Twitter Facebook Youtube
La CEDEAO et les Pays-Bas entendent intensifier la coopération en matière de développement
Madam Koroma offrant un cadeau à la ministre Kaag

Abuja, le 09 juillet 2019. La Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et le Royaume des Pays-Bas veulent intensifier leur coopération afin de maximiser les relations cordiales qu’ils entretiennent entre eux, dans l’intérêt des populations de l’Afrique de l’Ouest.

 

À cette fin, les représentants des deux parties se sont entretenus le 09 juin 2019 à Abuja, au Nigéria. Entre autres sujets évoqués, ils ont passé en revue les domaines d’intérêt commun concernant la paix et la sécurité, le commerce régional, la coopération économique et le développement, l’agriculture et la coopération en matière de sécurité alimentaire.

 

S’entretenant avec la Ministre néerlandaise du Commerce extérieur et de la Coopération internationale, Mme Sigrid Kaag, la Vice-Présidente de la Commission de la CEDEAO, Mme Finda Koroma, a souligné l’importance d’un environnement sûr et favorable au développement durable.

Vice President Madam Koroma (R) and Commissioner Konzi

Selon la Vice-Présidente, la Commission de la CEDEAO demeure un partenaire solide des Pays-Bas, en quête d’une prospérité partagée dans la région, reposant sur les piliers de la paix, la sécurité et la stabilité des États membres de la CEDEAO.

Elle a déclaré que la poursuite collective de la sécurité régionale a l’avantage de renforcer les actuels efforts visant à minimiser les problèmes liés à la transhumance et à l’extrémisme violent.

La CEDEAO, a-t-elle ajouté, reconnaît le rôle important joué par les parties prenantes telles que la société civile et les organisations confessionnelles, les leaders religieux et les chefs traditionnels dans l’établissement de partenariats solides pour résoudre les problèmes découlant de l’exploitation de l’écosystème par les citoyens de l’Afrique de l’Ouest.

Les citoyens de la région bénéficieront d’une formation portant sur divers volets de l’agriculture, ce qui se traduira par un renforcement de la sécurité alimentaire régionale grâce à de meilleurs rendements de produits tels que le riz, la noix de cajou et d’autres aliments de base, conformément à la vision de la planification stratégique de Commission.

Par ailleurs, la Vice-Présidente Koroma a présenté un rapport succinct sur la situation politique, sociale et économique dans certains États membres. Tout en révélant qu’une plate-forme sur la nutrition devait être mise en place par les leaders régionaux, elle a déclaré que la synergie créée dans tous les domaines nécessitait également une approche plus coordonnée des efforts de médiation régionale.

 

Whole session of Delegates, Commission officials and Madam Koroma

Donnant un aperçu de la feuille de route pour la collaboration entre son gouvernement et la Commission de la CEDEAO, la Ministre Kaag a, quant à elle, souligné que le «programme de prévention» revêt une importance stratégique dans la coopération en matière de paix et de sécurité, en vue du renforcement du commerce et du développement, de même que pour la promotion de la croissance économique exclusive.

Notant que des phénomènes tels que le trafic d’êtres humains et les problèmes liés au changement climatique doivent être résolus de toute urgence, tout en apportant des réponses judicieuses à la question des migrations de travailleurs saisonniers, Mme Kaag a admis que le temps était un facteur limitant au regard de l’ampleur aussi bien du travail à effectuer que de l’investissement à mobiliser dans le cadre de la coopération avec la CEDEAO.

Pour ce qui est du commerce régional, du renforcement des capacités et de l’acquisition de compétences pour les acteurs du secteur, la Ministre Kaag a déclaré que, conformément à la reconnaissance accordée aux femmes en tant qu’opératrices économiques et au soutien qu’elles méritent, le gouvernement des Pays-Bas soutient pleinement le commerce intra-régional et cherche à accompagner le renforcement des capacités dans le cadre des politiques commerciales favorables et à travers sa stratégie en matière d’économie numérique.

Elle a confié avec enthousiasme que les ‘Orange Corners’, qui apportent une aide à la création d’entreprises dans son pays, illustrent la disponibilité du gouvernement du Royaume des Pays-Bas à œuvrer en faveur du renforcement des capacités et de l’épanouissement de ses citoyens, ajoutant que son pays serait prêt à partager son expérience dans ce domaine avec la CEDEAO.

Sous la conduite du Commissaire chargé du commerce, des douanes et de la libre circulation de la Commission de la CEDEAO, M. Tei Konzi, les directeurs et hauts cadres en charge du commerce (M. Gbenga Obideyi), de l’agriculture (M. Alain Traoré), de la Libre circulation (Albert Boateng), du maintien de la paix (Col. Ollo Palé) et des élections (M. Francis Oke) ont, à leur tour, présenté à la Ministre en visite les programmes et grandes lignes de leurs différentes directions.

La délégation accompagnant la Ministre Kaag était forte de dix membres y compris le Chargé d’affaires de l’ambassade des Pays-Bas au Nigéria, Marion Kappeyne Van de Coppello, des Directeurs de département, ainsi que le Coordinateur du bureau Afrique de l’Ouest du département chargé des affaires africaines au sein de son ministère, M. Stefan Hulisz.

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram
Upcoming events Pas de nouvelle publication