Twitter Facebook Youtube
Ellen JOHNSON-SIRLEAF lance un appel pour des elections pacifiques, libres et transparentes
L-R Ellen Johnson Sirleaf and Mahmood Yakubu

Abuja, le 7 février 2019. La Chef de la Mission d’observation de la Cedeao au Nigeria et ancienne Présidente du Libéria, Madame Ellen Johnson-Sirleaf, le 6 février 2019 à Abuja, Nigeria, a eu des entretiens avec diverses parties prenantes aux prochaines élections générales afin d’assurer la tenue d’élections pacifiques, libres, transparentes et crédibles.

Au cours d’un entretien avec le Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Mahmood Yakubu, au sujet des élections prévues le 16 février 2019, Mme Sirleaf a exhorté celle-ci à veiller au bon déroulement du processus électoral.

Elle a souligné que la démocratie nigériane est importante pour la stabilité de la région et de l’Afrique ; c’est pourquoi, le monde entier aura les yeux braqués sur ces élections.

S’adressant également à l’Inspecteur général de la police nigériane par intérim, Mohammed Adamu, au quartier général de la police à Abuja, Madame Sirleaf a souligné la nécessité pour les services de sécurité de maintenir la paix et l’ordre tout en créant les conditions propices susceptibles de permettre aux citoyens de participer au scrutin sans intimidation ou crainte pour leur vie et leurs biens.

L-R Ellen Johnson-Sirleaf and Atiku Abubakar

L-R Ellen Johnson-Sirleaf and Adams Osiomole

Le Président de la CENI et l’Inspecteur général de la police nigériane par intérim ont assuré le chef de la MOE de la disponibilité et du professionnalisme de leurs services afin d’assurer le bon déroulement des élections.

Madame Sirleaf s’est également entretenue avec des membres du parti au pouvoir, le ‘All Progressive Congress’ (APC) et son principal adversaire, le ‘People’s Democratic Party’ (PDP).

Lors de consultations séparées avec le président de l’APC, Adams Oshiomole, puis avec la délégation du PDP, composée de son candidat à la présidence Atiku Abubakar, de son directeur de campagne, du président du Sénat Bukola Saraki et du président du parti Uche Secondus, Madame Sirleaf a souligné la nécessité pour les deux partis de respecter le résultat d’élections libres et régulières.

Le chef du secrétariat du Comité national pour la paix, Atta Barkindo, qui représentait le président du comité et ancien président de la République fédérale du Nigeria, Abdulsalami Abubakar, a informé la chef de la MOE qu’un accord de paix avait été signé entre les partis politiques et qu’un autre devrait être signé le 13 février 2019. Ces accords stipulent que toutes les parties devront accepter le résultat d’élections libres et régulières.

L-R Ellen Johnson-Sirleaf and Mohammed Adamu
The delegation from the ECOWAS Election Observation Mission meeting with members of the National Peace Committee

Share on :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Youtube Instgram
Upcoming events

Informations et clarifications sur le dossier d’appel d’offres
10 Avr 2019 - 31 Mai 2019 [Commission de la CEDEAO]

Vacances de Postes à l'Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS)
01 Avr 2019 - 30 Avr 2019 [WAHO/OOAS]