Twitter Facebook Youtube
L’Union européenne et la Tunisie s’engagent à intensifier leur coopération avec la CEDEAO
Abuja, le 3 novembre 2017. Deux nouvelles personnalités ont présenté leurs lettres d’accréditation au président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Marcel de Souza, ce 3 novembre 2017, au siège de l’institution, à Abuja, au Nigeria.

Il s’agit du chef de la délégation de l’Union européenne (UE), Ketil Iversen Karlsen, et de l’ambassadeur de la Tunisie, Jalel Trabelsi.

En recevant leurs lettres de créances, M. de Souza les a félicités pour leur nomination et les a assurés de son soutien dans la réussite de leur mission. Il a passé en revue avec eux l’état de la coopération entre l’UE, la Tunisie et l’organisation régionale. Il a plaidé pour de nouvelles initiatives qui viendront renforcer leur collaboration en faveur de l’intégration économique régionale.

M. de Souza s’est félicité de l’excellence des relations entre la Cedeao et l’UE, tout en souhaitant leur renforcement avec Ketil Iversen Karlsen. Il a remercié l’UE pour sa participation au financement de l’étude du corridor Abidjan-Lagos.

Le président de la Commission de la Cedeao a toutefois déploré le retard observé depuis plusieurs années dans la construction du poste de contrôle juxtaposé de Sèmè-Kraké, à la frontière entre le Bénin et le Nigeria, et dont la pose de la première pierre avait eu lieu le 24 octobre 2014.

La construction de ce poste, d’un coût de plus de 11,138 millions d’euros, s’inscrit dans le cadre du Programme régional de facilitation des transports financé par l’UE à hauteur de 63,8 millions d’euros.

 

Après avoir félicité Marcel de Souza pour les réformes qu’il a entreprises au niveau de la Cedeao, Ketil Iversen Karlsen s’est engagé à dynamiser davantage la coopération entre l’Union européenne et l’organisation régionale ouest-africaine.

« La Cedeao est un partenaire privilégié de l’Union européenne, et nous mettrons tout en œuvre pour approfondir les relations entre les deux institutions », a déclaré M. Karlsen.

Le raffermissement de la coopération entre la Cedeao et la Tunisie est également le leitmotiv du nouvel ambassadeur de ce pays près l’organisation régionale ouest-africaine.

Jalel Trabelsi a réitéré la détermination et l’attachement de la Tunisie à renforcer les liens fraternels et multiformes entre son pays et l’ensemble des Etats membres de la Cedeao.

« Nous devrons œuvrer pour un avenir radieux de nos peuples en ce qui concerne l’intégration, le développement et la solidarité. C’est par la solidarité que nous pourrions réussir le développement économique et l’intégration régionale », a indiqué Jalel Trabelsi.

A noter qu’à la demande de la Tunisie, les chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao, lors de leur 51ème Sommet tenu le 4 juin 2017, à Monrovia, au Liberia, ont accordé à ce pays un statut d’observateur auprès de l’organisation ouest-africaine.

Photos


De g. à dr, Jalel Trabelsi et Marcel de Souza
Tête-à-tête entre Marcel de Souza et Ketil Iversen Karlsen
Poignée de main entre M. Souza et le nouveau chef de la délégation de l’UE près la Cedeao
Le nouvel ambassadeur tunisien signant le livre d’or de la Cedeao
Ketil Iversen Karlsen et Marcel de Souza au milieu des membres de la délégation de l’UE
Jalel Trabelsi et Marcel de Souza discutant des sujets de coopération bilatérale

 

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram