Twitter Facebook Youtube
Les chefs d’état-major de la CEDEAO préconisent la collaboration et l’échange de renseignements pour réaliser la sécurité régionale
L-R Francis Behanzin, Permanent Secretary, Nigeria Ministry of Defence Nuratu Batagarawa and Gen Olonisakin

Abuja, le 21 Juin 2019. Le Comité des Chefs d’Etat-Major (CCEM) des États membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a réaffirmé sa détermination à lutter contre le terrorisme en recommandant d’organiser un Sommet extraordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la Cedeao sur la question et créer un forum de partage de renseignements entre les États membres.

Ce message a été exprimé par le nouveau Président du Comité, le Général Abayomi Gabriel Olonisakin qui a pris fonction lors de la 39ème réunion ordinaire du CCEM qui s’est terminée le 20 juin 2019 à Abuja, au Nigéria.

Le Général a déclaré que pour gagner la lutte contre le terrorisme, il faut que les États Membres intensifient la collecte de renseignements et les manœuvres conjointes et collaborent avec les acteurs et partenaires divers pour assurer la paix et la sécurité dans la region.

Le CCEM a appelé à la pleine mise en œuvre de la stratégie de lutte contre le terrorisme de la Cedeao afin de rationaliser l’ensemble des initiatives permettant de lutter contre le terrorisme dans la région. Cela faisait suite à la multiplication d’initiatives telles que le G-5 Sahel, la Force opérationnelle multinationale conjointe (MNJTF) et l’Initiative d’Accra.

En outre, le Comité a examiné l’état des opérations des Missions de la Cedeao en cours en Guinée Bissau (ECOMIB) et en Gambie (ECOMIG), leur financement et les stratégies de sortie proposées.
Par ailleurs, les Chefs d’Etat-Major ont délibéré sur la gestion des stocks dans la région et les préparatifs en vue de l’exercice du poste de commandement JIGUI IV de la Cedeao qui vise à tester la capacité de la Force en Attente de la Cedeao (FAC) à mener une planification stratégique et opérationnelle des opérations multidimensionnelles et à exercer le commandement et le contrôle des forces déployées dans le cadre d’une simulation d’opération de soutien de la paix mandatée par la Cedeao et l’Union africaine.

Exprimant sa gratitude à l’issue de la réunion, le Commissaire aux Affaires politiques, à la Paix et à la Sécurité de la Commission de la Cedeao, le Général Francis Béhanzin a entériné les recommandations des participants et chargé le Comité et ses membres de suivre de près les acquis remarquables dans leurs régions respectives. Il a imploré les membres du bureau du Comité de la Défense à traduire toutes les recommandations en actes avec effet immediate.

Pour sa part, Madame Nuratu Batagarawa, Secrétaire générale du Ministère nigérian de la Défense, a félicité les participants pour le succès de la réunion et exprimé sa profonde gratitude aux forces armées et au Président de la Commission de la Cedeao.
Elle a invité le CCEM à veiller à une mise en œuvre en temps opportun des recommandations de la réunion aux niveaux national et régional. «Les défis en matière de sécurité sont multidimensionnelles et, par conséquent, tous les acteurs doivent être mobilisés pour faire de la sécurité régionale une réalité», a-t-elle declare.

En marge de la 39ème réunion ordinaire du CCEM, un Sous-Comité des Chefs de la Marine et le Haut Commandement de la Gendarmerie (HCG) se sont également réunis pour examiner et confirmer les engagements pris par des États Membres de fournir du personnel aux Centres multinationaux de Coordination de la Sécurité maritime (MMCC) et au Centre régional de Sécurité maritime de l’Afrique de l’Ouest (CRESMAO), dans le cadre des efforts visant à améliorer la sécurité maritime dans la region.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram