Twitter Facebook Youtube
Visite du Directeur de l’Alerte précoce, Dr. GUEYE Abdou Lat, au Mali du 16 au 19 Octobre 2016
pic1
S.E.M. Modibo Keita, Premier Ministre du Mali avec l’Amb. Aboudou Cheaka Touré et le Dr. Gueye Abdou Lat

Dans le cadre de la tournée de plaidoyer sur le mécanisme national d’Alerte précoce et de réponse dans les cinq pays pilotes (Guinée-Bissau, Libéria, Côte d’Ivoire, Mali et Burkina Faso), le Directeur de l’Alerte précoce, Dr. GUEYE Abdou Lat, au nom de la Commissaire chargée des Affaires politiques, Paix et Sécurité, Hajia Halima Ahmed, a visité le Mali du 16 au 19 Octobre 2016.

Lors de la visite à S.E.M. Modibo Keita, Premier ministre du Mali, conduite par l’Ambassadeur Aboudou Cheaka Touré, Représentant spécial du Président de la Commission de la CEDEAO au Mali et effectuée  le 18 Octobre, 2016, le Directeur a fait un exposé détaillé sur le niveau de mise en œuvre du projet et a ensuite présenté les principaux défis rencontrés dans ce pays avant de solliciter l’intervention de son Excellence afin de respecter les délais fixés á fin 2016 pour boucler la mise en place du Centre national.

En Décembre 2015, le Conseil des Ministres de la CEDEAO a approuvé la mise en œuvre du projet et la Direction de l’Alerte précoce a été chargée de travailler en étroite collaboration avec les autorités dans les cinq pays pilotes en vue d’obtenir la signature d’un décret présidentiel pour la création du Centre national d’alerte précoce et de Réponse dans chaque Etat membre.

H.E.M. Modibo Keita, Prime Minister of Mali with Amb.

Aboudou Cheaka Touré and Dr. Gueye Abdou Lat

 

Le Mali a été le premier à le faire, et au début du mois de mai 2016, un bâtiment a été attribué pour abriter le Centre. Suite à la réunion fructueuse du 18 Octobre 2016, l’annonce suivante a été faite le 25 Octobre 2016:

  • Le montant de 126 876 708 francs CFA a été mis à disposition par le Gouvernement du Mali pour la restauration du batiment dédié au Centre national.
  • Un décret créant officiellement le Groupe de travail (Task Force) a été signé par S.E. le Premier ministre. Il convient de rappeler que le rôle de la Task Force est de faciliter et coordonner la création du Centre national. Ses membres sont nommés par les différents Ministres clés, membres du Conseil statutaire de crise qui supervisent le Centre.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram