Twitter Facebook Youtube
L’Inde et l’ONUDI accréditent de nouveaux Représentants près la CEDEAO
Abuja, le 15 juin 2019. Le Haut-commissaire de l’Inde, Abhay Thakur, et le représentant de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) auprès de la Cedeao et directeur régional, Jean Bakole, ont présenté leurs lettres d’accréditation au président de la commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Jean-Claude Kassi Brou, le vendredi 14 juin 2019, au siège de l’institution, à Abuja, au Nigeria.

Abhay Thakur et Jean-Claude Kassi Brou au milieu des membres de la délégation indienne

En recevant leurs lettres de créance, M. Brou les a félicités pour leur nomination, et les a assurés de son soutien dans la réussite de leur mission.

Il a passé en revue avec eux l’état des relations aussi bien entre la Cedeao et l’Inde d’une part, ainsi que l’ONUDI d’autre part, et plaidé pour de nouvelles initiatives qui viendront renforcer leur collaboration en faveur de l’intégration économique ouest africaine.

Jean-Claude Kassi Brou et Abhay Thakur ont échangé sur la signature d’un nouveau mémorandum d’entente entre la Cedeao et l’Inde après celui signé en mai 2011 ; le renforcement des relations commerciales entre les deux parties, notamment dans les domaines de la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée, des Technologies de l’Information et de la Communication et de la création d’un groupe d’études commun.

Avec le Haut-commissaire de l’Inde, le président de la commission de la Cedeao a beaucoup insisté pour la consolidation et la diversification des relations commerciale et économique entre l’Inde et la Communauté ouest africaine ; rappelant au passage l’excellence de ces relations avec la tenue, le 8 octobre 2018, à Abuja, du 3ème conclave régional Inde-Afrique de l’Ouest.

Du renforcement de relations de coopération, il en a également été question entre le représentant de l’ONUDI, Jean Bakole, et le président de la Commission de la Cedeao.
M. Bakole a loué la bonne qualité de ces relations, et s’est engagé à leur raffermissement, en raison, a-t-il dit, de l’importance du secteur industriel dans le développement du continent africain.
« L’industrie reste un secteur clé pour la création de la richesse et d’emplois au profit des jeunes, contribuant ainsi à la réduction de la pauvreté, pour ne pas dire à son éradication. En tant qu’africains, nous devons accélérer le développement industriel inclusif et durable », a déclaré Jean Bakole.

Jean Bakole et Jean-Claude Kassi Brou

Il a informé son hôte de la résolution de l’Assemblée générale des Nations unies désignant la décennie 2016-2025 comme la 3ème décennie du développement industriel pour l’Afrique, et du rôle que pourra jouer la commission de la Cedeao dans la mise en œuvre de cette decennie.

Jean Bakole a invité le président de la commission de la Cedeao à prendre part à la prochaine conférence internationale de l’ONUDI qui se tiendra en novembre 2019, à Abu Dhabi, aux Emirats arabes unis.

Jean-Claude Kassi Brou a répondu favorablement à cette invitation, et indiqué que l’ONUDI est un partenaire important et privilégié de la Cedeao pour l’industrialisation, et surtout pour la transformation des économies de l’espace communautaire.
Il a insisté su la « qualité », et exhorté l’ONUDI à aider les opérateurs économiques privés africains à intégrer cette notion dans leurs relations commerciales, tout comme dans leur formation.

Le président de la commission de la Cedeao en attendant de recevoir ses hôtes

Pour rappel, l’ONUDI est une agence spécialisée de l’ONU dont la mission est d’aider au développement industriel de ses pays membres. Elle se propose également de conseiller et d’accompagner les pays en développement dans l’élaboration de politiques industrielles, la création de nouvelles industries ou l’amélioration d’industries existantes.

A noter que pour cette cérémonie de présentation de lettres de créance, Jean-Claude Kassi Brou avait à ses côtés son directeur de cabinet, Kalilou Traoré, et son Assistant exécutif, Kadja Eugène Etché.

Il y avait également le commissaire de l’Industrie et de la Promotion du secteur privé de la commission de la Cedeao, Mamadou Traoré ; Babatunde Idowu, chargé de Programmes à la direction des Relations extérieures de ladite commission, et le directeur de la Communication par intérim de la Cedeao, Liberor Doscof Aho.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram