Twitter Facebook Youtube
La Guinée appelle à accompagner la CEDEAO dans la réalisation de sa vision 2020
Mme Liliane Alapini, au milieu, prenant des notes

Conakry, le 11 novembre 2017. Le ministre guinéen du Commerce, Marc Yombouno, a souligné l’impérieuse nécessité d’accompagner la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) à atteindre sa vision 2020, et faire de son espace une région sans frontières où la population est capable d’exploiter les abondantes ressources par la création d’opportunités dans un environnement viable.

C’était lors d’une conférence organisée, à Conakry, en Guinée, dans le cadre de la célébration du 42ème anniversaire de la Cedeao, le 8 novembre 2017, au lieu du 28 mai, date de création de l’organisation régionale.

Au cours de cette journée commémorative qui a porté sur le thème : « vers une région paisible et prospère-vision 2020 de la Cedeao », M. Yombouno a réitéré l’engagement du président guinéen, le Professeur Alpha Condé, à œuvrer pour l’intégration régionale et la promotion des principes démocratiques.

Cette journée a été organisée par le bureau de la Représentation permanente de l’organisation régionale en Guinée, en collaboration avec les ambassadeurs des Etats membres de la Cedeao accrédités près ce pays, ainsi qu’avec le ministère guinéen du Plan et de la Coopération internationale.

La représentante résidente du président de la Commission de la Cedeao en Guinée, Mme Liliane Alapini, a saisi l’occasion pour rappeler les objectifs du Traité portant création de la Cedeao. Ceux-ci, a-t-elle indiqué, visent à promouvoir la coopération économique et l’intégration régionale des économies des Etats membres.

Une vue de l’assistance

Outre les objectifs, Mme Alapini a énuméré les avancées significatives enregistrées par la Cedeao depuis sa création en 1975.

Il s’agit notamment, selon elle, de la promotion de la démocratie, de la prévention et de la résolution des conflits dans les Etats membres, de la mise en application du Tarif extérieur commun (TEC), de la marche résolue vers la création d’une monnaie unique, et de l’adoption d’une carte d’identité biométrique ainsi que d’’un passeport Cedeao.

Pour finir, elle a renouvelé, au nom du président de la Commission de la Cedeao, Marcel de Souza, sa gratitude au chef de l’Etat guinéen et à son gouvernement, pour leur soutien constant à la promotion économique et à l’intégration régionale.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram