Twitter Facebook Youtube
Le président Jean-Claude Kassi Brou devant le parlement de la CEDEAO pour la présentation du Plan stratégique de la Commission et du rapport sur l’état de la communauté
President Brou responding to the questions from Parliamentarians

Le président de la Commission de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Jean-Claude Kassi Brou a présenté le 15 mai 2018, à Abuja, au Nigeria, aux parlementaires communautaires, le plan stratégique de la Commission ainsi qu’un rapport sur l’état de la Communauté.

Durant cette présentation, M. Brou a annoncé que l’année 2018 devrait être marquée par une croissance accrue par rapport à l’année précédente « dans le contexte d’un environnement mondial plus favorable ».

En plus de sensibiliser davantage les parties prenantes en vue d’accélérer la ratification et la mise en œuvre effective des conventions et protocoles de la Cedeao, il a confié aux parlementaires que la Commission se tient prête à travailler en étroite collaboration avec toutes les institutions communautaires, notamment avec le Parlement, dans le but de renforcer les actions visant à favoriser un environnement national et régional pacifique et politiquement stable.

La collaboration interinstitutionnelle, a-t-il dit, est également destinée à soutenir la mise en œuvre des différents programmes communautaires tels que le tarif extérieur commun (TEC), le schéma de libéralisation des échanges (SLE) de la Cedeao, la libre circulation des personnes, des biens et des services, le programme de la monnaie unique, etc.

La présentation de 47 pages du président Brou, appuyée par des données et statistiques, fait le point sur la mise en œuvre du programme de travail communautaire, en tenant compte des dernières décisions prises par la Conférence des chefs d’État et de gouvernement lors de sa session ordinaire qui s’est tenue le 16 décembre 2017 à Abuja, ainsi que de sa session extraordinaire qui a eu lieu à Addis-Abeba en janvier 2018.

Le document décrit la situation politique de la région et livre une évaluation de l’environnement économique mondial et régional, des perspectives économiques de l’Afrique, de la performance économique des États membres, l’horizon de planification de la Cedeao partant de sa vision principale, de son plan stratégique régional et de son cadre stratégique communautaire (2016-2020), ainsi que l’élaboration du document contenant la vision de la CEDEAO d’ici 2020.

Sur la mise en œuvre du programme de travail communautaire, le président a souligné le rôle du département des Affaires politiques, de la Paix et de la Sécurité dans l’avènement d’une région plus stable. Il a cité les acquis louables dans le domaine du maintien de la paix en Guinée Bissau, en Gambie, au Mali et au Togo. Tout en notant le bon déroulement des élections au Libéria et en Sierra Leone, il a exprimé son optimisme quant à la bonne marche des élections à venir au Mali, au Sénégal et au Nigeria.

M. Brou a également fait l’état des lieux de l’intégration économique et monétaire, sous l’angle du Code des douanes de la Cedeao, de l’Accord de partenariat économique, de la Zone de libre-échange continentale africaine, du programme de développement communautaire et de la monnaie unique de la Cedeao.

Dans le domaine des infrastructures, de la promotion du secteur privé et de l’industrie, il a mis en relief les programmes de postes de contrôle juxtaposés aux frontières, le programme d’aménagement des routes et de facilitation du transport de l’Union du fleuve Mano, le programme de développement du corridor Abidjan-Lagos ainsi que le projet de développement du Corridor Dakar-Abidjan comme projets décisifs de facilitation de la croissance où des progrès substantiels ont été réalisés.

En ce qui concerne l’énergie, le président a cité les accords conclus avec des banques et institutions telles que la Banque africaine de développement pour faire avancer la région. Il a particulièrement attiré l’attention sur l’étude pour l’extension du réseau de gazoduc de l’Afrique de l’Ouest ainsi que l’étude en vue de l’élaboration du plan directeur de la Cedeao sur l’électrification rurale et péri-urbaine pour permettre le début de leur mise en œuvre.

Faisant allusion à la situation pastorale dans la région, M. Brou a noté que les questions entourant la sécurité alimentaire, l’agriculture, l’environnement et les ressources en eau sont en train d’être prises à bras le corps par la Commission. Il a fourni des éclaircissements sur la mise en place d’un stock alimentaire régional et l’élaboration de plusieurs programmes, notamment le Programme de Transformation de l’Agriculture en Afrique de l’Ouest pour les 15 États membres, entre autres.

La présentation a aussi mis l’accent sur le développement humain et les affaires sociales, les télécommunications et les technologies de l’information, la coopération internationale, les questions institutionnelles, ainsi qu’une reconnaissance des activités d’autres institutions de la CEDEAO.

Le président Brou a souligné que d’importants progrès ont été réalisés dans la mise en œuvre de plusieurs programmes communautaires, notamment dans les domaines tels que l’intégration économique, la paix et la sécurité régionale, la gouvernance politique et les politiques sectorielles, tout en assurant que « les efforts doivent être poursuivis pour faire face aux défis qui restent énormes, complexes et variés ».

Il a également répondu aux questions des députés de la communauté sur la situation sécuritaire régionale, les conflits entre éleveurs et agriculteurs, entre autres. Après avoir donné des réponses directes aux questions, M. Brou a rassuré en ces termes: « Nous sommes ouverts au Parlement pour trouver des solutions à tous les problèmes évoqués ».

Sur l’adhésion du Maroc à la Cedeao, le président de la Commission a indiqué que la Conférence des chefs d’État et de gouvernement prendra une décision finale sur ce point, après un examen du rapport de l’étude actuellement en cours de réalisation.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram