Charge de Programme, Coopération Transfrontalière

PUBLICATION
 Ref. du poste # ECW/CHR/MR/3105/2017
Intitulé Charge de Programme, Coopération Transfrontalière
Supérieur hiérarchique Chargé de Programme Principal, Coopération Transfrontalière
Grade P3
Département Commerce, Douane, Libre circulation et Tourisme
Direction Libre Circulation et Tourisme
Lieu d’affectation Abuja, Nigeria
Durée Contrat à durée déterminée
Résumé des fonctions Sous la supervision du Chargé de Programme Principal Projets, le titulaire est chargé de la surveillance de la frontière.
Principales tâches et Responsabilités
  • Apporter un appui aux projets pilotes de coopération transfrontalière mis en œuvre sous les auspices de la CEDEAO en faveur de la stabilité et du développement, et analyser l’impact de la coopération transfrontalière sur la libre circulation, le droit d’établissement et la migration.
  • Contribuer à la création d’un fonds communautaire de financement de la coopération transfrontalière.
  • Contribuer à initier des projets concrets de coopération régionale au niveau communautaire.
  • Contribuer au développement des relations de bon voisinage parmi les pays de la CEDEAO et entre les Etats membres de la CEDEAO et leurs voisins.
  • Contribuer à Identifier les zones frontalières pouvant servir de base à la coopération transfrontalière.
  • Assister le Responsable à initier des projets de développement régionaux et multilatéraux en collaboration avec d’autres directions techniques de la Commission et des États membres.
  • Après concertations, participer à initier un vaste programme de planification de l’utilisation des sols, à moyen et à long termes.
  • Veiller au respect des accords bilatéraux sur la démarcation des frontières terrestres interétatiques.
  • Participer aux campagnes de sensibilisation à l’intention des populations des zones chevauchant plusieurs frontières sur la nécessité d’instaurer une cohabitation pacifique.
  • Suivre de près les processus de délimitation/démarcation des frontières des États membres de la CEDEAO.
  • Aider à identifier les origines des problèmes frontaliers. Elaborer un répertoire des frontières terrestres. Renforcer les capacités des autorités nationales et des communautés locales, en matière de gestion de frontières.
Conditions minimales
Qualifications académiques

  • Licence en Sciences humaines, Sciences sociales, Gestion d’entreprise ou discipline connexe.

Experience

  • Au minimum cinq (5) années d’exéprience professionnelle. La possession d’un diplôme de niveau supérieur à celui requis, permettra de réduire de deux (2) ans le nombre d’années d’expérience exigé.
  • Une expérience acquise au sein d’organisations régionales, gouvernementales, non-gouvernementales ou internationales, serait souhaitable.

Langues :

  •  Le candidat doit avoir une bonne maîtrise de l’une des langues officielles de la CEDEAO, à savoir l’Anglais, le Français ou le Portugais. La connaissance pratique d’une autre de ces langues constituera un avantage.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram