ECOMARINE

CENTRE DE GESTION DES RESSOURCES COTIERES ET MARINES DE LA CEDEAO

Le Centre de Gestion des Ressources côtières et marines de la CEDEAO est la structure régionale chargée de la surveillance de la gestion des ressources côtières et marines dans l’espace CEDEAO. Il est responsable de la coordination des activités liées à l’utilisation de données satellitaires d’observation de la Terre pour la gestion des ressources halieutiques et l’alerte rapide sur les conditions océaniques pour les artisans-pêcheurs. Le Centre est l’un des six centres régionaux d’excellence devant assurer la mise en œuvre du programme panafricain de Surveillance pour l’environnement et la sécurité en Afrique (MESA) et est situé au College of Basic and Applied Sciences – Université des Sciences fondamentales et appliquées de l’Université du Ghana. Le projet MESA vise à renforcer la surveillance côtière afin de contribuer à l’amélioration de la gestion des pêcheries et à la lutte contre la pêche illicite, non réglementée et non déclarée, par la fourniture d’informations aux organismes concernés. Les activités du Centre sont financées par le 10e Fonds européen de Développement (FED) à hauteur de 1,92 millions d’euros sur une période de trois ans.

A propos du MESA

La création du projet MESA a été proposée dans la Déclaration de Ouagadougou, signée en septembre 2010 par la Commission de l’Union africaine, le Secrétariat des États ACP et les Communautés économiques régionales africaines, dans le but d’assurer la continuité des investissements déjà réalisés pour l’utilisation des données d’observation de la Terre en Afrique (p. ex. PUMA et AMESD) et d’apporter une première contribution à l’initiative GMES Afrique, née de la Déclaration de Maputo en octobre 2006 et intégrée à la Stratégie commune UE-Afrique depuis décembre 2007.
Les pays bénéficiaires du programme MESA sont 48 pays ACP de cinq régions d’Afrique, à savoir la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), la Commission de l’océan Indien (COI) et la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC). Le maître d’ouvrage du projet MESA est la Commission de l’Union africaine. Le projet est réalisé par un Consortium dirigé par Hulla & Co Human Dynamics KG. Il est financé à partir du 10e FED de l’Union européenne et est doté d’un budget de 37 millions d’Euros. Le calendrier de mise en œuvre s’étend de 2013 à 2017.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram