Twitter Facebook Youtube
La convergence macroéconomique des Etats membres au titre de l’année 2017 au menu du 40eme conseil de la ZMAO
Photo de famille des gouverneurs des banques centrales de la ZMAO

Abuja, le 15 septembre 2018. La 40ème réunion statutaire du Conseil des ministres des Etats membres de la Zone monétaire de l’Afrique de l’Ouest (ZMAO) s’est tenue le 14 septembre 2018 à Abuja, au Nigeria, en présence des gouverneurs des banques centrales, du représentant du président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et de plusieurs autres personnalités.

Au cours de la rencontre, les ministres ont analysé la situation de la convergence macroéconomique des Etats membres au titre de l’année 2017, et ont fait le point sur les acquis et défis relevés dans le cadre de la réalisation de la monnaie commune à l’horizon 2020.

La réunion a aussi examiné le rapport de la 37ème session du Comité des gouverneurs des banques centrales de la ZMAO, et l’état de mise en œuvre des précédentes décisions.

Au nom du président de la Commission de la Cedeao, Jean-Claude Kassi Brou, le Commissaire de l’Industrie et de la Promotion du secteur privé de ladite Commission, Mamadou Traoré s’est félicité de la collaboration entre la Cedeao et la ZMAO.

Il a énuméré les progrès réalisés par la Commission de l’organisation régionale dans les domaines de l’énergie, du programme routier, de l’intégration des marchés financiers, de la promotion du secteur privé.

M.

Le présidium de la réunion, avec au 1er plan Dr Koffi Konadu Apraku

Traoré a également mentionné la mise en place d’un système régional de paiement, le mécanisme de garantie des investissements de la Cedeao, la promotion et la libéralisation du commerce dans la région, la consolidation de l’union douanière, la mise en œuvre du Tarif extérieur commun par 14 Etats membres et la création d’une zone de libre-échange par la mise en place d’un schéma de libéralisation des échanges au sein de la Cedeao.

Il a néanmoins précisé que des défis importants restent à être relevés notamment dans les domaines relatifs au choix du régime de change, au cadre de la politique monétaire et au choix judicieux du modèle de Banque centrale pour la future zone monétaire commune.

Pour sa part, le représentant du ministre nigérian des Finances a exhorté les membres du Conseil à créer un cadre solide de mise en œuvre de la monnaie communautaire qui conduira vers un essor économique et un bien-être des populations ouest-africaines.

« Nous devons travailler pour renforcer les indicateurs macroéconomiques, assurer la durabilité de la croissance et mettre un accent particulier sur les investissements et la diversification de nos économies », a-t-il souligné.

Il a indiqué que le Nigeria continuera à jouer son rôle de leadership dans le processus de mise en œuvre de la monnaie unique de la Cedeao.

Déjà la veille, la 37ème session du Comité des gouverneurs des banques centrales de la ZMAO s’est tenue dans l’auditorium de la Banque centrale du Nigeria, toujours à Abuja.

Outre les gouverneurs, les délégués de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), de l’Institut monétaire de l’Afrique de l’Ouest (IMAO), de l’Agence monétaire de l’Afrique de l’Ouest (AMAO) et le représentant de la Banque d’investissement et de développement de la Cedeao (BIDC) ont également pris part à cette rencontre.

Quant à la Commission de la Cedeao, elle était représentée par Dr Koffi Konadu Apraku, Commissaire chargé des Politiques macroéconomiques et de la Recherche économique.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram