à Abuja, au Nigeria, a délibéré sur les voies et moyens d’améliorer la situation sécuritaire de la region.

S’adressant au Conseil à l’ouverture de la session, Son Excellence Monsieur Jean-Claude Kassi Brou, Président de la Commission de la Cedeao, a déclaré que la question de la sécurité régionale constitue aujourd’hui le plus grand défi au progrès économique, social et humain en Afrique de l’Ouest.

«Presque tous les mois, notre région est la cible d’attaques terroristes qui plongent nos populations dans le deuil. Le problème est devenu plus complexe avec des affrontements intercommunautaires impitoyables qui constituent une menace pour la cohésion sociale de nos pays », a-t-il declare.

Le Président Brou a invité les États membres à mettre en œuvre la Déclaration de Lomé sur la paix, la sécurité, la stabilité et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, adoptée en juillet 2018, lors du Sommet conjoint entre la Cedeao et la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC). Il réitéré avec insistance que la Cedeao doit envisager d’autres formes de relations et renforcer la coopération avec des blocs géopolitiques qui partagent avec elle les mêmes vulnérabilités, compte tenu de la nature transnationale des menaces sécuritaires et la porosité des frontières au sein de la region.

Sur le plan politique, le Président Brou a souligné les efforts constants de la Commission de la Cedeao pour aider les États Membres à organiser des élections inclusives, transparentes et crédibles.

Le Président a présenté au Conseil des memoranda sur la situation politique et sécuritaire de la région, y compris le point d’informations sur les Missions de Maintien de la Paix de la Cedeao en Guinée Bissau (ECOMIB) et en Gambie (ECOMIG). Il a également présenté un mémorandum sur la délivrance d’un Certificat d’Exemption de la Cedeao par le Président de la Commission en cas d’urgence « extrême ».

En outre, l’ambassadeur Babatunde Nurudeen a présenté le rapport de la réunion du CMS au niveau des Ambassadeurs tenue le 03 juin 2019.

Le Président du CMS au niveau ministériel, l’Ambassadeur Mustapha Sulaiman, Ministre des Affaires étrangères par intérim du Nigéria, a souligné les étapes importantes franchies dans le renforcement de la démocratie, de la paix et de la stabilité dans la region.

Dans le domaine de la sécurité, le Président de la Commission a déclaré que «la Cedeao a pris des mesures concrètes en renforçant l’engagement de ses États membres dans la lutte contre les menaces à la sécurité régionale, en particulier face à l’insurrection terroriste au Sahel et à la piraterie dans le Golfe de Guinée qui constituent toujours des préoccupations majeures ».

Le Conseil de Médiation et de Sécurité est composé des Ministres des Affaires étrangères et de la Défense des États membres de la Cedeao.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram